Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 09:12


 La petite chapelle gothique de Saint-Sylvain, sur la commune de la Celle-Bruère, dans le département du Cher est peut-être le monument régional sur lequel on m’a posé le plus de questions depuis deux décennies tant sa réputation auprès d’une certaine frange de la population qui raffole d’histoires de messes noires et de monstres nocturnes de diverses natures est solidement établie.

A l’origine, la chapelle de Saint-Sylvain est presque transparente dans la documentation médiévale. Bâtie à la fin du Moyen-âge pour abriter une relique de son saint éponyme, Saint-Sylvain devient un lieu de pèlerinage qui se déroule autour du prétendu tombeau de saint Sylvain. Ce joli tombeau-reliquaire malheureusement dégradé à la Révolution demeure visible sur place jusqu’à la fin du XIXe siècle, époque à laquelle la chapelle, menaçant ruine, interpelle l’historien Buhot de Kersers, qui appelle de ses vœux le sauvetage du monument. La décrépitude de l’endroit incite à déménager le tombeau pour le déposer dans l’église paroissiale de la Celle, où il peut être étudié aujourd’hui.

La restauration partielle de la chapelle, entreprise par son propriétaire, permet, il y a quelques années, de mettre le bâtiment hors d’eau et de ne pas lui faire subir le triste sort du prieuré de Souage, à quelques kilomètres de là.

L’histoire pourrait s’arrêter la simple évocation d’un petit patrimoine religieux pouvant intéresser les érudits et les curieux s’il n’y avait eu ces corps de ferme, délaissés comme tant d’autres, voisins de la chapelle, qui ont été confondus dans l’imaginaire de beaucoup de gens avec un village abandonné. Les rumeurs ont fait leur chemin et Saint-Sylvain est devenu pour nombre de fêtards un lieu où apparaîtraient pêle-mêle la “Dame blanche”, des revenants et autres entités ectoplasmiques. Tout ce salmigondis de superstitions a contribué à la détérioration du site par malveillance ou par ignorance, et les dégradations constatées sur place, de même nature que celles qu’on déplore à Bléron, ont motivé une interdiction d’accès au site, regrettable pour l’historien de l’Art, mais dont on ne peut blâmer le propriétaire. Les photos qui illustrent cet article sont des vieilles diapositives prises lorsque le site était encore accessible, et scannées pour l’occasion.

Il est très difficile d’évaluer depuis la fin du XVe siècle la fréquentation de ce lieu, complémentaire de l’église Saint-Sylvain de Levroux, connu des pèlerins pour procurer un soulagement contre le “feu de saint Sylvain”, sorte d’érysipéle contre lequel la médecine avait alors peu de remèdes à proposer. Depuis, Saint-Sylvain est victime de sa mauvaise réputation désolante pour des esprits cartésiens et c’est à nous tous, curieux du Patrimoine ou historiens confirmés, de contribuer, en combattant ce flot d’inepties, à la sauvegarde de ce petit monument.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Trotignon - dans patrimoine religieux
commenter cet article

commentaires

PATRIARCA Dominique 22/04/2013 11:19


Bonjour Olivier,


 


Je ne savais pas que tu t'intéressais à ce site. Moi je l'ai connu tout à fait par hazard par un ami de mon fils, j'ai fait des recherches à une époque pour savoir ce qui c'était passé dans ce
village pour qu'il n'y ait plus âme qui vive mais c'est difficile de faire parler les gens, personne ne donne la même version... il ne faut pas s'étonner qu'il y ait plusieurs versions :
empoissonnement avec des champignons, secte, drame entre voisins... Alexandre Nombret, notre ex collègue m'avait aidé dans mes recherches sans succès. La dernière maison en face de la chapelle
n'était pas trop dégradée donc pourquoi tous les habitants ont fuit cet endroit ? Je cherche toujours les réponses ! Si tu en sais plus, informe nous, ce serait sympa !


biz


Dom

Olivier Trotignon 22/04/2013 18:04



Hello,


merci pour ton message. Pour moi, il n'y a rien d'exceptionnel à Saint-Sylvain, juste des gros corps de ferme abandonnés comme des dizaines d'autres par des agriculteurs qui exploitent les terres
avec du gros matériel, ce qui supprime de la main-d'œuvre, donc des familles. St-Sylvain a une réputation bizarre, juste parce que pas mal de jeunes vont y faire les andouilles la nuit, et se
font régulièrement contrôler par la Gendarmerie.


Bonne soirée, et content de t'avoir revue aux JPO!


Olivier



Anthony 31/05/2012 14:50


Des travaux de restauration de la chapelle (charpente, notamment) ont eu lieu dans les deux dernières années (d'après ce qu'on m'a raconté). Des photos de l'extérieur sont visibles sur mon
blog.

Olivier Trotignon 01/06/2012 06:49



C'est un endroit qui attire beaucoup de mes élèves. J'ai chaque année des questions (hors-sujet ) sur ces fermes qui
sont proches de la chapelle.



robin 04/06/2010 07:42



Le propriétaire, revent cette Chapelle.Son idée est d'en faire une maison confortable et particulière pour des amateurs étrangers. La rénovation intérieure donnera un autre monde à ce lieu.Le
coeur a été repris et coiffé, cependant malgré cet effort ,les monuments historiques ont laissé le voisin coiffer ses vielles granges en tôle!


Particularité dans cette chapelle une dalle funeraire d'un compagnon du devoir avec un ciseau et un maillet sculptés dans la pierre.



Sandrine 19/12/2009 20:04


Ah, ok, je ne savais pas. Je pensais que les léproseries étaient mise à l'écart, donc la théorie me paraissait possible. Merci pour vos informations.
Bonne soirée
 


Sandrine 19/12/2009 19:02


Bonsoir,
On m'avait raconté que ce lieux était une lépreuserie. Je n'ai pas plus d'info mais il est vrai que ce site mérite d'être remis en état. C'est un bel endroit.


Olivier Trotignon 19/12/2009 19:48


En fait, c'est trop loin du village pour avoir abrité des lépreux. Il existait bien une léproserie, mais à Bruère.


Présentation

  • : Moyen-âge en Berry
  • Moyen-âge en Berry
  • : Rédigé et illustré par un chercheur en histoire médiévale, ce blog a pour ambition de mieux faire connaître l'histoire et le patrimoine médiéval du Berry, dans le centre de la France.
  • Contact

géographie des visiteurs




A ce jour, cette espace a été visité
180102 fois.

405350 pages ont été lues.

Merci de l'intérêt que vous portez à l'histoire de la région.




Visitor Map
Create your own visitor map!
" class="CtreTexte" height="150" width="300" />

 

Rechercher

Conférences

conférence

 

Dans l'objectif de partager avec le grand public une partie du contenu de mes recherches, je propose des animations autour du Moyen-âge et de l'Antiquité sous forme de conférences d'environ 1h30. Ces interventions s'adressent à des auditeurs curieux de l'histoire de leur région et sont accessibles sans formation universitaire ou savante préalable.
Fidèle aux principes de la laïcité, j'ai été accueilli par des associations, comités des fêtes et d'entreprise, mairies, pour des conférences publiques ou privées sur des sujets tels que:
- médecine, saints guérisseurs et miracles au Moyen-âge,
- l'Ordre cistercien en Berry;
- les ordres religieux en Berry au M.A.;
- la femme en Berry au M.A.;
- politique et féodalité en Berry;
- le fait religieux en Berry de la conquête romaine au paleo-christianisme...
- maisons-closes et la prostitution en Berry avant 1946 (animation réservée à un public majeur).
Renseignements, conditions et tarifs sur demande à l'adresse:
Berrymedieval#yahoo.fr  (# = @  / pour éviter les spams)
Merci de diffuser cette information à vos contacts!

Histoire locale

Pour compléter votre information sur le petit patrimoine berrichon, je vous recommande "le livre de Meslon",  Blog dédié à un lieu-dit d'une richesse assez exceptionnelle. Toute la diversité d'un terroir presque anonyme.
A retrouver dans la rubrique "liens": archéologie et histoire d'un lieu-dit

L'âne du Berry


Présent sur le sol berrichon depuis un millénaire, l'âne méritait qu'un blog soit consacré à son histoire et à son élevage. Retrouvez le à l'adresse suivante:

Histoire et cartes postales anciennes

paysan-ruthène

 

Cartes postales, photos anciennes ou plus modernes pour illustrer l'Histoire des terroirs:

 

Cartes postales et Histoire

NON aux éoliennes géantes

Le rédacteur de ce blog s'oppose résolument aux projets d'implantation d'éoliennes industrielles dans le paysage berrichon.
Argumentaire à retrouver sur le lien suivant:
le livre de Meslon: non à l'éolien industriel 

contacts avec l'auteur


J'observe depuis quelques mois la fâcheuse tendance qu'ont certains visiteurs à me contacter directement pour me poser des questions très précises, et à disparaître ensuite sans même un mot de remerciement. Désormais, ces demandes ne recevront plus de réponse privée. Ce blog est conçu pour apporter à un maximum de public des informations sur le Berry aux temps médiévaux. je prierai donc les personnes souhaitant disposer de renseignements sur le patrimoine ou l'histoire régionale à passer par la rubrique "commentaires" accessible au bas de chaque article, afin que tous puissent profiter des questions et des réponses.
Les demandes de renseignements sur mes activités annexes (conférences, contacts avec la presse, vente d'ânes Grand Noir du Berry...) seront donc les seules auxquelles je répondrai en privé.
Je profite de cette correction pour signaler qu'à l'exception des reproductions d'anciennes cartes postales, tombées dans le domaine public ou de quelques logos empruntés pour remercier certains médias de leur intérêt pour mes recherches, toutes les photos illustrant pages et articles ont été prises et retravaillées par mes soins et que tout emprunt pour illustrer un site ou un blog devra être au préalable justifié par une demande écrite.