Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2011 7 22 /05 /mai /2011 08:54

antennes-2011-(2)

 

Certains d’entre vous s’en souviennent encore. L’été dernier fleurissait sur le toit de l’ancienne abbatiale des Carmes, classée Monument historique, de Saint-Amand-Montrond, dans le Cher, un invraissemblable bouquet de paraboles blanches, reliant des caméras de vidéo-surveillance urbaine au quartier-général de la police municipale locale. Cette découverte m’avait fait bondir, générant un article de protestation sur ce blog.

 

“Il est minuit, braves gens, dormez en paix...”

 

Outre le mécontentement de voir, et pour longtemps, la perspective sur un bâtiment d’une architecture assez peu fréquente dégradée, il m’avait paru curieux qu’une municipalité s’accorde des dérogations à des règles d’urbanisme imposées à ses contribuables. Le clocher de l’église paroissiale, également, subissait l’installation d’une antenne blanche sur son toit d’ardoise, selon des principes esthétiques assez éloignés du bon sens.

 

antenne-été-2010

été 2010

 

L’affaire était arrivée à un stade politique lorsque, à l’automne, les groupes d’opposition municipale avaient tenté, à leur tour, de raisonner les initiateurs de ce projet, inflexibles aux arguments que les uns et les autres avaient mis en avant.

 

Cachez ce blog que je ne saurais voir ...

 

Je m’étais donc résolu à attendre d’autes temps et d’autres mœurs pour voir ces horreurs disparaître du paysage. Le lecteur comprendra ma surprise, il y a quelques jours, en découvrant qu’une partie -une partie seulement- du dispositif de relais des images avait été déposé et remplacé par des parabolles noires fixées à l’intérieur, et non plus à l’extérieur du clocheton, ce qui prouve que l’assouplissement des postures les plus rigides est un exercice accessible à tous.
J’avoue ignorer totalement la nature de l’écueuil responsable de ce changement de cap, me réjouis de cette victoire partielle - le site n’a pas retrouvé son intégrité et l’antenne du clocher de l’église est toujours en place - et aimerais que ce dossier prouve la nécessité  que chacun d’entre nous reste vigilant sur les atteintes à la conservation du patrimoine, qu’il soit préhistorique, antique, médiéval ou beaucoup plus récent. On continue à reboucher des fossés de mottes castrales, on pose des volets roulants en PVC blanc sur des façades XVe... c’est un engagement de tous les jours ou presque, ingrat, qui attire plus d’inimitiés que de sympathies mais qui donne, comme c’est le cas aujourd’hui, quelques satisfactions.

 

antenne-2011-(1)mai 2011

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Trotignon - dans actualité
commenter cet article

commentaires

Julien 13/08/2011 09:23



Bonjour, c'est avec joie que j'ai remarqué il y a peu la disparition de l'antenne du clocher de l'église de Saint Amand ! 


 


Cordialement



Olivier Trotignon 26/08/2011 11:35



Excellente nouvelle! Je passe souvent en voiture mais je ne regarde pas vraiment en l'air. Merci pour cette information.


Bien à vous,


O.T.



Bé@ 22/05/2011 21:37



Merci mais je ne fais partie d'aucun réseau (sauf les réseaux électrique et internet que j'utilise). Pour l'instant.


Bonne soirée et bravo pour votre action qui a fait avancer le paysage culturel.



sirius 22/05/2011 12:27



Il faudra que j'aille voir si les volets roulants en PVC blanc on diparu du "donjon" des Aix d'Angillon...



Olivier Trotignon 22/05/2011 16:12



C'est à vous et à eux que je pensais en écrivant ce texte.



Bé@ 22/05/2011 09:24



Bien d'accord, il faut savoir s'élever contre les actions qui défigurent notre patrimoine. Et s'élever, en général, contre les actes qui oublient l'esthétique et surtout l'éthique.


J'ai moi-même un combat, qui n'a rien d'historique : alerter les autorités et les médecins contre les abus de prescription d'une substance : le chlorydrate de méthylphénidate, plus connu sous le
nom de Ritaline (ou Concerta) ou encore de "camisole chimique". On en donne de + en + aux petiots (les prescriptions ont plus que centuplé en peu d'années) et non seulement aux seuls
"hyperactifs" ou agités, mais aussi aux enfants qui manquent de concentration.


Le hic, c'est que la substance est dangereuse (elle est parmi les 77 médics sous surveillance accrue de l'Agence de surveillance du médicament) et qu'elle génère une dépendance psychologique.
Mais les médecins n'en n'ont cure et on voit des dérives insensées. Les grands labos qui ont des actionnaires n'y sont pas pour rien.


Je tenais à laisser un petit mot car plus les parents sont au courant, plus ils se renseignent, ce qui peut sauver parfois des vies... des vies d'enfants, des vies d'ados, des vies d'adultes.


A bientôt.



Olivier Trotignon 22/05/2011 11:53



Merci pour ce témoignage. Si vous avez un facebook ou quelque chose de proche pour faire circuler l'information, je vous rejoindrai avec plaisir.



Présentation

  • : Moyen-âge en Berry
  • Moyen-âge en Berry
  • : Rédigé et illustré par un chercheur en histoire médiévale, ce blog a pour ambition de mieux faire connaître l'histoire et le patrimoine médiéval du Berry, dans le centre de la France.
  • Contact

géographie des visiteurs




A ce jour, cette espace a été visité
180102 fois.

405350 pages ont été lues.

Merci de l'intérêt que vous portez à l'histoire de la région.




Visitor Map
Create your own visitor map!
" class="CtreTexte" height="150" width="300" />

 

Rechercher

Conférences

conférence

 

Dans l'objectif de partager avec le grand public une partie du contenu de mes recherches, je propose des animations autour du Moyen-âge et de l'Antiquité sous forme de conférences d'environ 1h30. Ces interventions s'adressent à des auditeurs curieux de l'histoire de leur région et sont accessibles sans formation universitaire ou savante préalable.
Fidèle aux principes de la laïcité, j'ai été accueilli par des associations, comités des fêtes et d'entreprise, mairies, pour des conférences publiques ou privées sur des sujets tels que:
- médecine, saints guérisseurs et miracles au Moyen-âge,
- l'Ordre cistercien en Berry;
- les ordres religieux en Berry au M.A.;
- la femme en Berry au M.A.;
- politique et féodalité en Berry;
- le fait religieux en Berry de la conquête romaine au paleo-christianisme...
- maisons-closes et la prostitution en Berry avant 1946 (animation réservée à un public majeur).
Renseignements, conditions et tarifs sur demande à l'adresse:
Berrymedieval#yahoo.fr  (# = @  / pour éviter les spams)
Merci de diffuser cette information à vos contacts!

Histoire locale

Pour compléter votre information sur le petit patrimoine berrichon, je vous recommande "le livre de Meslon",  Blog dédié à un lieu-dit d'une richesse assez exceptionnelle. Toute la diversité d'un terroir presque anonyme.
A retrouver dans la rubrique "liens": archéologie et histoire d'un lieu-dit

L'âne du Berry


Présent sur le sol berrichon depuis un millénaire, l'âne méritait qu'un blog soit consacré à son histoire et à son élevage. Retrouvez le à l'adresse suivante:

Histoire et cartes postales anciennes

paysan-ruthène

 

Cartes postales, photos anciennes ou plus modernes pour illustrer l'Histoire des terroirs:

 

Cartes postales et Histoire

NON aux éoliennes géantes

Le rédacteur de ce blog s'oppose résolument aux projets d'implantation d'éoliennes industrielles dans le paysage berrichon.
Argumentaire à retrouver sur le lien suivant:
le livre de Meslon: non à l'éolien industriel 

contacts avec l'auteur


J'observe depuis quelques mois la fâcheuse tendance qu'ont certains visiteurs à me contacter directement pour me poser des questions très précises, et à disparaître ensuite sans même un mot de remerciement. Désormais, ces demandes ne recevront plus de réponse privée. Ce blog est conçu pour apporter à un maximum de public des informations sur le Berry aux temps médiévaux. je prierai donc les personnes souhaitant disposer de renseignements sur le patrimoine ou l'histoire régionale à passer par la rubrique "commentaires" accessible au bas de chaque article, afin que tous puissent profiter des questions et des réponses.
Les demandes de renseignements sur mes activités annexes (conférences, contacts avec la presse, vente d'ânes Grand Noir du Berry...) seront donc les seules auxquelles je répondrai en privé.
Je profite de cette correction pour signaler qu'à l'exception des reproductions d'anciennes cartes postales, tombées dans le domaine public ou de quelques logos empruntés pour remercier certains médias de leur intérêt pour mes recherches, toutes les photos illustrant pages et articles ont été prises et retravaillées par mes soins et que tout emprunt pour illustrer un site ou un blog devra être au préalable justifié par une demande écrite.