Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2014 7 09 /11 /novembre /2014 10:59

Cuffy1

 

La nature de mes recherches -l'étude des codes sociaux attachés aux noms propres du Xe au XIIIe - ne m'avait pas incité à aller visiter le site féodal de Cuffy, situé sur un plateau de la rive gauche de l'Allier dominant la région de Nevers. En effet, en plus de vingt ans de recherches et de lecture de probablement tout ce que la féodalité a produit comme écrits encore accessibles, je n'ai trouvé de seigneurs dits "de Cuffy". Quelques photographies aux proportions trompeuses signalaient l'existence d'un donjon en ruine à l'attention du public des journées du Patrimoine, rien de nature donc à mettre cet endroit dans la liste de mes priorités.
Ce lieu a attiré mon attention de manière tout à fait indirecte lors de la rédaction d'une synthèse sur une famille féodale du secteur de la Guerche, les Troussebois, connus depuis l'an 1000 et, à ce jour, dont je n'ai pas encore situé le fief principal. L'évaluation du potentiel militaire du site de Cuffy trouvait, dans cette optique, un sens. A peine sur place, l'hypothèse Troussebois passa, si j'ose dire, aux oubliettes.
Le site de Cuffy se présente en effet comme un couple défensif constitué d'une petite forteresse paléo-féodale et d'un château massif, probablement XIVe, à quelques dizaine de mètres de la défense primitive. Cette disposition rappelle d'autres ensembles castraux régionaux dont Bois-Sir-Amé, en Champagne berrichonne, dont l'organisation se rapproche de Cuffy.
Contrairement à ce qu'annonce la signalétique locale, il n'y a pas de motte castrale à Cuffy, mais une remarquable enceinte circulaire entourée de fossés humides, d'un diamètre d'une cinquantaine de mètres, semble t-il. En Bourbonnais et Berry, ce genre de défense porte souvent le nom de Châtelet, conservé dans les toponymes en Châtelux, Châteloy et autres Chatelais.

 

Cuffy2

 

Les photographies satellite montrent que cette fortification commandait un double système défensif beaucoup plus étendu, qui comprenait certainement une basse-cour à l'origine du village.
Le château monumental qui s'élève à proximité est une bâtisse très dégradée, mais qui conserve des ruines qui permettent d'en saisir l'importance passée. On est frappé par la profondeur et la largeur des fossés, semblables à ceux de Bois-Sir-Amé ou du Châtelet-en-Berry. Un grand donjon éventré, de forme carrée, occupe un des angles de la forteresse polygonale. Une autre tour carrée, ainsi que plusieurs tours circulaires, dotées de meurtrières pour armes à feu, assuraient la protection de la partie habitée.
L'absence de seigneurs de Cuffy trouve son explication dans la puissance de l'ouvrage et la proximité de Nevers. Le cartulaire du prieuré clunisien de la Charité-sur-Loire indique qu'un comte de Nevers possédait un grenier sur place en 1190 et des sources postérieures situent la forteresse dans la mouvance de cette importante maison féodale.

 

Cuffy3

 

Probablement concepteurs de la première enceinte, les Nevers ont entretenu ce lieu hautement stratégique indispensable à leur intérêts sans jamais le confier à un de leurs vassaux, ce qui explique la transparence de cette forteresse dans les chartes médiévales.

 

Cuffy4

 

Un point mérite d'être souligné, pour m'avoir étonné. Alors que souvent on est mal reçus, voire interdits d'accès, sur des sites similaires, et/ou que la végétation anarchique dissuade de tenter de faire des photos, tout est fait à Cuffy pour rendre la visite pratique et agréable. Un parking à l'entrée de la propriété, des panneaux explicatifs, un sens de visite, un accès soigneusement entretenu font de cette forteresse un lieu à recommander bien plus parlant pour des enfants que la plupart des images qu'on trouve dans les manuels qui leur sont destinés.
A découvrir.

 

248px-Antipub.svg  Au Diable les publicités qui encadrent ce billet! Boycottez les marques complices de cette pollution intelectuelle et visuelle!

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Trotignon - dans patrimoine militaire
commenter cet article

commentaires

francois 11/11/2014 16:15


Toutes ces visites sont passionnantes. Bravo

Olivier Trotignon 12/11/2014 06:18



Merci pour votre visite!



le grizzly 10/11/2014 10:28


... possédait un grenier à   ?????? sur place ..........


merci pour ce détail et merci de m'inciter à y aller.      PC

Olivier Trotignon 12/11/2014 06:22



Correction effectuée, merci!


Vous verrez, l'endroit ne manque pas de caractère.



sirius 10/11/2014 08:03


Merci!

sirius 09/11/2014 12:07


J'ai visité Cuffy lors de Journées du Patrimoine il y a bien longtemps, et une nouvelle visite s'imposerait, éclairée par vos explications... Est-ce ouvert en dehors des JP?

Olivier Trotignon 09/11/2014 19:27



Nous y sommes allés hier, sans aucune restriction d'accès.



Présentation

  • : Moyen-âge en Berry
  • Moyen-âge en Berry
  • : Rédigé et illustré par un chercheur en histoire médiévale, ce blog a pour ambition de mieux faire connaître l'histoire et le patrimoine médiéval du Berry, dans le centre de la France.
  • Contact

géographie des visiteurs




A ce jour, cette espace a été visité
180102 fois.

405350 pages ont été lues.

Merci de l'intérêt que vous portez à l'histoire de la région.




Visitor Map
Create your own visitor map!
" class="CtreTexte" height="150" width="300" />

 

Rechercher

Conférences

conférence

 

Dans l'objectif de partager avec le grand public une partie du contenu de mes recherches, je propose des animations autour du Moyen-âge et de l'Antiquité sous forme de conférences d'environ 1h30. Ces interventions s'adressent à des auditeurs curieux de l'histoire de leur région et sont accessibles sans formation universitaire ou savante préalable.
Fidèle aux principes de la laïcité, j'ai été accueilli par des associations, comités des fêtes et d'entreprise, mairies, pour des conférences publiques ou privées sur des sujets tels que:
- médecine, saints guérisseurs et miracles au Moyen-âge,
- l'Ordre cistercien en Berry;
- les ordres religieux en Berry au M.A.;
- la femme en Berry au M.A.;
- politique et féodalité en Berry;
- le fait religieux en Berry de la conquête romaine au paleo-christianisme...
- maisons-closes et la prostitution en Berry avant 1946 (animation réservée à un public majeur).
Renseignements, conditions et tarifs sur demande à l'adresse:
Berrymedieval#yahoo.fr  (# = @  / pour éviter les spams)
Merci de diffuser cette information à vos contacts!

Histoire locale

Pour compléter votre information sur le petit patrimoine berrichon, je vous recommande "le livre de Meslon",  Blog dédié à un lieu-dit d'une richesse assez exceptionnelle. Toute la diversité d'un terroir presque anonyme.
A retrouver dans la rubrique "liens": archéologie et histoire d'un lieu-dit

L'âne du Berry


Présent sur le sol berrichon depuis un millénaire, l'âne méritait qu'un blog soit consacré à son histoire et à son élevage. Retrouvez le à l'adresse suivante:

Histoire et cartes postales anciennes

paysan-ruthène

 

Cartes postales, photos anciennes ou plus modernes pour illustrer l'Histoire des terroirs:

 

Cartes postales et Histoire

NON aux éoliennes géantes

Le rédacteur de ce blog s'oppose résolument aux projets d'implantation d'éoliennes industrielles dans le paysage berrichon.
Argumentaire à retrouver sur le lien suivant:
le livre de Meslon: non à l'éolien industriel 

contacts avec l'auteur


J'observe depuis quelques mois la fâcheuse tendance qu'ont certains visiteurs à me contacter directement pour me poser des questions très précises, et à disparaître ensuite sans même un mot de remerciement. Désormais, ces demandes ne recevront plus de réponse privée. Ce blog est conçu pour apporter à un maximum de public des informations sur le Berry aux temps médiévaux. je prierai donc les personnes souhaitant disposer de renseignements sur le patrimoine ou l'histoire régionale à passer par la rubrique "commentaires" accessible au bas de chaque article, afin que tous puissent profiter des questions et des réponses.
Les demandes de renseignements sur mes activités annexes (conférences, contacts avec la presse, vente d'ânes Grand Noir du Berry...) seront donc les seules auxquelles je répondrai en privé.
Je profite de cette correction pour signaler qu'à l'exception des reproductions d'anciennes cartes postales, tombées dans le domaine public ou de quelques logos empruntés pour remercier certains médias de leur intérêt pour mes recherches, toutes les photos illustrant pages et articles ont été prises et retravaillées par mes soins et que tout emprunt pour illustrer un site ou un blog devra être au préalable justifié par une demande écrite.