Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 08:25

guerluchon
Les amateurs de traditions populaires iront avec beaucoup de profit visiter le blog de Sirius et plus particulièrement l’article dont le lien suit
 

le saint Guerluchon de Billeron


qui permet de découvrir, dans les alentours de Sainte-Solange, une représentation quasi-inédite de saint Guerluchon, que nous avions cité dans un article dédié à saint Vit.

C’est l’occasion de ressortir de mes archives une vieille photographie de la plate-tombe du chevalier Guillaume de Naillac, dans l’église de Gargilesse, dans l’Indre, qui servit (sert encore, peut-être?) de support à la vénération d’une entité spirituelle atypique, censée rendre virilité aux hommes et fécondité aux femmes.

Manifestement, nos prédécesseurs ont choisi dans leur environnement monumental des statues promises à une tout autre fonction que de matérialiser la ferveur pour un saint populaire, et leurs ont attribué des pouvoirs surnaturels. Dans l’esprit, cette démarche n’est pas très éloignée des vertus imputées à une image -tableau ou statue- de la Vierge visible pendant des siècles dans le cloître du couvent des Carmes de Saint-Amand-Montrond, censée avoir des pouvoirs miraculeux.

Il est bien entendu que la contribution de mon confrère auteur du blog sur Veaugues et mes propres articles ont pour seule ambition de compléter la culture de nos lecteurs sur une superstition d’origine probablement païenne et ne sont en aucun cas une incitation à passer outre la Médecine pour remédier à certains maux. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Trotignon - dans histoire locale
commenter cet article

commentaires

mark 26/04/2014 11:32


Je voulais préciser que l'on venait autrefois prélever des fragments sur la statue de saint greluchon. Elle était en bois et a disparu aujourd'hui cachée par le curé qui l'aurait emmurée quelque
part, irrité par ces pratiques anciennes. Aujourd'hui les visiteurs se rabattent sur le pauvre gisant de guillaume de naillac...par défaut!

Olivier Trotignon 26/04/2014 17:15



Ça, c'est très intéressant. Merci pour votre contribution et si vous avez d'autres informations, elles seront toujours les bienvenues!


Bon dimanche,


O.T.



YT 13/06/2010 15:01



Je vous remercie de votre amabilité. 


J’ai quelques images des fresques, je vous remercie. Je serais
plutôt à la recherche d’images couleur de qualité des chapiteaux. Mais ne vous inquiétez pas, j’ai ce qu’il faut en noir et blanc et cela ira.


YT 



Y. Trousselle 13/06/2010 07:16



Bonjour,


Je réside au Japon depuis 20 ans, mais je suis originaire de Gargilesse. On m'a demandé de faire une petite conférence sur mon village et je suis à la recherche d'iconographie pour une
présentation PowerPoint.


Je souhaiterais obtenir votre permission pour utiliser votre image du gisant Guillaume de Naillac dans l’église de
Gargilesse.


Par ailleurs, je me suis toujours demandé ce qui peut expliquer ce qui ressemble à une interruption de la nef de cette église, donc le portail d’entrée ne correspond pas au reste du bâtiment.
Peut-être disposez-vous de sources que je ne connais pas.  


Ce message n'étant pas véritablement un "commentaire", libre à vous de ne pas le publier.


Bien à vous,


YT.



Olivier Trotignon 13/06/2010 12:52



Cher monsieur,


merci beaucoup pour votre commentaire. Vous êtes le premier lecteur ultra-marin qui me contacte et qui m'aide à résoudre partiellement l'énigme de tous ces contacts venus de l'étranger que je
constate et dont la nature m'échappe complètement.


Utilisez comme bon vous semble toute l'iconographie qui peut vous être utile pour faire connaître notre région. Je dois avoir dans mes archives une ou deux vieilles diapos des fresques de
Gargilesse, que je peux scanner et vous envoyer pour votre présentation.


Hélas, étant très éloigné de ce village, il ne m'est pas possible de répondre à ce problème architectural, qui, de toutes façon, dépasse mes compétences.


Vous souhaitant une excellente journée, ou soirée? 


bien cordialement,


O. Trotignon



sirius 02/02/2010 09:45


Oui! Il serait bien dommage de dégrader des statues appartenant à notre patrimoine historique pour prétendre être d'inégalables reproducteurs...

J'avais effectivement cru comprendre que la statue de Guilaume de Naillac faisait l'objet du même culte que celle, en bois, de Saint Greluchon en l'église de Bourbon l'Archambault et qui a, depuis,
disparu.

Je ne pense pas faire preuve d'une grande érudition en supposant que ces pratiques sont une réminiscence des temps païens...


Olivier Trotignon 02/02/2010 20:47



Aller user de celle de Billeron comme substitut de la corne de rhinocéros? Il faudrait vraiment avoir de la suite dans les idées  !



Présentation

  • : Moyen-âge en Berry
  • Moyen-âge en Berry
  • : Rédigé et illustré par un chercheur en histoire médiévale, ce blog a pour ambition de mieux faire connaître l'histoire et le patrimoine médiéval du Berry, dans le centre de la France.
  • Contact

géographie des visiteurs




A ce jour, cette espace a été visité
180102 fois.

405350 pages ont été lues.

Merci de l'intérêt que vous portez à l'histoire de la région.




Visitor Map
Create your own visitor map!
" class="CtreTexte" height="150" width="300" />

 

Rechercher

Conférences

conférence

 

Dans l'objectif de partager avec le grand public une partie du contenu de mes recherches, je propose des animations autour du Moyen-âge et de l'Antiquité sous forme de conférences d'environ 1h30. Ces interventions s'adressent à des auditeurs curieux de l'histoire de leur région et sont accessibles sans formation universitaire ou savante préalable.
Fidèle aux principes de la laïcité, j'ai été accueilli par des associations, comités des fêtes et d'entreprise, mairies, pour des conférences publiques ou privées sur des sujets tels que:
- médecine, saints guérisseurs et miracles au Moyen-âge,
- l'Ordre cistercien en Berry;
- les ordres religieux en Berry au M.A.;
- la femme en Berry au M.A.;
- politique et féodalité en Berry;
- le fait religieux en Berry de la conquête romaine au paleo-christianisme...
- maisons-closes et la prostitution en Berry avant 1946 (animation réservée à un public majeur).
Renseignements, conditions et tarifs sur demande à l'adresse:
Berrymedieval#yahoo.fr  (# = @  / pour éviter les spams)
Merci de diffuser cette information à vos contacts!

Histoire locale

Pour compléter votre information sur le petit patrimoine berrichon, je vous recommande "le livre de Meslon",  Blog dédié à un lieu-dit d'une richesse assez exceptionnelle. Toute la diversité d'un terroir presque anonyme.
A retrouver dans la rubrique "liens": archéologie et histoire d'un lieu-dit

L'âne du Berry


Présent sur le sol berrichon depuis un millénaire, l'âne méritait qu'un blog soit consacré à son histoire et à son élevage. Retrouvez le à l'adresse suivante:

Histoire et cartes postales anciennes

paysan-ruthène

 

Cartes postales, photos anciennes ou plus modernes pour illustrer l'Histoire des terroirs:

 

Cartes postales et Histoire

NON aux éoliennes géantes

Le rédacteur de ce blog s'oppose résolument aux projets d'implantation d'éoliennes industrielles dans le paysage berrichon.
Argumentaire à retrouver sur le lien suivant:
le livre de Meslon: non à l'éolien industriel 

contacts avec l'auteur


J'observe depuis quelques mois la fâcheuse tendance qu'ont certains visiteurs à me contacter directement pour me poser des questions très précises, et à disparaître ensuite sans même un mot de remerciement. Désormais, ces demandes ne recevront plus de réponse privée. Ce blog est conçu pour apporter à un maximum de public des informations sur le Berry aux temps médiévaux. je prierai donc les personnes souhaitant disposer de renseignements sur le patrimoine ou l'histoire régionale à passer par la rubrique "commentaires" accessible au bas de chaque article, afin que tous puissent profiter des questions et des réponses.
Les demandes de renseignements sur mes activités annexes (conférences, contacts avec la presse, vente d'ânes Grand Noir du Berry...) seront donc les seules auxquelles je répondrai en privé.
Je profite de cette correction pour signaler qu'à l'exception des reproductions d'anciennes cartes postales, tombées dans le domaine public ou de quelques logos empruntés pour remercier certains médias de leur intérêt pour mes recherches, toutes les photos illustrant pages et articles ont été prises et retravaillées par mes soins et que tout emprunt pour illustrer un site ou un blog devra être au préalable justifié par une demande écrite.