Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2012 6 09 /06 /juin /2012 19:06

Bénitier-St-Céols-1

 

A première vue, le petit village de Saint-Céols, entre Bourges et Sancerre n’a rien qui puisse retenir l’attention d’un historien de la période médiévale et il m’est arrivé quelque fois de le traverser en jetant juste un œil, par réflexe, sur son église. C’est en me documentant sur la question des bénitiers médiévaux en fonte de fer que j’ai trouvé l’indication de l’existence d’une pièce de fonderie exceptionnelle conservée dans la petite chapelle paroissiale. Invité il y a quelques jours par l’Association Saint-Céolaise à présenter une conférence dans les chais du Domaine du Prieuré, j’ai pu profiter de l’occasion pour aller découvrir l’objet.
Ce bénitier de belles dimensions, environ 80 cms de diamètre pour un demi-mètre de hauteur est dans un bon état de conservation suite, me semble t-il, à une restauration rendue impérative par le peu de soin avec lequel on avait naguère traité la cuve, abandonnée aux intempéries. Son originalité consiste en la présence de trois pieds, vraisemblablement soudés, en forme de lions, qu’on ne trouve pas sur les autres bénitiers de même nature observables dans le secteur, soit qu’ils n’en ont jamais été munis, soit qu’ils en sont orphelins.

 

Bénitier-St-Céols-2

 

Une légende, en lettres gothiques, réhausse l’impression générale de grande qualité de la pièce, qui témoigne du dynamisme de l’activité métallurgique en Berry à la fin de la période médiévale.
Ceci n’a pas échappé aux spécialistes du sujet, au point que cette lourde cuve de fonte a été choisie pour être présentée, il y a quelques décennies, au public japonais, fin connaisseur en matière de travail des métaux.

 

Bénitier-St-Céols-3

 

Il m’est difficile de vous inviter à vous arrêter à Saint-Céols pour découvrir cette curiosité, l’ouverture de l’église étant aléatoire, ce qui est parfaitement compréhensible vue la faible population résidant dans le village. En revanche, les amateurs de bons vins noteront que les Menetou-Salon de Pierre Jacolin, voisin de l’église et propriétaire du domaine du Prieuré, méritent qu’on s’y attarde!

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Trotignon - dans patrimoine religieux
commenter cet article

commentaires

sirius 04/02/2013 09:21


Curieusement, cet article m'avait échappé! Je ne puis que faire un rapprochement avec ceux de Veaugues (il y en a deux, à voir sur mon blog) et celui de Lugny-Champagne, daté de 1494. Ces
trois-là auraient été fabriqués aux forges de la Motte-Cochon (entre Groises et Sancergues). Sur place, on trouve encore de très nombreux débris de fonderies: "loupes" ratées, scories,
mâchefer... Il faut absolument que je me débrouille pour aller voir ce bénitier de St-Céols...

olivier 12/06/2012 00:37


Et si c'était un baptistère ? Je me pose cette question eu égard aux dimensions plus que généreuses (pour un bénitier).

Olivier Trotignon 09/07/2012 19:28



Les autres que j'ai pu voir présentent des diamètres sensiblement équivalents. L'usage est de les considérer comme des bénitiers. Les baptisphères sont généralement plus anciens, en maçonnerie,
et de forme octogonale.



olivier 10/06/2012 10:50


En ce qui concerne la fonte de fer, technologiquement, elle commence à faire son apparition fin XIVe (auparavant, on ne trouvait que du bronze, pour des objet moulés ou coulés).


Techniquement il est rès difficile de souder de la fonte; en effet pour une soudure efficace, il faut chauffer toute la pièce avant et pendant la sourdure (env 250°) puis de laisser refroidir
tout doucement pour eviter les chocs thermiques et donc la casse.


D'ou mon interrogation sur les pieds soudés...

Olivier Trotignon 09/07/2012 19:25



Tu soulèves un problème auquel je n'avais pas pensé. Il est possible que je modifie le texte, par précaution. Merci pour ton aide,


O.T.



Fadette 09/06/2012 21:19


Intéressant ! J'ai du mal à imaginer le poids d'une telle pièce : était-elle transportable ? Etait-ce un bénitier placé à l'entrée de l'église ? Ou bien qui servait à l'aspersion des fidèles par
l'officiant, donc installé plus près de l'autel ?

Olivier Trotignon 07/07/2012 11:43



Alors là, je n'en ai aucune idée. Avec des perches et des cordes, ça doit pouvoir se soulever sans trop de problèmes, à condition d'y mettre le nombre, mais sa position initiale dans l'église, je
n'en ai aucune idée. Les autres que je connais sont tous à l'entrée, mais ça ne prouve pas que ça soit là leur situation initiale.



Présentation

  • : Moyen-âge en Berry
  • Moyen-âge en Berry
  • : Rédigé et illustré par un chercheur en histoire médiévale, ce blog a pour ambition de mieux faire connaître l'histoire et le patrimoine médiéval du Berry, dans le centre de la France.
  • Contact

géographie des visiteurs




A ce jour, cette espace a été visité
180102 fois.

405350 pages ont été lues.

Merci de l'intérêt que vous portez à l'histoire de la région.




Visitor Map
Create your own visitor map!
" class="CtreTexte" height="150" width="300" />

 

Rechercher

Conférences

conférence

 

Dans l'objectif de partager avec le grand public une partie du contenu de mes recherches, je propose des animations autour du Moyen-âge et de l'Antiquité sous forme de conférences d'environ 1h30. Ces interventions s'adressent à des auditeurs curieux de l'histoire de leur région et sont accessibles sans formation universitaire ou savante préalable.
Fidèle aux principes de la laïcité, j'ai été accueilli par des associations, comités des fêtes et d'entreprise, mairies, pour des conférences publiques ou privées sur des sujets tels que:
- médecine, saints guérisseurs et miracles au Moyen-âge,
- l'Ordre cistercien en Berry;
- les ordres religieux en Berry au M.A.;
- la femme en Berry au M.A.;
- politique et féodalité en Berry;
- le fait religieux en Berry de la conquête romaine au paleo-christianisme...
- maisons-closes et la prostitution en Berry avant 1946 (animation réservée à un public majeur).
Renseignements, conditions et tarifs sur demande à l'adresse:
Berrymedieval#yahoo.fr  (# = @  / pour éviter les spams)
Merci de diffuser cette information à vos contacts!

Histoire locale

Pour compléter votre information sur le petit patrimoine berrichon, je vous recommande "le livre de Meslon",  Blog dédié à un lieu-dit d'une richesse assez exceptionnelle. Toute la diversité d'un terroir presque anonyme.
A retrouver dans la rubrique "liens": archéologie et histoire d'un lieu-dit

L'âne du Berry


Présent sur le sol berrichon depuis un millénaire, l'âne méritait qu'un blog soit consacré à son histoire et à son élevage. Retrouvez le à l'adresse suivante:

Histoire et cartes postales anciennes

paysan-ruthène

 

Cartes postales, photos anciennes ou plus modernes pour illustrer l'Histoire des terroirs:

 

Cartes postales et Histoire

NON aux éoliennes géantes

Le rédacteur de ce blog s'oppose résolument aux projets d'implantation d'éoliennes industrielles dans le paysage berrichon.
Argumentaire à retrouver sur le lien suivant:
le livre de Meslon: non à l'éolien industriel 

contacts avec l'auteur


J'observe depuis quelques mois la fâcheuse tendance qu'ont certains visiteurs à me contacter directement pour me poser des questions très précises, et à disparaître ensuite sans même un mot de remerciement. Désormais, ces demandes ne recevront plus de réponse privée. Ce blog est conçu pour apporter à un maximum de public des informations sur le Berry aux temps médiévaux. je prierai donc les personnes souhaitant disposer de renseignements sur le patrimoine ou l'histoire régionale à passer par la rubrique "commentaires" accessible au bas de chaque article, afin que tous puissent profiter des questions et des réponses.
Les demandes de renseignements sur mes activités annexes (conférences, contacts avec la presse, vente d'ânes Grand Noir du Berry...) seront donc les seules auxquelles je répondrai en privé.
Je profite de cette correction pour signaler qu'à l'exception des reproductions d'anciennes cartes postales, tombées dans le domaine public ou de quelques logos empruntés pour remercier certains médias de leur intérêt pour mes recherches, toutes les photos illustrant pages et articles ont été prises et retravaillées par mes soins et que tout emprunt pour illustrer un site ou un blog devra être au préalable justifié par une demande écrite.