Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 17:16

aiguemorte1
Voici un document qui ne révolutionnera pas l’histoire de la petite forteresse d’Aiguemorte, proche de Châteauneuf-sur-Cher, à laquelle nous avions consacré un billet voici quelques mois, mais qui éclairera la liste toujours imprécise de ses propriétaires médiévaux.

Un acte recopié dans le cartulaire du prieuré clunisien de la Charité-sur-Loire, dans la Nièvre, indique que Pierre de Beaujeu, alors prieur du lieu, accorda en 1330 à ses propres religieux une rente de soixante sous en monnaie de Tours annuelle en échange de la célébration de son anniversaire, à prendre sur sa propriété d’Aiguemorte. Le titre précise que la maison a été, “ex nostra pecunia acquisitis”, achetée sur les fonds propres du prieur.

Ce texte ne donne pas d’autres précisions sur la localisation du toponyme évoqué dans le cartulaire clunisien, mais, en l’absence d’autres lieux homonymes dans les départements du Cher, de la Nièvre et de l’Yonne dans lesquels les moines de la Charité possédaient la majorité de leurs biens, il n’y a guère d’autre endroit où situer la propriété de Pierre de Beaujeu.

Il est vraisemblable que le prieur, décédé  en 1333, s’est séparé de son bien assez vite car dès 1332, c’est un descendant de la vieille famille de Morlac qui prend possession des lieux et se fait accorder par son seigneur Jean de Culan et de Châteauneuf le droit d’installer des soldats pour assurer la garde d’Aiguemorte, preuve d’une acquisition récente.

Faute de certitudes, on ne peut que spéculer sur les raisons qui conduisirent le prieur de la Charité à investir dans la vallée du Cher. Un lien possible peut être établi entre son “nom de famille” - de Beaujeu et la famille de Sully, fortement implantée dans la région, dont Beaujeu était une branche cadette. 

aiguemorte2 

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Trotignon - dans patrimoine militaire
commenter cet article

commentaires

sirius 03/03/2010 09:10


Précisions intéressantes sur ce site d'une délicieuse authenticité. Quelle chance qu'il soit arrivé jusqu'à nous!

Au fait, peut-on imaginer que la forteresse d'Hauterive, récemment présentée, ait pu ressembler à Aigue-Morte?


Olivier Trotignon 11/03/2010 18:49


Vérification faite dans le Buhot de Kersers, il existait une petite chapelle à Hauterive, comme à Aiguemorte. On voit que des reprises de maçonnerie importantes ont été faites sur l'angle qui
domine l'Arnon, peut-être pour remplacer une tour disparue.
Seules des sondages permettraient de comparer les deux sites. 


Présentation

  • : Moyen-âge en Berry
  • Moyen-âge en Berry
  • : Rédigé et illustré par un chercheur en histoire médiévale, ce blog a pour ambition de mieux faire connaître l'histoire et le patrimoine médiéval du Berry, dans le centre de la France.
  • Contact

géographie des visiteurs




A ce jour, cette espace a été visité
180102 fois.

405350 pages ont été lues.

Merci de l'intérêt que vous portez à l'histoire de la région.




Visitor Map
Create your own visitor map!
" class="CtreTexte" height="150" width="300" />

 

Rechercher

Conférences

conférence

 

Dans l'objectif de partager avec le grand public une partie du contenu de mes recherches, je propose des animations autour du Moyen-âge et de l'Antiquité sous forme de conférences d'environ 1h30. Ces interventions s'adressent à des auditeurs curieux de l'histoire de leur région et sont accessibles sans formation universitaire ou savante préalable.
Fidèle aux principes de la laïcité, j'ai été accueilli par des associations, comités des fêtes et d'entreprise, mairies, pour des conférences publiques ou privées sur des sujets tels que:
- médecine, saints guérisseurs et miracles au Moyen-âge,
- l'Ordre cistercien en Berry;
- les ordres religieux en Berry au M.A.;
- la femme en Berry au M.A.;
- politique et féodalité en Berry;
- le fait religieux en Berry de la conquête romaine au paleo-christianisme...
- maisons-closes et la prostitution en Berry avant 1946 (animation réservée à un public majeur).
Renseignements, conditions et tarifs sur demande à l'adresse:
Berrymedieval#yahoo.fr  (# = @  / pour éviter les spams)
Merci de diffuser cette information à vos contacts!

Histoire locale

Pour compléter votre information sur le petit patrimoine berrichon, je vous recommande "le livre de Meslon",  Blog dédié à un lieu-dit d'une richesse assez exceptionnelle. Toute la diversité d'un terroir presque anonyme.
A retrouver dans la rubrique "liens": archéologie et histoire d'un lieu-dit

L'âne du Berry


Présent sur le sol berrichon depuis un millénaire, l'âne méritait qu'un blog soit consacré à son histoire et à son élevage. Retrouvez le à l'adresse suivante:

Histoire et cartes postales anciennes

paysan-ruthène

 

Cartes postales, photos anciennes ou plus modernes pour illustrer l'Histoire des terroirs:

 

Cartes postales et Histoire

NON aux éoliennes géantes

Le rédacteur de ce blog s'oppose résolument aux projets d'implantation d'éoliennes industrielles dans le paysage berrichon.
Argumentaire à retrouver sur le lien suivant:
le livre de Meslon: non à l'éolien industriel 

contacts avec l'auteur


J'observe depuis quelques mois la fâcheuse tendance qu'ont certains visiteurs à me contacter directement pour me poser des questions très précises, et à disparaître ensuite sans même un mot de remerciement. Désormais, ces demandes ne recevront plus de réponse privée. Ce blog est conçu pour apporter à un maximum de public des informations sur le Berry aux temps médiévaux. je prierai donc les personnes souhaitant disposer de renseignements sur le patrimoine ou l'histoire régionale à passer par la rubrique "commentaires" accessible au bas de chaque article, afin que tous puissent profiter des questions et des réponses.
Les demandes de renseignements sur mes activités annexes (conférences, contacts avec la presse, vente d'ânes Grand Noir du Berry...) seront donc les seules auxquelles je répondrai en privé.
Je profite de cette correction pour signaler qu'à l'exception des reproductions d'anciennes cartes postales, tombées dans le domaine public ou de quelques logos empruntés pour remercier certains médias de leur intérêt pour mes recherches, toutes les photos illustrant pages et articles ont été prises et retravaillées par mes soins et que tout emprunt pour illustrer un site ou un blog devra être au préalable justifié par une demande écrite.