Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2009 1 21 /12 /décembre /2009 17:58

musee-facade

Le nombre significatif des recherches spécifiques aux pigeonniers et colombiers médiévaux recensées sur ce blog m’a invité à compléter les deux articles déjà consacrés à ce sujet il y a quelques mois dans cet espace par la présentation de deux structures post-médiévales observables à Saint-Amand-Montrond et dans ses alentours.

Le premier ensemble appartient à l’Hôtel Saint-Vic, ancienne grange en ville de l’abbaye cistercienne de Noirlac, devenue musée municipal. Le bâtiment, quoique construit après la fin “officielle” du Moyen-âge, n’a pas subi d’influences Renaissance et reste ancré dans la tradition médiévale.
musee-detail 


Les deux étages sont distribués par un escalier tournant en pierre contenu par une petite tour de section polygonale. Au sommet de cette tour, accessible par un petit escalier de diamètre très inférieur à celui de l’accès principal se trouve un pigeonnier de section circulaire agencé avec des pots à pigeons. L’accès pour les oiseaux se faisait par une lucarne ouverte vers le Sud. 
Orcenais-façade 


Le second ensemble est visible dans le bourg d’Orcenais, à quelques kilomètres à l’ouest de Saint-Amand. Situé dans une impasse dite “des moines”, il se signale par une bâtisse contemporaine de l’Hôtel Saint-Vic, dont le pignon méridional est ajouré de quelques niches d’accès pour les oiseaux. Je n’ai pas eu accès à cette demeure, propriété privé, aussi dois-je supposer que le pigeonnier occupait une partie des combles de la maison et devait être accessible par un grenier. 
Orcenais-pignon 

Cette maison ne semble pas avoir fait l’objet de publications particulières,

Orcenais-détail 
aussi doit-on rester prudent sur son histoire, mais on relève dans le chartrier de Noirlac la traces d’assez abondantes possessions sur la paroisse d’Orcenais. La présence du toponyme ‘Impasse des moines” rend crédible l’hypothèse qu’il s’agit là d’une autre “maison en ville” de l’ancien couvent des moines blancs, distant de quelques kilomètres seulement.

pigeonnier Bruère-Allichamp.gif 


On ne saurait oublier une troisième bâtisse, déjà traitée dans un article antérieur, sise dans l’ancienne cité de Bruères-Allichamps, comportant un petit pigeonnier de façade, elle aussi de la fin du Moyen-âge et attestée comme propriété de l’abbaye de Noirlac.


Il semble donc qu’à la fin de la période médiévale, lorsque les troubles de la Guerre de 100 ans se furent assez éloignés pour qu’on entreprenne de nouveaux investissements, l’abbaye de Noirlac ait fait bâtir une série de demeures prêtes à recevoir les différentes taxes levées sur la population locale et qu’à chaque fois les cisterciens aient affirmé leur statut de seigneurs fonciers par la fondation de pigeonniers de villes, privilège qu’on attribue en général plus aux féodaux qu’aux clercs.

Le repérage de la maison d’Orcenais étant le fruit d’un heureux hasard lors d’une randonnée, il est possible qu’à l’avenir d’autres sites puissent venir compléter cette liste.

cistercian pigeon-houses (XVth century)

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Trotignon - dans économie
commenter cet article

commentaires

Philippe 25/12/2009 19:53


Joyeuses Fêtes et Meilleurs Vœux à vous et tous ceux qui vous sont chers


Olivier Trotignon 26/12/2009 20:53


Merci beaucoup. Passez d'excellentes fêtes!


sirius 23/12/2009 09:37


Je n'aime pas ces enduits "en relief", dont la confection est vraisemblablement dictée par des impératifs techniques, mais au moins la maison d'Orcenais n'a-t-elle pas vu ses tableaux d'ouvertures
bétonnés!

Pour le reste, intéressante explication, comme d'habitude!


Olivier Trotignon 23/12/2009 13:01


Merci beaucoup.
Bonnes fêtes a vous, et dans l'espoir de faire votre connaissance "en vrai" un de ces jours,
O. T. 


Abellion 22/12/2009 20:21


Merci beaucoup de votre réponse. Je trouve votre interprétation très intéressante, dans la mesure où elle est infiniment plus logique que celle d'un gisant mis en clé de voûte. Auriez-vous d'autres
exemples de cette pratique de sculpter des donateurs sur les voûtes à l'époque gothique ?

Je suis très honoré que mon blog soit en lien sur un blog aussi intéressant et sérieux que le vôtre ; je ne fais que réparer un oubli en mettant "Berry médiéval" en belle place
dans la liste des miens.

Très cordialement.


Abellion 22/12/2009 07:21



Ce bel article m'a fait découvrir les pigeonniers cisterciens. J'apprécie toujours l'intérêt et la clarté de vos textes, tout comme la beauté de vos photos.

Me permettez-vous de solliciter votre avis autorisé ? C'est à propos d'un gisant figurant en clé de voûte dans l'église de Mur-de-Barrez (Aveyron), visible à la fin de cet article.

La voûte date d'après 1436, mais on ignore quand le gisant y a été fixé. Avez-vous eu connaissance d'autres manifestations de cette pratique ? Y a-t-il une signification particulière à y attacher
?

Merci d'avance de votre réponse. Bien cordialement.



Olivier Trotignon 22/12/2009 18:11


Merci beaucoup pour vos compliments. Si vous n'y voyez pas d'objection, je rajoute un lien vers votre blog tout à fait passionnant.
Je ne suis pas historien de l'Art, aussi mon avis ne vaut certainement pas grand chose pour cette très curieuse sculpture. Je ne parlerais pas de gisant, mais plus d'une représentation du
commanditaire de la chapelle, ou de son rénovateur, au Ciel, point sous terre. L'homme formulerait  par le décors de cette clé de voûte son espoir d'être accueilli au Paradis, l'ornementation
de l'église étant un acte de rémission pour ses péchés.
Ce n'est bien sûr qu'un avis.
Bonnes fêtes dans votre belle région,
O. T. 


Présentation

  • : Moyen-âge en Berry
  • Moyen-âge en Berry
  • : Rédigé et illustré par un chercheur en histoire médiévale, ce blog a pour ambition de mieux faire connaître l'histoire et le patrimoine médiéval du Berry, dans le centre de la France.
  • Contact

géographie des visiteurs




A ce jour, cette espace a été visité
180102 fois.

405350 pages ont été lues.

Merci de l'intérêt que vous portez à l'histoire de la région.




Visitor Map
Create your own visitor map!
" class="CtreTexte" height="150" width="300" />

 

Rechercher

Conférences

conférence

 

Dans l'objectif de partager avec le grand public une partie du contenu de mes recherches, je propose des animations autour du Moyen-âge et de l'Antiquité sous forme de conférences d'environ 1h30. Ces interventions s'adressent à des auditeurs curieux de l'histoire de leur région et sont accessibles sans formation universitaire ou savante préalable.
Fidèle aux principes de la laïcité, j'ai été accueilli par des associations, comités des fêtes et d'entreprise, mairies, pour des conférences publiques ou privées sur des sujets tels que:
- médecine, saints guérisseurs et miracles au Moyen-âge,
- l'Ordre cistercien en Berry;
- les ordres religieux en Berry au M.A.;
- la femme en Berry au M.A.;
- politique et féodalité en Berry;
- le fait religieux en Berry de la conquête romaine au paleo-christianisme...
- maisons-closes et la prostitution en Berry avant 1946 (animation réservée à un public majeur).
Renseignements, conditions et tarifs sur demande à l'adresse:
Berrymedieval#yahoo.fr  (# = @  / pour éviter les spams)
Merci de diffuser cette information à vos contacts!

Archives

Histoire locale

Pour compléter votre information sur le petit patrimoine berrichon, je vous recommande "le livre de Meslon",  Blog dédié à un lieu-dit d'une richesse assez exceptionnelle. Toute la diversité d'un terroir presque anonyme.
A retrouver dans la rubrique "liens": archéologie et histoire d'un lieu-dit

L'âne du Berry


Présent sur le sol berrichon depuis un millénaire, l'âne méritait qu'un blog soit consacré à son histoire et à son élevage. Retrouvez le à l'adresse suivante:

Histoire et cartes postales anciennes

paysan-ruthène

 

Cartes postales, photos anciennes ou plus modernes pour illustrer l'Histoire des terroirs:

 

Cartes postales et Histoire

NON aux éoliennes géantes

Le rédacteur de ce blog s'oppose résolument aux projets d'implantation d'éoliennes industrielles dans le paysage berrichon.
Argumentaire à retrouver sur le lien suivant:
le livre de Meslon: non à l'éolien industriel 

contacts avec l'auteur


J'observe depuis quelques mois la fâcheuse tendance qu'ont certains visiteurs à me contacter directement pour me poser des questions très précises, et à disparaître ensuite sans même un mot de remerciement. Désormais, ces demandes ne recevront plus de réponse privée. Ce blog est conçu pour apporter à un maximum de public des informations sur le Berry aux temps médiévaux. je prierai donc les personnes souhaitant disposer de renseignements sur le patrimoine ou l'histoire régionale à passer par la rubrique "commentaires" accessible au bas de chaque article, afin que tous puissent profiter des questions et des réponses.
Les demandes de renseignements sur mes activités annexes (conférences, contacts avec la presse, vente d'ânes Grand Noir du Berry...) seront donc les seules auxquelles je répondrai en privé.
Je profite de cette correction pour signaler qu'à l'exception des reproductions d'anciennes cartes postales, tombées dans le domaine public ou de quelques logos empruntés pour remercier certains médias de leur intérêt pour mes recherches, toutes les photos illustrant pages et articles ont été prises et retravaillées par mes soins et que tout emprunt pour illustrer un site ou un blog devra être au préalable justifié par une demande écrite.