Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 août 2013 1 26 /08 /août /2013 09:14

reliquaire1

reliquaire (Corrèze)

 

J'ai, depuis plusieurs années, mis à contribution le public venu assister à ma conférence "Médecine, lieux de soins et miracles en Berry" pour identifier des reliques régionales méconnues. Quelques rares mais utiles réponses m'ont permis d'aborder la question mal connue des reliques privées, propriété de châtelains locaux ou de prêtres officiant dans les paroisses sous l'Ancien régime.
Le relevé qui suit représente la plus considérable masse d'informations sur le sujet collectée à ce jour à partir des inventaires des biens précieux appartenant au duc Jean de Berry, conservés dans plusieurs résidences ducales, dont le château de Mehun-sur-Yèvre et le donjon de Bourges, au début du XVe siècle.

 

Jean-de-Berry

 

Mon but initial était de chercher des détails sur les monstres de la Sainte chapelle de Bourges (voir les articles de ce blog sur le géant et le ranchier). En dépouillant les listes de biens précieux (statues, joyaux, mobilier, livres) propriétés du duc, j'ai pu noter un nombre considérable de reliques contenues dans le trésor du duc Jean.
Certaines ne semblent pas avoir fait l'objet d'un mode de conservation particulier (plusieurs étaient nouées dans de simples linges). Quelques unes étaient protégées dans de somptueux reliquaires faits de métaux précieux et de pierres et perles fines, semblables à ce qu'on trouve encore parfois dans certaines églises. Il est impossible de savoir comment le duc se les ait procurées. Ce grand collectionneur de choses précieuses ou étranges était client d'orfèvres tant en France que dans les pays voisins. Des souverains européens, des princes français lui ont fait des cadeaux. Les reliques amassées à Bourges et à Mehun peuvent venir de partout.
L'objet de cet article n'est pas de chercher à prouver ou à réfuter l'authenticité de tel ou tel objet (la présence de deux clous de la Vraie croix peut laisser songeur, surtout si l'on pense à tous les autres reliquaires un peu partout en Europe prétendant détenir le même contenu) mais de donner au lecteur un aperçu de la variété des pièces qui attiraient la piété des nobles et de leur peuple à la fin du Moyen-âge.
Commençons par les reliques attachées à la personne du Christ et de sa famille ainsi qu'à la Terre sainte. La taille et le volume des objets n'est pas connu.
Le duc possédait:
- 5 morceaux de la la Vraie croix, plus deux clous ornés de fil d'or;
- 3 morceaux de la tunique du Christ, ainsi que ses liens; des draps de son enfance; de sa table; de son suaire;
- du Saint sépulcre, du diadème de Jésus au tombeau, 2 morceaux de l'éponge; de la colonne où il fut lié;
- du linge ayant servi à essuyer les pieds des apôtres;
- une pierre que Jésus au désert mua en forme de pain;
- de la terre de Bethléem où la Vierge allaita;
- du figuier pharaon où la Sainte famille se cacha en Egypte;
- du tombeau de la Vierge de la vallée de Josaphat;
- une des ses dents de lait;
- du tombeau de ste Catherine du Mont Sinaï (2 morceaux + 1 relique );
- du bras de Marie-Madeleine;
- du chef st Jean baptiste;
- de l'habit de st Jean l'évangeliste;
- des saints innocents.

 

reliquaire2

reliquaire (Corrèze)

 

des apôtres et évangélistes:
st Jude (4), Marc (2), Philippe (4), Symon (3) de la barbe de st Pierre;

des saints:
Allais, André (2), Benoît (2), Berthomier, Cariulphe, Claude, Cosme, Christophe, Chrysante, Cyr, Damien, Denis (2), Edmond, roi d'Angleterre (3), Eustache, Exupère, Firmin, Germain d'Auxerre, Hilaire(3) et un morceau de son habit, Jacques le majeur (2), Jacques le mineur (4),  Laurent (2), Liger,  Loup, évêque d'Angers,  Malachie, évêque, Maixent (2), Marcel, Marcouls, Martin, Sylvain(2), Symphorien, Théodore, Timothée, Thomas Becket, Vincent (2);
une relique d'un saint inconnu: st Roffec, évêque d'Avranches;

des pièces osseuses particulières:
- doigt de st Libori,  du chef et du bras de st Georges (2), bras de st Julien du Mans + 1/2 os, os de st Prothe et st Jacinte, du bras de st Oustrille, du chef de st Bernard + de sa robe, côtes de st Julien et st Ursin, machoire de st Guillaume, des chefs de st Blaise et st Just, disciple de st Ursin; 

des saintes:
Apre, Clothilde, reine de France, Darie, Elisabeth de Hongrie, Hilde, abbesse, Luce, Marie l'égyptienne (2), Marthe, Nathalie, Potencienne, et des pièces osseuses particulières: Marguerite, avec un anneau d'or avec saphyr, doigt de ste Appolinne avec anneau d'or et émeraude, épaule de ste Cécile, côte et bras de ste Radegonde de Poitiers;

des objets particuliers:
de la pierre dont st Etienne fut lapidé(2) et une cassette d'argent contenant son œil, morceaux d'habits de st François et autres saints, de la haire (vêtement de pénitence) de st Pierre célestin, un morceau de navire trouvé dans la châsse de st Julien du Mans, une petite croix de bois et d'argent, avec inscription en Grec, une petite fiole contenant l'huile distillée du corps de st Nicolas.

 

reliquaire3

 

Cette liste, composée à partir de l'inventaire daté de 1401, appelle quelques commentaires. Elle donne des informations sur les possessions du duc Jean à un moment déterminé. Certaines des reliques nommées peuvent avoir changé de mains ultérieurement, ou avoir été rejointes par de nouveaux éléments sacrés.
On remarque la variété des origines et des personnalités concernées par la collections du duc. Ainsi se côtoient dans les mêmes boites d'ivoire ou de bois précieux des reliques christiques et des os d'obscurs saints régionaux. Certaines pièces sont relativement récentes: os de Thomas Beckett, de saint Bernard, saint Guillaume; plusieurs  saints berrichons, ou ayant eu une forte influence sur la spiritualité régionale sont inscrits sur cette liste: st Guillaume, Oustrille, Ursin, Just ou encore Sylvain, objet de dévotion à Levroux ainsi qu'à la Celle-Bruère.
On peut raisonnablement admettre que ce trésor de reliques a constitué auprès des contemporains une des bases du prestige considérable attaché à la personne du duc Jean de Berry.

recherche menée à partir de l'ouvrage de Jules Guiffrey: Inventaires de Jean duc de Berry (1401-1416), tome 2, 467 pages, Paris 1896

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Trotignon - dans sources-littérature
commenter cet article

commentaires

Nausea 02/09/2013 16:30


Article très intéressant, merci !


Nausea

Présentation

  • : Moyen-âge en Berry
  • Moyen-âge en Berry
  • : Rédigé et illustré par un chercheur en histoire médiévale, ce blog a pour ambition de mieux faire connaître l'histoire et le patrimoine médiéval du Berry, dans le centre de la France.
  • Contact

géographie des visiteurs




A ce jour, cette espace a été visité
180102 fois.

405350 pages ont été lues.

Merci de l'intérêt que vous portez à l'histoire de la région.




Visitor Map
Create your own visitor map!
" class="CtreTexte" height="150" width="300" />

 

Rechercher

Conférences

conférence

 

Dans l'objectif de partager avec le grand public une partie du contenu de mes recherches, je propose des animations autour du Moyen-âge et de l'Antiquité sous forme de conférences d'environ 1h30. Ces interventions s'adressent à des auditeurs curieux de l'histoire de leur région et sont accessibles sans formation universitaire ou savante préalable.
Fidèle aux principes de la laïcité, j'ai été accueilli par des associations, comités des fêtes et d'entreprise, mairies, pour des conférences publiques ou privées sur des sujets tels que:
- médecine, saints guérisseurs et miracles au Moyen-âge,
- l'Ordre cistercien en Berry;
- les ordres religieux en Berry au M.A.;
- la femme en Berry au M.A.;
- politique et féodalité en Berry;
- le fait religieux en Berry de la conquête romaine au paleo-christianisme...
- maisons-closes et la prostitution en Berry avant 1946 (animation réservée à un public majeur).
Renseignements, conditions et tarifs sur demande à l'adresse:
Berrymedieval#yahoo.fr  (# = @  / pour éviter les spams)
Merci de diffuser cette information à vos contacts!

Archives

Histoire locale

Pour compléter votre information sur le petit patrimoine berrichon, je vous recommande "le livre de Meslon",  Blog dédié à un lieu-dit d'une richesse assez exceptionnelle. Toute la diversité d'un terroir presque anonyme.
A retrouver dans la rubrique "liens": archéologie et histoire d'un lieu-dit

L'âne du Berry


Présent sur le sol berrichon depuis un millénaire, l'âne méritait qu'un blog soit consacré à son histoire et à son élevage. Retrouvez le à l'adresse suivante:

Histoire et cartes postales anciennes

paysan-ruthène

 

Cartes postales, photos anciennes ou plus modernes pour illustrer l'Histoire des terroirs:

 

Cartes postales et Histoire

NON aux éoliennes géantes

Le rédacteur de ce blog s'oppose résolument aux projets d'implantation d'éoliennes industrielles dans le paysage berrichon.
Argumentaire à retrouver sur le lien suivant:
le livre de Meslon: non à l'éolien industriel 

contacts avec l'auteur


J'observe depuis quelques mois la fâcheuse tendance qu'ont certains visiteurs à me contacter directement pour me poser des questions très précises, et à disparaître ensuite sans même un mot de remerciement. Désormais, ces demandes ne recevront plus de réponse privée. Ce blog est conçu pour apporter à un maximum de public des informations sur le Berry aux temps médiévaux. je prierai donc les personnes souhaitant disposer de renseignements sur le patrimoine ou l'histoire régionale à passer par la rubrique "commentaires" accessible au bas de chaque article, afin que tous puissent profiter des questions et des réponses.
Les demandes de renseignements sur mes activités annexes (conférences, contacts avec la presse, vente d'ânes Grand Noir du Berry...) seront donc les seules auxquelles je répondrai en privé.
Je profite de cette correction pour signaler qu'à l'exception des reproductions d'anciennes cartes postales, tombées dans le domaine public ou de quelques logos empruntés pour remercier certains médias de leur intérêt pour mes recherches, toutes les photos illustrant pages et articles ont été prises et retravaillées par mes soins et que tout emprunt pour illustrer un site ou un blog devra être au préalable justifié par une demande écrite.