Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 10:11

Sagonne-tetu

 

Il arrive parfois qu’on remarque, sans y prêter plus d’attention, des marques récurrentes sur des monuments civils ou religieux médiévaux.
Visitant il y a peu le château de Sagonne, dans le sud-est du département du Cher, j’ai pris le temps de photographier trois figures visibles à hauteur d’homme sur les pierres de parement de son donjon daté du XIVe siècle. Disposées sans ordre précis dans les maçonneries, ces traces permettent de se faire une idée de l’organisation des grands chantiers qui se multiplient  en cette fin de période médiévale.
Les spécialistes ont depuis longtemps identifié ces marques comme étant celles, soit d’un tailleur de pierre, soit d’un atelier travaillant sous les ordres d’un maître, et destinées à assurer la comptabilité pour des gens le plus souvent illettrés.

 

Sagonne-chevron

 

Contrairement à un certain nombre d’ouvriers journaliers dont le travail se mesurait par le temps (carriers, charretiers, maçons, tuiliers...), des corps de métiers spécifiques ne pouvaient être rémunérés qu’à la pièce, le volume de leur production variant selon les conditions climatiques, la longueur du jour, l’abondance de la matière première et surtout le savoir-faire de l’artisan.
Dans le cas de poutres maîtresses, d’encadrements de portes ou de linteaux de cheminées, l’identification de la provenance était facile. Pour des pierres de qualité travaillées selon des moyens identiques par plusieurs équipes dans la même carrière et transportées en vrac jusque sur le chantier, l’inventaire des produits à l’arrivée nécessitait une “traçabilité” efficace et infalsifiable. C’est pourquoi on suppose que sur le chantier d’extraction même chacun possédait sa marque qu’il gravait sur les pierres de taille sitôt celle-ci finies, avant de les livrer à disposition des charretiers assurant leur transport.
L’examen des murs du donjon de Sagonne permet de supposer qu’au moins dans un premier temps (je ne sais pas à quoi ressemblent les parements dans la partie supérieure de la construction) trois équipes distinctes se sont vues confier la tâche de réaliser les belles pierres apparentes du château. L’une avait choisi le chevron, l’autre la lunule et la troisième cet original têtu tracé à la pointe sèche. Chacune de ces signatures est si différente de sa concurrente que cela excluait le risque qu’un ouvrier malhonnête ajoute un signe pour falsifier les comptes de son collègue. La somme des pierres livrées permettait de payer aux ateliers le prix exact de leur travail.

 

Sagonne-lunule

 

Notons bien que le château de Sagonne n’est pas une originalité en la matière et que cet usage est facile à retrouver dans une quantité d’anciennes construction. Cela donne un intérêt supplémentaire à la visite d’abbayes et de forteresses et il existe des spécialistes du sujet qui étudient de très près ces reliefs de l’artisanat médiéval.

 

Sagonne-donjon

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Trotignon - dans économie
commenter cet article

commentaires

Le chercheur de vos empreintes 28/08/2012 19:28


  Merci pour votre réponse, je vois envoie de suite mon email pour agrandir cette collection de traces des hommes.

Olivier Trotignon 01/09/2012 07:36



Avez vous lu cette page?


http://le-livre-de-meslon.over-blog.com/article-23000593.html



Le Chercheur de vos empreintes 06/08/2012 18:24


   Je suis toujours admiratif devant ces marques presque millénaire représentant "le salaire" d'un tailleur de pierre.


  Puis je me permettre de te récupérer ces images pour ma collection ?... Je cherche à faire une bibliothèque des marques.

Olivier Trotignon 27/08/2012 07:51



Au contraire, ça me ferait plaisir de vous les envoyer en taille normale, mais pouvez vous me communiquer en privé une adresse mail par l'onglet de contact qui doit se trouver quelque part sur la
page d'accueil?


Cordialement,


O.T.



Sirius 03/08/2012 12:38


Sans vos explications, j'aurais été persuadé que ce marteau était la marque d'un dentiste de l'époque... Il faudra qu'on cherche des marques de tâcherons à Vesvre!


 


J'ai visité Sagonne il y a deux ans avec le régisseur du site. C'était passionnant! Et dire que cette tourelle d'escalier desservait un superbe logis, aujourd'hui aux 3/4 ruiné, et que des
adjonctions XVIIème siècle ont entièrement disparu (ou presque); quel dommage!

Olivier Trotignon 04/08/2012 08:03



A Vesvres, ça serait intéressant mais l'ouvrage est peut-être trop ancien. Tenez nous au courant si vous observez quelque chose.



papyserge ☞..... ♫♪♫♪ 03/08/2012 11:25


marques comme étant celles, soit d’un tailleur de pierre,


pas béte comme systéme , un peu comme des codes barre a l'époque


salut @+


L'étude des marques de tailleurs de pierre s'appelle la glyptographie.

Présentation

  • : Moyen-âge en Berry
  • Moyen-âge en Berry
  • : Rédigé et illustré par un chercheur en histoire médiévale, ce blog a pour ambition de mieux faire connaître l'histoire et le patrimoine médiéval du Berry, dans le centre de la France.
  • Contact

géographie des visiteurs




A ce jour, cette espace a été visité
180102 fois.

405350 pages ont été lues.

Merci de l'intérêt que vous portez à l'histoire de la région.




Visitor Map
Create your own visitor map!
" class="CtreTexte" height="150" width="300" />

 

Rechercher

Conférences

conférence

 

Dans l'objectif de partager avec le grand public une partie du contenu de mes recherches, je propose des animations autour du Moyen-âge et de l'Antiquité sous forme de conférences d'environ 1h30. Ces interventions s'adressent à des auditeurs curieux de l'histoire de leur région et sont accessibles sans formation universitaire ou savante préalable.
Fidèle aux principes de la laïcité, j'ai été accueilli par des associations, comités des fêtes et d'entreprise, mairies, pour des conférences publiques ou privées sur des sujets tels que:
- médecine, saints guérisseurs et miracles au Moyen-âge,
- l'Ordre cistercien en Berry;
- les ordres religieux en Berry au M.A.;
- la femme en Berry au M.A.;
- politique et féodalité en Berry;
- le fait religieux en Berry de la conquête romaine au paleo-christianisme...
- maisons-closes et la prostitution en Berry avant 1946 (animation réservée à un public majeur).
Renseignements, conditions et tarifs sur demande à l'adresse:
Berrymedieval#yahoo.fr  (# = @  / pour éviter les spams)
Merci de diffuser cette information à vos contacts!

Archives

Histoire locale

Pour compléter votre information sur le petit patrimoine berrichon, je vous recommande "le livre de Meslon",  Blog dédié à un lieu-dit d'une richesse assez exceptionnelle. Toute la diversité d'un terroir presque anonyme.
A retrouver dans la rubrique "liens": archéologie et histoire d'un lieu-dit

L'âne du Berry


Présent sur le sol berrichon depuis un millénaire, l'âne méritait qu'un blog soit consacré à son histoire et à son élevage. Retrouvez le à l'adresse suivante:

Histoire et cartes postales anciennes

paysan-ruthène

 

Cartes postales, photos anciennes ou plus modernes pour illustrer l'Histoire des terroirs:

 

Cartes postales et Histoire

NON aux éoliennes géantes

Le rédacteur de ce blog s'oppose résolument aux projets d'implantation d'éoliennes industrielles dans le paysage berrichon.
Argumentaire à retrouver sur le lien suivant:
le livre de Meslon: non à l'éolien industriel 

contacts avec l'auteur


J'observe depuis quelques mois la fâcheuse tendance qu'ont certains visiteurs à me contacter directement pour me poser des questions très précises, et à disparaître ensuite sans même un mot de remerciement. Désormais, ces demandes ne recevront plus de réponse privée. Ce blog est conçu pour apporter à un maximum de public des informations sur le Berry aux temps médiévaux. je prierai donc les personnes souhaitant disposer de renseignements sur le patrimoine ou l'histoire régionale à passer par la rubrique "commentaires" accessible au bas de chaque article, afin que tous puissent profiter des questions et des réponses.
Les demandes de renseignements sur mes activités annexes (conférences, contacts avec la presse, vente d'ânes Grand Noir du Berry...) seront donc les seules auxquelles je répondrai en privé.
Je profite de cette correction pour signaler qu'à l'exception des reproductions d'anciennes cartes postales, tombées dans le domaine public ou de quelques logos empruntés pour remercier certains médias de leur intérêt pour mes recherches, toutes les photos illustrant pages et articles ont été prises et retravaillées par mes soins et que tout emprunt pour illustrer un site ou un blog devra être au préalable justifié par une demande écrite.