Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2011 7 23 /10 /octobre /2011 09:43

Les deux derniers siècles n’ont pas été tendres avec les bâtiments médiévaux. Laissés à l’abandon, pillés comme carrières de pierre, abattus avec des engins à chenilles, certains ont complètement disparu du paysage, ou ne se présentent plus que comme des amas de ruines informes dans lesquelles seul l’œil du spécialiste parvient à distinguer les plans d’origine.
Voici trois monuments qui ont longtemps appartenu au patrimoine du Berry du Sud jusqu’à leur ruine, saisis par la palette d’artistes locaux qui ont su transmettre par leur peinture des détails irremplaçables, ou juste projeter sur l’ombre de leur souvenir leur sensibilité de peintres.

 

gravure-Montrond

 

Le premier tableau appartient aux collections publiques de la ville de Saint-Amand-Montrond, et est exposé au musée municipal. Très intéressante représentation romantique du château de Montrond, cette toile concerne une partie la face sud de l’ancienne forteresse, élevée au début du XIIIe siècle, transformée en château d’agrément conservant sa fonction militaire au XVe, ruiné lors de la Fronde au XVIIe et abattu avant l’arrivée de la photographie. La peinture donne des renseignements sur les séquences de l’abandon de la bâtisse, dont les toitures semblent avoir été démontées sur les parties d’habitation. Le grand donjon datant de la fondation de l’édifice est complètement éventré, laissant voir au moins deux anciens étages au dessus du rez-de-chaussée. Trois tours sont également découvertes dont celle de l’Horloge -la seule qui garde aujourd’hui un peu d’élévation- aussi abîmée que le donjon voisin et celle accolée à la chapelle, dont le tronc est déjà diminué. Les ouvertures éclairant le corps principal de logis sont cohérentes avec l’es informations dont on dispose sur les rénovations de la fin de la période médiévale. Le plus curieux de ce paysage monumental est le bon état de conservation de la chapelle castrale, aujourd’hui totalement rasée, qui avait conservé sa toiture de tuiles et son clocheton d’ardoises au moment où le peintre a posé son chevalet. Les grandes fenêtres en ogives accusent un style gothique conforme avec la période de construction de la forteresse primitive.

 

gravure-Vernet1

 

Le deuxième tableau provient lui aussi du musée Saint-Vic de Saint-Amand et, tout en étant lui même très intéressant, n’apprend pas grand-chose de plus que les photographies prises du petit château du Vernet, en grande partie intact pendant la Première Guerre Mondiale et démonté depuis pour satisfaire un commanditaire américain. L’enquête, menée par le journaliste Philippe Cros, n’a pas permis d’identifier les étapes suivies par les matériaux récupérés sur le site.

 

gravure-Vernet

Peinture sur carton par Faustin Blanc

 

Le troisième tableau est une autre vue, bien moins précise, de la façade du château du Vernet. Appartenant à un collectionneur qui a tenu à rester anonyme, il a été présenté au cours de l’été 2011 dans une exposition d’objets rares et insolites au musée de Saint-Amand. Si le propriétaire de cette toile venait à prendre ombrage de la présence de  cette photographie sur ce blog, qu’il soit sûr que je la ferai disparaître sans discuter.

 

gravure-Souage

photographie D. Melchers

 

Une dernière vue, enfin, d’un monument mineur dont la destruction récente a attristé bien des amateurs d’art médiéval. La petite chapelle du prieuré bénédictin de Souage, a connu, faute d’entretien, une lente dégradation qui s’est conclue par un nivellement de ses murs décidé par ses propriétaires. Le site a été pillé, un flou bien peu artistique entoure la récupération de certains éléments d’architecture. La peinture, de l’artiste Heidi Hann, donne une vision objective de l’état du sanctuaire dans les dernières années ayant précédé sa démolition. La photographie de ce tableau m’a été fournie par m. D. Melchers, lecteur de ce blog, que je tiens à remercier pour sa contribution.
Ces quelques portraits de bâtiments disparus laissent imaginer que bien d’autres toiles et gravures, propriété de particuliers, pourraient se révéler utiles à la connaissance du passé monumental de la région. N’hésitez pas à me contacter pour me transmettre des données relatives à ces œuvres, si vous en connaissez.

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Trotignon - dans sources-littérature
commenter cet article

commentaires

Sirius 28/10/2011 14:04



Effectivement, ces documents sont très précieux, mais à condition bien évidemment d'être sûrs qu'ils soient fidèles. Je sais que certaines représentations étaient souvent assez imprécises, voire
fantaisistes, surtout à l'époque dite "romantique"...



JJ Tournaud 23/10/2011 19:07



Article intéressant, comme toujours... Sur ce château du Vernet, que vous évoquiez déjà ce ce blog en 2009 et 2010, notamment après l'article de P. Cros (il manquait d'ailleurs la suite de
l'article), avez-vous eu, depuis, des résultats quant aux investigations menées sur sa possible reconstruction aux USA ? Cordialement. 



Olivier Trotignon 24/10/2011 07:55



Merci pour votre visite. Aucune nouvelle du manoir en question. Philippe Cros a contacté l'administrateur du Hammond Castle, site supposé avoir accueilli les pierres saint-amandoises, mais il
n'existe auccune trace dans ses registres. J'ai mis en piste des centaines d'éleveurs américains, les liens internet qu'ils m'ont trouvé sont tous des impasses. Le Canada anglophone n'a pas donné
plus de résultats.


Le château est peut-être tout simplement resté en France, vendu par lots à des particuliers. Si c'est le cas, il reste toujours possible de tomber par hasard sur un héritier des acheteurs de
l'époque, mais cette recherche dépasse largement mes moyens.


Bien à vous,


O.T.



Présentation

  • : Moyen-âge en Berry
  • Moyen-âge en Berry
  • : Rédigé et illustré par un chercheur en histoire médiévale, ce blog a pour ambition de mieux faire connaître l'histoire et le patrimoine médiéval du Berry, dans le centre de la France.
  • Contact

géographie des visiteurs




A ce jour, cette espace a été visité
180102 fois.

405350 pages ont été lues.

Merci de l'intérêt que vous portez à l'histoire de la région.




Visitor Map
Create your own visitor map!
" class="CtreTexte" height="150" width="300" />

 

Rechercher

Conférences

conférence

 

Dans l'objectif de partager avec le grand public une partie du contenu de mes recherches, je propose des animations autour du Moyen-âge et de l'Antiquité sous forme de conférences d'environ 1h30. Ces interventions s'adressent à des auditeurs curieux de l'histoire de leur région et sont accessibles sans formation universitaire ou savante préalable.
Fidèle aux principes de la laïcité, j'ai été accueilli par des associations, comités des fêtes et d'entreprise, mairies, pour des conférences publiques ou privées sur des sujets tels que:
- médecine, saints guérisseurs et miracles au Moyen-âge,
- l'Ordre cistercien en Berry;
- les ordres religieux en Berry au M.A.;
- la femme en Berry au M.A.;
- politique et féodalité en Berry;
- le fait religieux en Berry de la conquête romaine au paleo-christianisme...
- maisons-closes et la prostitution en Berry avant 1946 (animation réservée à un public majeur).
Renseignements, conditions et tarifs sur demande à l'adresse:
Berrymedieval#yahoo.fr  (# = @  / pour éviter les spams)
Merci de diffuser cette information à vos contacts!

Archives

Histoire locale

Pour compléter votre information sur le petit patrimoine berrichon, je vous recommande "le livre de Meslon",  Blog dédié à un lieu-dit d'une richesse assez exceptionnelle. Toute la diversité d'un terroir presque anonyme.
A retrouver dans la rubrique "liens": archéologie et histoire d'un lieu-dit

L'âne du Berry


Présent sur le sol berrichon depuis un millénaire, l'âne méritait qu'un blog soit consacré à son histoire et à son élevage. Retrouvez le à l'adresse suivante:

Histoire et cartes postales anciennes

paysan-ruthène

 

Cartes postales, photos anciennes ou plus modernes pour illustrer l'Histoire des terroirs:

 

Cartes postales et Histoire

NON aux éoliennes géantes

Le rédacteur de ce blog s'oppose résolument aux projets d'implantation d'éoliennes industrielles dans le paysage berrichon.
Argumentaire à retrouver sur le lien suivant:
le livre de Meslon: non à l'éolien industriel 

contacts avec l'auteur


J'observe depuis quelques mois la fâcheuse tendance qu'ont certains visiteurs à me contacter directement pour me poser des questions très précises, et à disparaître ensuite sans même un mot de remerciement. Désormais, ces demandes ne recevront plus de réponse privée. Ce blog est conçu pour apporter à un maximum de public des informations sur le Berry aux temps médiévaux. je prierai donc les personnes souhaitant disposer de renseignements sur le patrimoine ou l'histoire régionale à passer par la rubrique "commentaires" accessible au bas de chaque article, afin que tous puissent profiter des questions et des réponses.
Les demandes de renseignements sur mes activités annexes (conférences, contacts avec la presse, vente d'ânes Grand Noir du Berry...) seront donc les seules auxquelles je répondrai en privé.
Je profite de cette correction pour signaler qu'à l'exception des reproductions d'anciennes cartes postales, tombées dans le domaine public ou de quelques logos empruntés pour remercier certains médias de leur intérêt pour mes recherches, toutes les photos illustrant pages et articles ont été prises et retravaillées par mes soins et que tout emprunt pour illustrer un site ou un blog devra être au préalable justifié par une demande écrite.