Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2014 4 10 /04 /avril /2014 08:36

galopin-Gargilesse-1

 

Les historiens de la féodalité relèvent dans certaines sources l’existence d’un premier jalon souvent méconnu dans la formation des futurs chevaliers. Bien avant qu’on commence à les éduquer au maniement des armes, les futurs combattants nés dans des familles nobles gravissaient un premier échelon de leur initiation, destiné à les familiariser avec l’univers des chevaux. Les apprentis-chevaliers recevaient alors pour mission de s’occuper des montures des hommes de guerre, de les entretenir, les manipuler et, probablement, de les monter à l’occasion. Le mot galopin, dont le sens a glissé vers d’autres attitudes enfantines, désignait à l’origine cette fonction.
Le Berry conserve une remarquable représentation d’un de ces garçons, peinte sous les voûtes de l’église basse de Gargilesse, dans l’Indre. Ce sanctuaire est un de ceux avec Nohant, Brinay et Chalivoy-Milon qui offrent les plus beaux ensembles de fresques romanes de toute la région.

 

galopin-Gargilesse-2

 

Le galopin qui y figure tient par la bride les chevaux des Rois mages, assis sur un rocher. Il n’est pas armé, mais tient tout de même une longue perche, pour tenir en bon ordre les trois bêtes.
Les connaisseurs apprécieront les détails des harnachements visibles sur les montures, selles de toile ou cuir et bois, mors à bascule, bride agrémentée de clous. On voit aussi très bien que les chevaux sont ferrés mais un détail intrigue: les fers sont munis de dentelures externes comme si ces chevaux étaient équipés pour monter des pentes très marquées. On utilisait encore ce genre de ferrure dans l’après-guerre pour aider les mulets qui débardaient du bois à ressortir des profonds ravins de la forêt de Tronçais.
L’avis des archéologues sur ce type de fers pourrait être intéressant pour évaluer la fréquence de leur emploi à la période romane.

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Trotignon - dans art roman
commenter cet article

commentaires

Violas 15/06/2015 11:13

On voit une partie des fresques de la crypte de Gargilesse dans le film MAESTRO avec Michael Lonsdale.
Bernadette VIOLAS

violas 15/06/2015 00:26

Remarque au sujet des fresques remarquables de Nohant, il ne s'agit pas de l'église de Nohant, dédiée à Ste Anne , mais de l 'église St Martin de Vic. La commune porte le nom de Nohant Vic, les 2 communes ayant fusionné en 1822, je crois.
Les fresques de Gargilesse avec des scènes comme celles du Galopin sont très pittoresques .
Bernadette VIOLAS

anatolem 22/04/2014 19:28


Je connais une famille de "Galopin" dont c'est le nom de famille mais je n'ai jamais pensé qu'il pouvait avoir une relation avec les garons qui s'occupaient des chevaux.


Pour les sabots à dentures on peut imaginer que les ruades devaient être saignantes


A pluche.

sirius 10/04/2014 11:21


Moi, je trouve que ce galopin a une posture qui frise la nonchalance, voire l'oisiveté, avec sa jambe croisée... En tous cas, j'étais loin de soupçonner l'origine de ce mot! Merci.

Présentation

  • : Moyen-âge en Berry
  • Moyen-âge en Berry
  • : Rédigé et illustré par un chercheur en histoire médiévale, ce blog a pour ambition de mieux faire connaître l'histoire et le patrimoine médiéval du Berry, dans le centre de la France.
  • Contact

géographie des visiteurs




A ce jour, cette espace a été visité
180102 fois.

405350 pages ont été lues.

Merci de l'intérêt que vous portez à l'histoire de la région.




Visitor Map
Create your own visitor map!
" class="CtreTexte" height="150" width="300" />

 

Rechercher

Conférences

conférence

 

Dans l'objectif de partager avec le grand public une partie du contenu de mes recherches, je propose des animations autour du Moyen-âge et de l'Antiquité sous forme de conférences d'environ 1h30. Ces interventions s'adressent à des auditeurs curieux de l'histoire de leur région et sont accessibles sans formation universitaire ou savante préalable.
Fidèle aux principes de la laïcité, j'ai été accueilli par des associations, comités des fêtes et d'entreprise, mairies, pour des conférences publiques ou privées sur des sujets tels que:
- médecine, saints guérisseurs et miracles au Moyen-âge,
- l'Ordre cistercien en Berry;
- les ordres religieux en Berry au M.A.;
- la femme en Berry au M.A.;
- politique et féodalité en Berry;
- le fait religieux en Berry de la conquête romaine au paleo-christianisme...
- maisons-closes et la prostitution en Berry avant 1946 (animation réservée à un public majeur).
Renseignements, conditions et tarifs sur demande à l'adresse:
Berrymedieval#yahoo.fr  (# = @  / pour éviter les spams)
Merci de diffuser cette information à vos contacts!

Archives

Histoire locale

Pour compléter votre information sur le petit patrimoine berrichon, je vous recommande "le livre de Meslon",  Blog dédié à un lieu-dit d'une richesse assez exceptionnelle. Toute la diversité d'un terroir presque anonyme.
A retrouver dans la rubrique "liens": archéologie et histoire d'un lieu-dit

L'âne du Berry


Présent sur le sol berrichon depuis un millénaire, l'âne méritait qu'un blog soit consacré à son histoire et à son élevage. Retrouvez le à l'adresse suivante:

Histoire et cartes postales anciennes

paysan-ruthène

 

Cartes postales, photos anciennes ou plus modernes pour illustrer l'Histoire des terroirs:

 

Cartes postales et Histoire

NON aux éoliennes géantes

Le rédacteur de ce blog s'oppose résolument aux projets d'implantation d'éoliennes industrielles dans le paysage berrichon.
Argumentaire à retrouver sur le lien suivant:
le livre de Meslon: non à l'éolien industriel 

contacts avec l'auteur


J'observe depuis quelques mois la fâcheuse tendance qu'ont certains visiteurs à me contacter directement pour me poser des questions très précises, et à disparaître ensuite sans même un mot de remerciement. Désormais, ces demandes ne recevront plus de réponse privée. Ce blog est conçu pour apporter à un maximum de public des informations sur le Berry aux temps médiévaux. je prierai donc les personnes souhaitant disposer de renseignements sur le patrimoine ou l'histoire régionale à passer par la rubrique "commentaires" accessible au bas de chaque article, afin que tous puissent profiter des questions et des réponses.
Les demandes de renseignements sur mes activités annexes (conférences, contacts avec la presse, vente d'ânes Grand Noir du Berry...) seront donc les seules auxquelles je répondrai en privé.
Je profite de cette correction pour signaler qu'à l'exception des reproductions d'anciennes cartes postales, tombées dans le domaine public ou de quelques logos empruntés pour remercier certains médias de leur intérêt pour mes recherches, toutes les photos illustrant pages et articles ont été prises et retravaillées par mes soins et que tout emprunt pour illustrer un site ou un blog devra être au préalable justifié par une demande écrite.