Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 09:46

diable-Bourbon

C’est dans un monument déjà exploré en quête du célèbre chapiteau des musiciens que nous retournons pour y découvrir une des plus anciennes représentations du diable visibles dans les pays du Centre.
L’église Saint-Georges de Bourbon-l’Archambault, dans le département de l’Allier, attire l’attention par une série de chapiteaux historiés polychromes placés sur des colonnes suffisamment courtes pour permettre d’en voir les détails. Le diable est visible dans la nef, encadré par ce qui peut ressembler à des cavaliers de l’Apocalypse soufflant dans des trompes. Traité de manière naïve, l’entité diabolique n’a rien d’effrayant. L’aspect presque timide de la sculpture s’explique peut-être par la dureté de la roche employée par les tailleurs de pierre médiévaux. On ne peut exclure non plus qu’à l’époque où fut bâtie l’église, les populations fréquentant le chantier n’aient eu qu’une perception confuse du concept que le tailleur de pierre cherchait à inscrire dans le granit. Le diable de Bourbon est peut-être le reflet de la difficulté des gens peu ou pas instruits de cette période à se représenter clairement les enseignements de l’Eglise.

diable-Bourbon-détail
A titre strictement documentaire, je livre ici un échantillon des nombreuses scènes impliquant des démons qu’on peut contempler sur les vitraux de la cathédrale de Bourges, bâtie plus d’un siècle après l’église de Bourbon, dans un environnement intellectuel et économique sans aucune mesure avec la situation de la petite bourgade bourbonnaise.

diables-Bourges
L’inspiration des peintres sur verre et des artistes qui réalisent les statues de la façade du monument puise dans un registre plus élaboré. Diables et créatures infernales deviennent menaçants, leurs silhouettes se chargent de monstruosités et difformités qui témoignent avec finesse que la peur qu’inspire l’Enfer a changé de dimension en l’espace d’un siècle.

diable-Bourges-1

 

diables-Bourges2

 

diable-Bourges3

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Trotignon - dans patrimoine religieux
commenter cet article

commentaires

Lys 23/02/2011 13:02



Merci beaucoup M. trotignon mais je pense que ces vitraux appartiennent à l'époque du Moyen-Age mais qu'ils ont été rénovés par la suite, lisez ce que j'ai trouvé ci-dessous si cela vous
interesse: "Les vitraux les plus importants du XIII e siècle sont sans contexte, ceux du choeur et des chapelles rayonnantes. Dans
ces dernières les artistes ont réalisé tout un programme sur les vies édifiantes des saints et des martyrs, avec des scènes très dures et souvent très cruelles.
Ainsi, la vie des diacres comme Saint-Etienne, qui finit lapidé à coups de cailloux, Saint Vincent, cuit sur le gril, ou Saint Laurent bastonné et brûlé vif sont d'un réalisme. Restauré dans les
années 80, la qualité est incomparable.



Olivier Trotignon 24/02/2011 10:33



Suis-je passé à coté de quelque chose d'important? C'est possible, car je venais plus pour les sculptures que pour le reste. Comme je dois retourner bientôt sur le secteur, j'irai sur place
reconsidérer la situation.


Merci pour l'information! Et au plaisir...



Lys 22/02/2011 14:47



" bâtie plus d'un siècle après l'Eglise de Bourbon "


L'Eglise de Bourbon a été bâtie au XIIème siècle donc les vitraux au XIIIème siècle ?


D'ailleurs Merci pour votre réponse O.T.



Olivier Trotignon 22/02/2011 17:24



Bonjour,


sans être expert en la matière, il me semble que les vitraux de l'église de Bourbon sont contemporains.


Bien à vous,


O. Trotignon



Lys 08/01/2011 12:27



Bonjour, je voulais vous demander une chose: Quand est-ce que ses vitraux ont été faits, datent t-ils du Moyen-Age ou on t-il été rénovés par la suite ?



Olivier Trotignon 08/01/2011 13:06



Bonjour,


je ne suis pas compétent dans ce domaine mais il est sûr qu'il s'agit de vitraux contemporains. Il me semble qu'une partie du sanctuaire a été reconstruite au XIXe mais je ne pourrais vous
l'affirmer.


Bonne journée,


O. T



sirius 31/07/2010 07:36



Les montures des "cavaliers de l'Apocalypse" me font plus penser à des moutons qu'à des chevaux. Est-ce là la manifestation de la maladresse de l'artiste?


 


Quant au diable rouge du vitrail, je le trouve carrémant craquant, avec sa barbichette, ses cornes annelées et sa queue en tire-bouchon, qui devait poser des problèmes à son tailleur. Une
excroissance du vêtement était-elle prévue pour protéger des intempéries cet appendice caractéristique des créatutes sataniques?


 


Plus sérieusement, je me suis toujours demandé si les gens de cette époque croyaient réellement en l'existence de telles créatures, telles qu'elles étaient représentées par l'iconographie
contemporaine.



fragments de rue 28/07/2010 21:01



Superbes diables!



Olivier Trotignon 29/07/2010 07:40



C'est vrai qu'ils sont très beaux. Je rêve d'un vrai appareil-photo, meilleur que mon petit APN, pour les saisir pleinement, eux comme le reste.



Présentation

  • : Moyen-âge en Berry
  • Moyen-âge en Berry
  • : Rédigé et illustré par un chercheur en histoire médiévale, ce blog a pour ambition de mieux faire connaître l'histoire et le patrimoine médiéval du Berry, dans le centre de la France.
  • Contact

géographie des visiteurs




A ce jour, cette espace a été visité
180102 fois.

405350 pages ont été lues.

Merci de l'intérêt que vous portez à l'histoire de la région.




Visitor Map
Create your own visitor map!
" class="CtreTexte" height="150" width="300" />

 

Rechercher

Conférences

conférence

 

Dans l'objectif de partager avec le grand public une partie du contenu de mes recherches, je propose des animations autour du Moyen-âge et de l'Antiquité sous forme de conférences d'environ 1h30. Ces interventions s'adressent à des auditeurs curieux de l'histoire de leur région et sont accessibles sans formation universitaire ou savante préalable.
Fidèle aux principes de la laïcité, j'ai été accueilli par des associations, comités des fêtes et d'entreprise, mairies, pour des conférences publiques ou privées sur des sujets tels que:
- médecine, saints guérisseurs et miracles au Moyen-âge,
- l'Ordre cistercien en Berry;
- les ordres religieux en Berry au M.A.;
- la femme en Berry au M.A.;
- politique et féodalité en Berry;
- le fait religieux en Berry de la conquête romaine au paleo-christianisme...
- maisons-closes et la prostitution en Berry avant 1946 (animation réservée à un public majeur).
Renseignements, conditions et tarifs sur demande à l'adresse:
Berrymedieval#yahoo.fr  (# = @  / pour éviter les spams)
Merci de diffuser cette information à vos contacts!

Histoire locale

Pour compléter votre information sur le petit patrimoine berrichon, je vous recommande "le livre de Meslon",  Blog dédié à un lieu-dit d'une richesse assez exceptionnelle. Toute la diversité d'un terroir presque anonyme.
A retrouver dans la rubrique "liens": archéologie et histoire d'un lieu-dit

L'âne du Berry


Présent sur le sol berrichon depuis un millénaire, l'âne méritait qu'un blog soit consacré à son histoire et à son élevage. Retrouvez le à l'adresse suivante:

Histoire et cartes postales anciennes

paysan-ruthène

 

Cartes postales, photos anciennes ou plus modernes pour illustrer l'Histoire des terroirs:

 

Cartes postales et Histoire

NON aux éoliennes géantes

Le rédacteur de ce blog s'oppose résolument aux projets d'implantation d'éoliennes industrielles dans le paysage berrichon.
Argumentaire à retrouver sur le lien suivant:
le livre de Meslon: non à l'éolien industriel 

contacts avec l'auteur


J'observe depuis quelques mois la fâcheuse tendance qu'ont certains visiteurs à me contacter directement pour me poser des questions très précises, et à disparaître ensuite sans même un mot de remerciement. Désormais, ces demandes ne recevront plus de réponse privée. Ce blog est conçu pour apporter à un maximum de public des informations sur le Berry aux temps médiévaux. je prierai donc les personnes souhaitant disposer de renseignements sur le patrimoine ou l'histoire régionale à passer par la rubrique "commentaires" accessible au bas de chaque article, afin que tous puissent profiter des questions et des réponses.
Les demandes de renseignements sur mes activités annexes (conférences, contacts avec la presse, vente d'ânes Grand Noir du Berry...) seront donc les seules auxquelles je répondrai en privé.
Je profite de cette correction pour signaler qu'à l'exception des reproductions d'anciennes cartes postales, tombées dans le domaine public ou de quelques logos empruntés pour remercier certains médias de leur intérêt pour mes recherches, toutes les photos illustrant pages et articles ont été prises et retravaillées par mes soins et que tout emprunt pour illustrer un site ou un blog devra être au préalable justifié par une demande écrite.