Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 18:09

lampier2

 

J’attire votre attention sur un petit monument roman très facile d’accès, situé à quelques centaines de mètres de l’axe Bourges-Montluçon, au cœur du village d’Estivareilles, dans le département de l’Allier. Élevé au centre d’une place qui occupe l’emplacement de l’ancien cimetière de la paroisse, le “lampier” d’Estivareilles est peut-être la dernière lanterne des morts de l’ancien diocèse de Bourges.
Au cours de mes déplacements, il m’est quelquefois arrivé de rencontrer une de ces curieuses colonnes de pierre creuses dont la fonction exacte nous échappe. Toutes se situaient dans les Charentes. Celle d’Estivareilles pourrait être le seul monument de ce type répertorié dans les Pays du Centre. Bien que peu spectaculaire, cette lanterne des morts présente, de part sa rareté, un intérêt certain.
Nous ne savons pas exactement si cette colonne abritait un feu permanent, ou si la flamme était allumée, et pour combien de temps, lors des cérémonies funèbres. L’absence de traces de fumée indique que le feu était certainement produit grâce à une lampe à huile, qui aurait donné le nom populaire de ce petit monument.
Autre particularité curieuse: cette lanterne des morts possède une pierre saillant légèrement à l’extérieur de son diamètre, qui présente des marques de grattages identiques à celles constatées sur de nombreuses églises de la région. Il est impossible de savoir si cette pratique est contemporaine de la construction de la colonne où si elle témoigne de coutumes plus récentes.

lampier3

L’ extrême rareté, voire l’unicité, de ce vestige justifie qu’on s’intéresse à sa présence dans un environnement qui compte peu de témoignages médiévaux propres à intéresser les visiteurs de passage dans la région.
Si certains lecteurs ont des informations sur d’autres lanternes des morts connues dans l’espace berrichon et bourbonnais, ou dans d’autres terroirs limitrophes, leur apport pourrait être précieux pour évaluer l’importance d’un phénomène qui, quoique marginal, enrichit notre perception de l’univers spirituel des populations qui nous ont précédés.

 

Lampier1

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Trotignon - dans patrimoine religieux
commenter cet article

commentaires

Olivier P. 18/03/2011 09:11



J'ai interrogé mon père qui connait assez bien la région et il m'a dit ne pas en connaître d'autres dans le coin. Il m'a rapporté la théorie du "briquet" servant à la communauté.


En googlant sur le Bourbonnais, j'ai trouvé une rue du lampier à Domérat ( à proximité de Monluçon) mais mon père ne se rappelle pas d'une construction similaire.


Il y a un "briquet" à Montluçon


http://www.paperblog.fr/1936620/le-montlucon-meconnu/


Dans les dépendances faisant face à l'Orphelinat, de l'autre côté de la rue de la Croix Verte, il est encore possible de voir, une sorte de tourelle, ajourée en son sommet, surmontée d'une
sorte de dôme et d'une hauteur de 4, 5 mètres.


Si l'on s'en tient à la tradition, tandis que certains prétendaient que cette tourelle était la cheminée d'un banal four du Moyen-age, d'autres, au contraire, y reconnaissaient la cheminée
d'un " lampier ", comme il en existait, un peu partout, notamment à Estivareilles, et où, au cours des siècles passés, l'on entretenait, sous la garde de veilleurs, une lampe constamment allumée,
à l'usage des habitants de la cité qui venaient chercher là, le feu nécessaire à leurs besoins quotidiens.


Je ne connais pas ce "monument". Je le note et j'essayerais d'y faire un tour la prochaine fois que je me rendrais à Montluçon.



Jean-Maxime MIALOT 17/03/2011 08:55



Bonjour ,


Je ne connaissait pas cette lanterne ,j'irai la voir bien que  je trouve assez laid le dallage qui la borde ... 


Il en est une que j'aime beaucoup , moins connue que Ciron , mais toujours dans son  cimetière près d'une magnifique église romane à la Berthenoux  dans l'Indre également .



Olivier Trotignon 17/03/2011 20:46



J'ignorais son existence. Dommage, car nous sommes passés à la Berthenoux cet automne.


Merci pour cette information!



Olivier P. 14/03/2011 10:07



Encore un excellent article, je ne pensais pas qu'il existait pareil construction dans notre région. J'avais entendu parler de ce terme la première fois dans le Périgord à Sarlat. Je poserais la
question dans ma famille.


Concernant l'Irlande, il s'agit plutôt de tour de protection que l'on trouve dans ces anciens monastères, Glendalough, Clonmacnoise. C'était à ma connaissance, le refuge des moines, lors des
raids des nordiques entre les 8e et 11e siècle qui remontaient les fleuves. Les moines grimpaient dans la tour par une échelle qui était remontée ensuite. La manoeuvre était-elle suffisante pour
survivre...


Olivier P.



Jean-Baptiste Luron 13/03/2011 12:03



Pour trouver une image sur google : http://b-hamel.fr/Resources/dscn4266b.jpeg



le grizzly 12/03/2011 10:18



En Irlande au sud de Dublin, village de Glendalough (voir sur le net) : tour ronde, donnée aussi pour lanterne des morts. Tellement mystérieuse que j'ai pris plein de photos ! La porte est
située à 3 m du sol ! Certains avancent une origine celtique à cette pratique - et donc non chrétienne - ce qui expliquerait une similitude  Irlande/Aquitaine.



Olivier Trotignon 13/03/2011 11:37



Merci pour l'information. Il faut que je cherche si j'ai quelque chose sur ce site. Je crois que cette tradition d'entretenir des lumières dans la nuit est à l'origine des navets évidés garnis
d'une chandelle placés à l'extérieur des habitations au moment de la Toussaint, elle même génératrice de l'Halloween nord-américain.


Au plaisir,


O.T.



Présentation

  • : Moyen-âge en Berry
  • Moyen-âge en Berry
  • : Rédigé et illustré par un chercheur en histoire médiévale, ce blog a pour ambition de mieux faire connaître l'histoire et le patrimoine médiéval du Berry, dans le centre de la France.
  • Contact

géographie des visiteurs




A ce jour, cette espace a été visité
180102 fois.

405350 pages ont été lues.

Merci de l'intérêt que vous portez à l'histoire de la région.




Visitor Map
Create your own visitor map!
" class="CtreTexte" height="150" width="300" />

 

Rechercher

Conférences

conférence

 

Dans l'objectif de partager avec le grand public une partie du contenu de mes recherches, je propose des animations autour du Moyen-âge et de l'Antiquité sous forme de conférences d'environ 1h30. Ces interventions s'adressent à des auditeurs curieux de l'histoire de leur région et sont accessibles sans formation universitaire ou savante préalable.
Fidèle aux principes de la laïcité, j'ai été accueilli par des associations, comités des fêtes et d'entreprise, mairies, pour des conférences publiques ou privées sur des sujets tels que:
- médecine, saints guérisseurs et miracles au Moyen-âge,
- l'Ordre cistercien en Berry;
- les ordres religieux en Berry au M.A.;
- la femme en Berry au M.A.;
- politique et féodalité en Berry;
- le fait religieux en Berry de la conquête romaine au paleo-christianisme...
- maisons-closes et la prostitution en Berry avant 1946 (animation réservée à un public majeur).
Renseignements, conditions et tarifs sur demande à l'adresse:
Berrymedieval#yahoo.fr  (# = @  / pour éviter les spams)
Merci de diffuser cette information à vos contacts!

Histoire locale

Pour compléter votre information sur le petit patrimoine berrichon, je vous recommande "le livre de Meslon",  Blog dédié à un lieu-dit d'une richesse assez exceptionnelle. Toute la diversité d'un terroir presque anonyme.
A retrouver dans la rubrique "liens": archéologie et histoire d'un lieu-dit

L'âne du Berry


Présent sur le sol berrichon depuis un millénaire, l'âne méritait qu'un blog soit consacré à son histoire et à son élevage. Retrouvez le à l'adresse suivante:

Histoire et cartes postales anciennes

paysan-ruthène

 

Cartes postales, photos anciennes ou plus modernes pour illustrer l'Histoire des terroirs:

 

Cartes postales et Histoire

NON aux éoliennes géantes

Le rédacteur de ce blog s'oppose résolument aux projets d'implantation d'éoliennes industrielles dans le paysage berrichon.
Argumentaire à retrouver sur le lien suivant:
le livre de Meslon: non à l'éolien industriel 

contacts avec l'auteur


J'observe depuis quelques mois la fâcheuse tendance qu'ont certains visiteurs à me contacter directement pour me poser des questions très précises, et à disparaître ensuite sans même un mot de remerciement. Désormais, ces demandes ne recevront plus de réponse privée. Ce blog est conçu pour apporter à un maximum de public des informations sur le Berry aux temps médiévaux. je prierai donc les personnes souhaitant disposer de renseignements sur le patrimoine ou l'histoire régionale à passer par la rubrique "commentaires" accessible au bas de chaque article, afin que tous puissent profiter des questions et des réponses.
Les demandes de renseignements sur mes activités annexes (conférences, contacts avec la presse, vente d'ânes Grand Noir du Berry...) seront donc les seules auxquelles je répondrai en privé.
Je profite de cette correction pour signaler qu'à l'exception des reproductions d'anciennes cartes postales, tombées dans le domaine public ou de quelques logos empruntés pour remercier certains médias de leur intérêt pour mes recherches, toutes les photos illustrant pages et articles ont été prises et retravaillées par mes soins et que tout emprunt pour illustrer un site ou un blog devra être au préalable justifié par une demande écrite.