Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 10:07

Meillers-âne

 

Non loin de  Bourbon-l’Archambaud et de Souvigny peut être observé un intéressant duo d’animaux musiciens, sculptés sur un chapiteau de colonne à l’entrée de l’église de Meillers, dans le département de l’Allier.
La scène compte en tout trois acteurs. De gauche à droite, un lion, joueur de viole; au centre, et le mieux exposé aux regards, un âne harpiste; à droite, dans le dos de l’âne, un homme, qui paraît poser une main sur l’animal, ou le tenir à la longe.
L’âne est reconnaissable à ses oreilles allongées. Le lion est une sorte d’hybride entre un chat sauvage -sa queue est hérissée- et un félin dont la face tendue émerge de l’amas de la crinière (mais qui avait déjà vu un lion au XIIe siècle à Meillers?). Les pattes des animaux sont exagérément tendues, celles du lion pour tenir l’archet et appuyer sur les cordes de l’instrument, celles de l’âne pour pincer les cordes à gauche, et tenir un pot, ou un tonnelet à musique, à droite. Comme partout dans la région, où la harpe n’était pas l’instrument majoritaire, si tant est qu’elle ait circulé, c’est une rote que tient l’équidé.

 

Meillers-lion

 

Ces figurations ne sont pas inhabituelles, même si le lion à la viole est plus rare que son compagnon. Des représentations d’ânes musiciens sont signalées depuis l’Antiquité - on en voit un d’origine égyptienne dans une des vitrines du musée du Louvre. L’époque romane a fréquemment exploité ce thème, qui se perpétue jusque dans la faïencerie marseillaise au XVIIIe siècle. Tout l’intérêt du chapiteau de Meillers est de donner une place exceptionnelle aux deux animaux dans l’ornementation de la façade de l’église, chaque figuration mesurant plusieurs dizaines de centimètres de haut.
Sachant que cette œuvre est célèbre dans les milieux de la musique ancienne, très documentés sur la question, à qui cet article n’apprendra pas grand chose, je recommande à tous les amateurs d’Art roman qui s’intéresseraient à ce thème de visiter l’église de Bourbon-l’Archambaud et son non moins célèbre chapiteau des musiciens, qui a fait l’objet d’un billet plus ancien sur ce blog, afin de comparer les formes des instruments. Viole et rote y sont également représentées.
Pour l’anecdote, ma première photographie de l’âne musicien, prise il y a presque 30 ans, a été publiée dans l’ouvrage “Anthologie de la harpe - la harpe des Celtes” (éditions de la Tannerie), auquel ont contribué des musiciens illustres comme Alan Stivell et Myrdhin. Un bien beau destin pour ce petit animal bourbonnais!

 

Meillers3

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Trotignon - dans art roman
commenter cet article

commentaires

Sirius 07/11/2011 09:01



Dire que j'avais visité l'église de Meillers il y a un an, at que je n'ai pas repéré cette superbe scène! Une raison pour retourner dans cette superbe région au patrimoine si riche. Peu de gens
avaient vu un lion au XIIème siècle, certes, mais il me semble que l'aire de répartition du royal félin s'étendait beaucoup plus au Nord, et même jusqu'aux rives de la Méditerranée au temps de la
Rome Antique; donc beaucoup plus près de chez nous. Quant aux ânes de mon village, loin d'avoir la sonorité de la harpe, leurs vocalises résonnent dans l'air du petit matin les jours où le vent
vient du Nord...



Olivier Trotignon 07/11/2011 21:47



Ce terroir est vraiment très riche, d'autres sites du même environnement feront l'objet d'articles à venir. Pour les ânes, j'espère que mes voisins sont aussi indulgents à l'égard des miens que
vous .



Présentation

  • : Moyen-âge en Berry
  • Moyen-âge en Berry
  • : Rédigé et illustré par un chercheur en histoire médiévale, ce blog a pour ambition de mieux faire connaître l'histoire et le patrimoine médiéval du Berry, dans le centre de la France.
  • Contact

géographie des visiteurs




A ce jour, cette espace a été visité
180102 fois.

405350 pages ont été lues.

Merci de l'intérêt que vous portez à l'histoire de la région.




Visitor Map
Create your own visitor map!
" class="CtreTexte" height="150" width="300" />

 

Rechercher

Conférences

conférence

 

Dans l'objectif de partager avec le grand public une partie du contenu de mes recherches, je propose des animations autour du Moyen-âge et de l'Antiquité sous forme de conférences d'environ 1h30. Ces interventions s'adressent à des auditeurs curieux de l'histoire de leur région et sont accessibles sans formation universitaire ou savante préalable.
Fidèle aux principes de la laïcité, j'ai été accueilli par des associations, comités des fêtes et d'entreprise, mairies, pour des conférences publiques ou privées sur des sujets tels que:
- médecine, saints guérisseurs et miracles au Moyen-âge,
- l'Ordre cistercien en Berry;
- les ordres religieux en Berry au M.A.;
- la femme en Berry au M.A.;
- politique et féodalité en Berry;
- le fait religieux en Berry de la conquête romaine au paleo-christianisme...
- maisons-closes et la prostitution en Berry avant 1946 (animation réservée à un public majeur).
Renseignements, conditions et tarifs sur demande à l'adresse:
Berrymedieval#yahoo.fr  (# = @  / pour éviter les spams)
Merci de diffuser cette information à vos contacts!

Archives

Histoire locale

Pour compléter votre information sur le petit patrimoine berrichon, je vous recommande "le livre de Meslon",  Blog dédié à un lieu-dit d'une richesse assez exceptionnelle. Toute la diversité d'un terroir presque anonyme.
A retrouver dans la rubrique "liens": archéologie et histoire d'un lieu-dit

L'âne du Berry


Présent sur le sol berrichon depuis un millénaire, l'âne méritait qu'un blog soit consacré à son histoire et à son élevage. Retrouvez le à l'adresse suivante:

Histoire et cartes postales anciennes

paysan-ruthène

 

Cartes postales, photos anciennes ou plus modernes pour illustrer l'Histoire des terroirs:

 

Cartes postales et Histoire

NON aux éoliennes géantes

Le rédacteur de ce blog s'oppose résolument aux projets d'implantation d'éoliennes industrielles dans le paysage berrichon.
Argumentaire à retrouver sur le lien suivant:
le livre de Meslon: non à l'éolien industriel 

contacts avec l'auteur


J'observe depuis quelques mois la fâcheuse tendance qu'ont certains visiteurs à me contacter directement pour me poser des questions très précises, et à disparaître ensuite sans même un mot de remerciement. Désormais, ces demandes ne recevront plus de réponse privée. Ce blog est conçu pour apporter à un maximum de public des informations sur le Berry aux temps médiévaux. je prierai donc les personnes souhaitant disposer de renseignements sur le patrimoine ou l'histoire régionale à passer par la rubrique "commentaires" accessible au bas de chaque article, afin que tous puissent profiter des questions et des réponses.
Les demandes de renseignements sur mes activités annexes (conférences, contacts avec la presse, vente d'ânes Grand Noir du Berry...) seront donc les seules auxquelles je répondrai en privé.
Je profite de cette correction pour signaler qu'à l'exception des reproductions d'anciennes cartes postales, tombées dans le domaine public ou de quelques logos empruntés pour remercier certains médias de leur intérêt pour mes recherches, toutes les photos illustrant pages et articles ont été prises et retravaillées par mes soins et que tout emprunt pour illustrer un site ou un blog devra être au préalable justifié par une demande écrite.