Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2013 5 04 /01 /janvier /2013 12:51

Prune-au-Pot

 

Il me paraît légitime de réserver mon premier billet de l’année 2013 à un monument qu’on m’a fait découvrir l’été dernier. J’ai pu, à l’invitation des membres de l’association pour la sauvegarde du château de la Prune-au-Pot, faire le tour de la belle forteresse dont ils s’occupent.
Le site de la Prune a la particularité d’être situé à flanc d’un coteau en pente douce, sans intérêt stratégique particulier. Les fossés humides se remplissaient par ruissellement et par porosité de la nappe phréatique, comme on peut l’observer sur de nombreuses mottes castrales ou maisons-fortes construites à l’écart des sommets du relief. La puissance des travaux de construction qui ont abouti à la mise en service de la forteresse ont effacé toutes traces au sol de cet éventuel passé du site, qui n’est pas éclairci à l’heure actuelle, faute d’une documentation suffisante.
La Prune-au-Pot se présente sous l’aspect d’un beau château fort ruiné organisé sur un plan quadrangulaire. Trois des quatre tours initiales sont encore visibles. On note un intéressant système d’accès par pont-levis reposant sur des piliers encore visibles.
Aux dires des membres de l’association (je n’ai pu, pour des raisons de sécurité, visiter l’intérieur de la place), une fontaine située dans la cave de la plus grande tour fournissait aux occupants une eau toujours abondante et certainement d’excellente qualité, ce qui était un avantage appréciable en cas de siège.

 

Prune-au-Pot-mur

 

Des parties souterraines demeurent inexplorées. Une ouverture en soupirail n’éclaire aucune pièce connue et des mouvements du sol de la cour ont trahi le tassement de probables voûtes de salles basses dont les entrées n’ont pas encore été localisées. L’histoire ancienne du site elle-même est sujette à conjectures. Si la tranche chronologique couvrant une période allant de la Guerre de 100 ans à l’ancien régime est bien renseignée grâce à une documentation suffisante, la période féodale est moins bavarde. L’absence d’abbaye disposant de gros chartriers dans les environs, et l’incertitude sur les premiers propriétaires (qui n’étaient peut-être pas seigneurs résidants et à ce titre n’ont pas produit d’actes locaux) sont des handicaps difficiles à résoudre pour un historien.
Un indice cependant: la Prune est construite sur la rive gauche de la Creuse, en vis-à-vis des domaines appartenant à la large mouvance des seigneurs de Déols. Ce château pourrait avoir des origines politiques plus aquitaines que berrichonnes.
Quelques recommandations, si ce billet vous inspire l’envie de venir faire le tour du site, me semblent utiles à souligner. La Prune-au-Pot est une propriété privée, en ruine et donc potentiellement à risque. Le propriétaire a accepté qu’un chemin de visite soit aménagé autour de son bien, pour faciliter l’accès du public. Cette bonne volonté n’est pas la règle en Berry, soyez donc vigilants à ne pas passer les clôtures même si, et ça se comprend dans un tel site, on a toujours un peu envie d’en voir plus. A proximité de Céaulmont se trouvent Argenton, Gargilesse, Cluis et l’abbaye de Varennes. Le château de la Prune peut être une étape dans un petit circuit de grande qualité qui embrasse une variété rare d’expressions artistiques du Moyen-âge régional.

 

Prune-au-Pot-porte

 

L’association pour la sauvegarde du château de la Prune-au-Pot mérite d’être soutenue dans sa vaste entreprise de restauration du site. Elle est joignable sur son blog.

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Trotignon - dans patrimoine militaire
commenter cet article

commentaires

sirius 10/01/2013 12:39


Vous faites bien de ne pas dévoiler l'emplacement exact de ce château, car je ne résisterais pas à l'envie d'y traîner mes guêtres, quitte à me faire botter les fesses comme un chenapan...

Olivier Trotignon 10/01/2013 15:36



En fait, je ne sais pas trop comment y retourner seul! J'ai suivi mes guides en voiture à l'aller et je me suis perdu comme un grand tout seul au retour. C'est tout près de Céaulmont, au sud
d'Argenton, et l'entrée du site est libre, à condition de ne pas sauter les clôtures...



Présentation

  • : Moyen-âge en Berry
  • Moyen-âge en Berry
  • : Rédigé et illustré par un chercheur en histoire médiévale, ce blog a pour ambition de mieux faire connaître l'histoire et le patrimoine médiéval du Berry, dans le centre de la France.
  • Contact

géographie des visiteurs




A ce jour, cette espace a été visité
180102 fois.

405350 pages ont été lues.

Merci de l'intérêt que vous portez à l'histoire de la région.




Visitor Map
Create your own visitor map!
" class="CtreTexte" height="150" width="300" />

 

Rechercher

Conférences

conférence

 

Dans l'objectif de partager avec le grand public une partie du contenu de mes recherches, je propose des animations autour du Moyen-âge et de l'Antiquité sous forme de conférences d'environ 1h30. Ces interventions s'adressent à des auditeurs curieux de l'histoire de leur région et sont accessibles sans formation universitaire ou savante préalable.
Fidèle aux principes de la laïcité, j'ai été accueilli par des associations, comités des fêtes et d'entreprise, mairies, pour des conférences publiques ou privées sur des sujets tels que:
- médecine, saints guérisseurs et miracles au Moyen-âge,
- l'Ordre cistercien en Berry;
- les ordres religieux en Berry au M.A.;
- la femme en Berry au M.A.;
- politique et féodalité en Berry;
- le fait religieux en Berry de la conquête romaine au paleo-christianisme...
- maisons-closes et la prostitution en Berry avant 1946 (animation réservée à un public majeur).
Renseignements, conditions et tarifs sur demande à l'adresse:
Berrymedieval#yahoo.fr  (# = @  / pour éviter les spams)
Merci de diffuser cette information à vos contacts!

Histoire locale

Pour compléter votre information sur le petit patrimoine berrichon, je vous recommande "le livre de Meslon",  Blog dédié à un lieu-dit d'une richesse assez exceptionnelle. Toute la diversité d'un terroir presque anonyme.
A retrouver dans la rubrique "liens": archéologie et histoire d'un lieu-dit

L'âne du Berry


Présent sur le sol berrichon depuis un millénaire, l'âne méritait qu'un blog soit consacré à son histoire et à son élevage. Retrouvez le à l'adresse suivante:

Histoire et cartes postales anciennes

paysan-ruthène

 

Cartes postales, photos anciennes ou plus modernes pour illustrer l'Histoire des terroirs:

 

Cartes postales et Histoire

NON aux éoliennes géantes

Le rédacteur de ce blog s'oppose résolument aux projets d'implantation d'éoliennes industrielles dans le paysage berrichon.
Argumentaire à retrouver sur le lien suivant:
le livre de Meslon: non à l'éolien industriel 

contacts avec l'auteur


J'observe depuis quelques mois la fâcheuse tendance qu'ont certains visiteurs à me contacter directement pour me poser des questions très précises, et à disparaître ensuite sans même un mot de remerciement. Désormais, ces demandes ne recevront plus de réponse privée. Ce blog est conçu pour apporter à un maximum de public des informations sur le Berry aux temps médiévaux. je prierai donc les personnes souhaitant disposer de renseignements sur le patrimoine ou l'histoire régionale à passer par la rubrique "commentaires" accessible au bas de chaque article, afin que tous puissent profiter des questions et des réponses.
Les demandes de renseignements sur mes activités annexes (conférences, contacts avec la presse, vente d'ânes Grand Noir du Berry...) seront donc les seules auxquelles je répondrai en privé.
Je profite de cette correction pour signaler qu'à l'exception des reproductions d'anciennes cartes postales, tombées dans le domaine public ou de quelques logos empruntés pour remercier certains médias de leur intérêt pour mes recherches, toutes les photos illustrant pages et articles ont été prises et retravaillées par mes soins et que tout emprunt pour illustrer un site ou un blog devra être au préalable justifié par une demande écrite.