Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2014 7 11 /05 /mai /2014 09:29

Vernet-cheminée

 

 

L’affaire n’est pas nouvelle, et plusieurs billets de ce blog ont déjà exposé les détails de cette affaire: la région où j’habite, dans le sud du Cher, est orpheline d’un petit château fin Moyen-âge/début Renaissance, dit manoir ou château du Vernet, déconstruit dans les années 20 dans des circonstances mal éclaircies.
L’absence de recherches de la part de spécialistes de l’entre deux guerres explique qu’on ignore à peu près tout de l’endroit (ou des endroits) où sont partis les éléments d’architecture soustraits à cette bâtisse de la façon la plus légale qui soit. Sitôt vendu, dans l’immédiat après-guerre, le manoir a été pillé de toutes ses belles pierres, peut-être aussi de ses poutres et tuiles, par son nouveau propriétaire. La carcasse mutilée du bâtiment a été ensuite rasée.
Une rumeur persistante l’a donné pour reconstruit en Amérique (le rêve américain, sans doute), où il est introuvable, mais où ses pierres ont peut-être été dispersées. Une autre piste le maintiendrait dans l’hexagone, où il aurait servi à alimenter la mode des maisons de prestige bâties avec des caractères néo-médiévaux très affirmés, ou peut-être à restaurer des propriétés ravagées par le conflit avec l’Allemagne.
Bref, les belles pierres du château du Vernet sont peut-être quelque part anonymes, mais bien visibles et, à en juger du nombre de lecteurs de ces pages, il existe une petite chance pour que l’une ou l’un d’entre vous en ait déjà croisées lors de ses visites ou ses recherches.
Préparant pour la Croix-Rouge une animation sur ce thème, si tout va bien, fin juin (date encore incertaine), j’en appelle à vos souvenirs pour trouver la piste des pierres disparues. Si vous disposez d’informations sur leur réemploi, cela me permettrait d’enrichir l’argumentation de mon exposé et de dissiper une partie du mystère qui entoure ce dossier.
Un partage de cet article avec vos contacts multiplierait les chances de trouver une piste.
Voici les éléments dont nous disposons, à partir de photographies d’archives que je ne peux agrandir plus sous peine de rendre illisibles les détails sculptés.
En ouverture de ce texte, une cheminée dont le manteau était orné d’une pierre blasonnée, peu lisible, et peut-être martelée à la Révolution.

 

Vernet-jambage

 

Un jambage de cheminée avec corbeau sculpté d’un personnage naïf. L’autre jambage est aussi sculpté. Le linteau est absent.

 

Vernet-fenêtre

 

Une jolie fenêtre de style Renaissance, qui semble avoir perdu ses pinacles.
Merci pour votre aide!

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Trotignon - dans histoire locale
commenter cet article

commentaires

JJ Tournaud 17/05/2014 23:49


Rien vu de tel pendant mes pérégrinations. Mais je suis toujours intrigué par ce "feuilleton" du Vernet. Et suis bien intéressé par votre futur exposé ! Bien cordialement


 

sirius 16/05/2014 12:02


Facebook étant pour moi un continent inexploré, je vous fais aveuglément confiance. L'auteur de ces vues virtuelles nous a hélas quittés en Septembre dernier, et nous avons donc réorienté nos
travaux de recherches vers l'interprétation des documents déjà connus, où à trouver dans l'immensle fonds Bouthillier (seigneurs de Montigny & Vesvre) des AD 18. Comprendre l'histoire de
Vesvre après son bâti, et nul doute que vous nous éclairerez bientôt!

sirius 13/05/2014 09:03


Non, le Manoir de Vesvre était un bâtiment dont le style accusait le fin du XVème S, et qui était accolé à la Tour au Nord-Ouest. Il n'en reste plus que des ruines.


http://veaugues.over-blog.com/article-images-du-manoir-de-vesvre-55816771.html


http://veaugues.over-blog.com/article-le-manoir-de-vesvre-119075091.html

Olivier Trotignon 16/05/2014 10:55



D'accord, je vois maintenant. Les reconstitutions en 3D sont saisissantes. J'en profite pour publier l'un de vos liens sur ma page Facebook "Berry médiéval".



sirius 12/05/2014 08:17


Non, je n'ai jamais vu des éléments en réemploi dans des bâtiments que je connais. Nombreux furent les bâtiments ainsi "déconstruits"; voici deux exemples. Le château de Charentonnay, vendu en
pièces détachées en 1913-1914 par un marchand de biens, et le Manoir de Vesvre. Concernant le second, on sait où sont partis un escalier à vis et certaines cheminées; j'ai même été invitée à
venir voir l'une d'entre elles par sa nouvelle propriétaire, mais n'y suis pas encore allé.


On a vu hélas bien pire, avec des bâtiments purement et simplement évacuée en tant que gravats vers d'anciennes carrières (c'est probablement ce qui attend le château de Couët, à
Menetou-Râtel...). Alors, si les propriétaires n'ont plus les moyens d'entretenir une bâtisse à l'état de décrépitude trop avancée, autant que ses "organes" trouvent une nouvelle vie ailleurs.

Olivier Trotignon 12/05/2014 19:24



Le manoir de Vesvre? Vous voulez dire la grosse tour carrée?



Matthieu Munos 11/05/2014 11:39


Bonne chasse !


Je pense aussi que l'hypothèse américaine est un phantasme, quoique quelques éléments sculptés aient tout à fait pu franchir l'Atlantique. Ceci dit il faudrait en effet jeter un oeil aux demeures
voisines et tenter d'y repérer des ornements de ce château démantelé. A l'occasion lors de mes passages à Orléans je jetterai un oeil sur les fiches des sites proches classés ou inscrits. En
rassurant les propriétaires, car la démarche n'est pas de le reconstruire mais juste de confirmer la triste hypothèse de la dispersion des éléments et non la reconstruction dans un ranch au fin
fond du Texas.


Bonne conférence


Amicalement,


Matthieu

Présentation

  • : Moyen-âge en Berry
  • Moyen-âge en Berry
  • : Rédigé et illustré par un chercheur en histoire médiévale, ce blog a pour ambition de mieux faire connaître l'histoire et le patrimoine médiéval du Berry, dans le centre de la France.
  • Contact

géographie des visiteurs




A ce jour, cette espace a été visité
180102 fois.

405350 pages ont été lues.

Merci de l'intérêt que vous portez à l'histoire de la région.




Visitor Map
Create your own visitor map!
" class="CtreTexte" height="150" width="300" />

 

Rechercher

Conférences

conférence

 

Dans l'objectif de partager avec le grand public une partie du contenu de mes recherches, je propose des animations autour du Moyen-âge et de l'Antiquité sous forme de conférences d'environ 1h30. Ces interventions s'adressent à des auditeurs curieux de l'histoire de leur région et sont accessibles sans formation universitaire ou savante préalable.
Fidèle aux principes de la laïcité, j'ai été accueilli par des associations, comités des fêtes et d'entreprise, mairies, pour des conférences publiques ou privées sur des sujets tels que:
- médecine, saints guérisseurs et miracles au Moyen-âge,
- l'Ordre cistercien en Berry;
- les ordres religieux en Berry au M.A.;
- la femme en Berry au M.A.;
- politique et féodalité en Berry;
- le fait religieux en Berry de la conquête romaine au paleo-christianisme...
- maisons-closes et la prostitution en Berry avant 1946 (animation réservée à un public majeur).
Renseignements, conditions et tarifs sur demande à l'adresse:
Berrymedieval#yahoo.fr  (# = @  / pour éviter les spams)
Merci de diffuser cette information à vos contacts!

Archives

Histoire locale

Pour compléter votre information sur le petit patrimoine berrichon, je vous recommande "le livre de Meslon",  Blog dédié à un lieu-dit d'une richesse assez exceptionnelle. Toute la diversité d'un terroir presque anonyme.
A retrouver dans la rubrique "liens": archéologie et histoire d'un lieu-dit

L'âne du Berry


Présent sur le sol berrichon depuis un millénaire, l'âne méritait qu'un blog soit consacré à son histoire et à son élevage. Retrouvez le à l'adresse suivante:

Histoire et cartes postales anciennes

paysan-ruthène

 

Cartes postales, photos anciennes ou plus modernes pour illustrer l'Histoire des terroirs:

 

Cartes postales et Histoire

NON aux éoliennes géantes

Le rédacteur de ce blog s'oppose résolument aux projets d'implantation d'éoliennes industrielles dans le paysage berrichon.
Argumentaire à retrouver sur le lien suivant:
le livre de Meslon: non à l'éolien industriel 

contacts avec l'auteur


J'observe depuis quelques mois la fâcheuse tendance qu'ont certains visiteurs à me contacter directement pour me poser des questions très précises, et à disparaître ensuite sans même un mot de remerciement. Désormais, ces demandes ne recevront plus de réponse privée. Ce blog est conçu pour apporter à un maximum de public des informations sur le Berry aux temps médiévaux. je prierai donc les personnes souhaitant disposer de renseignements sur le patrimoine ou l'histoire régionale à passer par la rubrique "commentaires" accessible au bas de chaque article, afin que tous puissent profiter des questions et des réponses.
Les demandes de renseignements sur mes activités annexes (conférences, contacts avec la presse, vente d'ânes Grand Noir du Berry...) seront donc les seules auxquelles je répondrai en privé.
Je profite de cette correction pour signaler qu'à l'exception des reproductions d'anciennes cartes postales, tombées dans le domaine public ou de quelques logos empruntés pour remercier certains médias de leur intérêt pour mes recherches, toutes les photos illustrant pages et articles ont été prises et retravaillées par mes soins et que tout emprunt pour illustrer un site ou un blog devra être au préalable justifié par une demande écrite.