Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 19:06

St-Rhomble-voûte
La saison redevenant propice à la promenade, j’aimerais souligner l’intérêt d’une petit monument d’une grande simplicité situé sur le bord de la départementale conduisant du village de Meillant, dans le Cher, à celui de La-Celle-Bruère. Le lavoir de Saint-Rhomble, bâti en contrebas de la route, conserve les ruines d’une très belle fontaine médiévale, réputée dater du XIIIe siècle, bien que j’ignore sur quels documents a été proposée cette datation. 
St-Rhomble-bassin 

Le bassin, large et profond, était à l’origine couvert par une voûte dont l’essentiel demeure dans un bon état de conservation. Sa profondeur est d’un mètre environ. La voûte est composée par des dallettes calcaires posées sur champ, selon une technique qui rappelle celle qui était employée dans les églises, mais aussi dans de nombreux volumes fonctionnels comme des celliers ou caves jusqu’à des périodes récentes.

La source qui alimente la fontaine est une curiosité géologique. Les habitants du lieu ont ainsi observé que l’eau se trouble après les vidanges de l’étang de la Grille, situé à quelques kilomètres et légèrement plus haut en altitude que le lavoir de Saint-Rhomble. Cet étang, alimenté par un vaste système collecteur composé de petits ruisseaux forestiers, s’écoule lui-même dans une curieuse dépression karstique qui se prolonge par une caverne longue et étroite, inconfortable à visiter et sans intérêt particulier pour le néophyte, mais qui semble bien communiquer avec la fontaine qui nous intéresse.

Dans ce paysage calcaire où les points d’eau sont rares, la résurgence de Saint-Rhomble est peut-être à l’origine du petit hameau du même nom connu par les archives de l’abbaye de Noirlac depuis le XIIIe siècle.
St-Rhomble-perte

perte de l'étang de la Grille (forêt de Meillant) 
the middle age's spring of Meillant

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Trotignon - dans architecture civile
commenter cet article

commentaires

Jean-Baptiste Luron 27/03/2010 08:25


On trouve, évidemment, des éléments sur Saint Romble chez les bollandistes dont s'est inspiré le saint-amandois Villepelet (à l'époque futur évêque de Nantes). Ce fils de militaire romain
originaire de Bretagne s'est installe en ermite dans ce qui est aujourd'hui le Pays fort à Subligny. Il a sauvé les habitants de Gordona, ville disparue située entre Sancerre et Saint-Thibault, le
port de Saint-Satur capturés par Aegidius pour s'être ouverts aux Wisigoths. Il a fait un pèlerinage à Rome. Voila pour Saint Romble. Ma question concernait son lien avec ce lieudit.


Olivier Trotignon 27/03/2010 11:31


Là, je ne peux vous répondre. La région a été le lieu de tant de métissages entre des divinités antiques et des saints reconnus qu'il est difficile de proposer une filiation entre une pratique
cultuelle et un toponyme. La niche visible au fond de la fontaine abritait peut-être une statue de ce saint.


sirius 26/03/2010 09:09


Très intéressant; il faudra que je signale cet endroit à mes amis spéléos, pour qu'ils essayent de comprendre le fonctionnement de ce réseau.

Pensez-vous que l'étang ait préexisté à l'aménagement de la fontaine?


Olivier Trotignon 26/03/2010 20:58


Je crois que le réseau a déjà été visité par des spéléologues. La galerie principale s'amenuise jusqu'à devenir impraticable. J'y étais entré naguère (quand j'étais plus souple ) pour y chercher le corps d'un désespéré disparu dans les bois. Le pauvre type n'y était pas, fort heureusement pour votre serviteur, qui
n'était pas très fier.
La digue de l'étang de la grille me paraît récente, mais je ne sais pas si elle peut dissimuler un ouvrage antérieur.
 


Jean-Baptiste Luron 26/03/2010 08:46


Cher Monsieur,

avez-vous des information quant à la toponymie de ce lieu ?


Olivier Trotignon 26/03/2010 20:48


Bonsoir,
je n'ai pas grand chose à vous apporter sur le sujet.
Il me semble que la version latine du toponyme Saint-Rhomble était Sanctus Romulus, mais il y a pas mal de temps que je n'ai pas consulté les chartes qui font référence à ce lieu.
Si je trouvais quelque chose de plus précis, comptez sur moi pour vous informer.
Bonne soirée, O. Trotignon 


Présentation

  • : Moyen-âge en Berry
  • Moyen-âge en Berry
  • : Rédigé et illustré par un chercheur en histoire médiévale, ce blog a pour ambition de mieux faire connaître l'histoire et le patrimoine médiéval du Berry, dans le centre de la France.
  • Contact

géographie des visiteurs




A ce jour, cette espace a été visité
180102 fois.

405350 pages ont été lues.

Merci de l'intérêt que vous portez à l'histoire de la région.




Visitor Map
Create your own visitor map!
" class="CtreTexte" height="150" width="300" />

 

Rechercher

Conférences

conférence

 

Dans l'objectif de partager avec le grand public une partie du contenu de mes recherches, je propose des animations autour du Moyen-âge et de l'Antiquité sous forme de conférences d'environ 1h30. Ces interventions s'adressent à des auditeurs curieux de l'histoire de leur région et sont accessibles sans formation universitaire ou savante préalable.
Fidèle aux principes de la laïcité, j'ai été accueilli par des associations, comités des fêtes et d'entreprise, mairies, pour des conférences publiques ou privées sur des sujets tels que:
- médecine, saints guérisseurs et miracles au Moyen-âge,
- l'Ordre cistercien en Berry;
- les ordres religieux en Berry au M.A.;
- la femme en Berry au M.A.;
- politique et féodalité en Berry;
- le fait religieux en Berry de la conquête romaine au paleo-christianisme...
- maisons-closes et la prostitution en Berry avant 1946 (animation réservée à un public majeur).
Renseignements, conditions et tarifs sur demande à l'adresse:
Berrymedieval#yahoo.fr  (# = @  / pour éviter les spams)
Merci de diffuser cette information à vos contacts!

Histoire locale

Pour compléter votre information sur le petit patrimoine berrichon, je vous recommande "le livre de Meslon",  Blog dédié à un lieu-dit d'une richesse assez exceptionnelle. Toute la diversité d'un terroir presque anonyme.
A retrouver dans la rubrique "liens": archéologie et histoire d'un lieu-dit

L'âne du Berry


Présent sur le sol berrichon depuis un millénaire, l'âne méritait qu'un blog soit consacré à son histoire et à son élevage. Retrouvez le à l'adresse suivante:

Histoire et cartes postales anciennes

paysan-ruthène

 

Cartes postales, photos anciennes ou plus modernes pour illustrer l'Histoire des terroirs:

 

Cartes postales et Histoire

NON aux éoliennes géantes

Le rédacteur de ce blog s'oppose résolument aux projets d'implantation d'éoliennes industrielles dans le paysage berrichon.
Argumentaire à retrouver sur le lien suivant:
le livre de Meslon: non à l'éolien industriel 

contacts avec l'auteur


J'observe depuis quelques mois la fâcheuse tendance qu'ont certains visiteurs à me contacter directement pour me poser des questions très précises, et à disparaître ensuite sans même un mot de remerciement. Désormais, ces demandes ne recevront plus de réponse privée. Ce blog est conçu pour apporter à un maximum de public des informations sur le Berry aux temps médiévaux. je prierai donc les personnes souhaitant disposer de renseignements sur le patrimoine ou l'histoire régionale à passer par la rubrique "commentaires" accessible au bas de chaque article, afin que tous puissent profiter des questions et des réponses.
Les demandes de renseignements sur mes activités annexes (conférences, contacts avec la presse, vente d'ânes Grand Noir du Berry...) seront donc les seules auxquelles je répondrai en privé.
Je profite de cette correction pour signaler qu'à l'exception des reproductions d'anciennes cartes postales, tombées dans le domaine public ou de quelques logos empruntés pour remercier certains médias de leur intérêt pour mes recherches, toutes les photos illustrant pages et articles ont été prises et retravaillées par mes soins et que tout emprunt pour illustrer un site ou un blog devra être au préalable justifié par une demande écrite.