Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 09:39

crypte-enfer1

 

Il est difficile, lorsqu’on visite la cathédrale de Bourges, d’imaginer son volume intérieur séparé en deux espaces, la nef et le chœur, par un haut mur de pierre ornementé de sculptures polychromes. C’est pourtant ainsi que les Berruyers et fidèles de passage ont vu pendant plusieurs siècles l’intérieur de cet édifice occupé par un jubé de grandes dimensions (18m de largeur sur presque 7m de hauteur, d’après les spécialistes de la question. Victime de dégradations à l’époque des Guerre de religion, cette construction est définitivement supprimée peu avant la Révolution, ses éléments sculpturaux dispersés ou enfouis.

 

crypte-enfer2

 

Les amateurs d’Art sacré qui décident d’entreprendre une visite complète de la cathédrale peuvent avoir accès -libre pour les Journées du patrimoine et guidé le reste du temps- au niveau inférieur du sanctuaire, dit crypte de la cathédrale, dans lequel sont conservés, entre autres, quelques très beaux éléments de l’ancien jubé. J’ai choisi de m’arrêter sur un tout particulièrement bien traité par les artistes médiévaux, le chaudron infernal.
Bien qu’incomplète, cette scène d’une densité étouffante représente des âmes tourmentées par des diables dans un grand chaudron chauffé par un feu entretenu par des soufflets. Parmi les damnés, un évêque est reconnaissable à sa mitre. Non loin de là, une gueule zoomorphe elle aussi incandescente avale les silhouettes des pêcheurs, selon la même inspiration qui a animé à l’ époque les tailleurs de pierre de la collégiale de Levroux, dans l’Indre.

 

crypte-enfer3

 

Certains parlent de la valeur pédagogique de ces scènes que les fidèles pouvaient contempler durant les offices dans la pénombre de la cathédrale. On imagine sans peine que ces images devaient être des auxiliaires précieuses à qui cherchait à rendre perceptibles par le plus grand nombre des concepts moraux selon la sensibilité du temps.

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Trotignon - dans patrimoine religieux
commenter cet article

commentaires

m.mabilat 20/10/2011 16:45



Si si il y a bien des femmes aussi...et surtout ce qui se retrouve dans les danses macabres et représentation de l'enfer, on peut distingué un évêque avec sa mitre...riche ou pauvre, femme ou
homme, clerc ou laïc, tous dans le même sac...dans le même chaudron!!!!!


Ce jubé ( les fragments qu'il en restent) recele de détails...les pieces dans la bourse de ceux qui ont vendu Jésus, la cote de maille des gardes endormis...


Et la crypte garde de nombreux autres secrets, de beaux clins d'oeil à l'histoire de cette cathédrale ...



Olivier Trotignon 20/10/2011 18:09



Un prochain article portera sur le gisant de Jean de Berry. Merci pour votre visite!


O. Trotignon



Sirius 15/10/2011 14:00



Et, en plus, il n'y a pas une seule femme, dans ce chaudron... Vraiment l'Enfer! Le thème des Souffrances Eternelles était encore enseigné respecté lorsque j'allais au catéchisme dans les années
1960, même si de telles représentations n'étaient plus en vigueur. Il semble par contre avoir complètement disparu du discours actuel de l'Eglise...



Olivier Trotignon 24/10/2011 07:56



Il est vrai que je vois quelque fois des prêtres suivre mes conférences, peut-être pour mesurer le décallage entre leur pratique et celle de leurs prédécesseurs?


 



Présentation

  • : Moyen-âge en Berry
  • Moyen-âge en Berry
  • : Rédigé et illustré par un chercheur en histoire médiévale, ce blog a pour ambition de mieux faire connaître l'histoire et le patrimoine médiéval du Berry, dans le centre de la France.
  • Contact

géographie des visiteurs




A ce jour, cette espace a été visité
180102 fois.

405350 pages ont été lues.

Merci de l'intérêt que vous portez à l'histoire de la région.




Visitor Map
Create your own visitor map!
" class="CtreTexte" height="150" width="300" />

 

Rechercher

Conférences

conférence

 

Dans l'objectif de partager avec le grand public une partie du contenu de mes recherches, je propose des animations autour du Moyen-âge et de l'Antiquité sous forme de conférences d'environ 1h30. Ces interventions s'adressent à des auditeurs curieux de l'histoire de leur région et sont accessibles sans formation universitaire ou savante préalable.
Fidèle aux principes de la laïcité, j'ai été accueilli par des associations, comités des fêtes et d'entreprise, mairies, pour des conférences publiques ou privées sur des sujets tels que:
- médecine, saints guérisseurs et miracles au Moyen-âge,
- l'Ordre cistercien en Berry;
- les ordres religieux en Berry au M.A.;
- la femme en Berry au M.A.;
- politique et féodalité en Berry;
- le fait religieux en Berry de la conquête romaine au paleo-christianisme...
- maisons-closes et la prostitution en Berry avant 1946 (animation réservée à un public majeur).
Renseignements, conditions et tarifs sur demande à l'adresse:
Berrymedieval#yahoo.fr  (# = @  / pour éviter les spams)
Merci de diffuser cette information à vos contacts!

Archives

Histoire locale

Pour compléter votre information sur le petit patrimoine berrichon, je vous recommande "le livre de Meslon",  Blog dédié à un lieu-dit d'une richesse assez exceptionnelle. Toute la diversité d'un terroir presque anonyme.
A retrouver dans la rubrique "liens": archéologie et histoire d'un lieu-dit

L'âne du Berry


Présent sur le sol berrichon depuis un millénaire, l'âne méritait qu'un blog soit consacré à son histoire et à son élevage. Retrouvez le à l'adresse suivante:

Histoire et cartes postales anciennes

paysan-ruthène

 

Cartes postales, photos anciennes ou plus modernes pour illustrer l'Histoire des terroirs:

 

Cartes postales et Histoire

NON aux éoliennes géantes

Le rédacteur de ce blog s'oppose résolument aux projets d'implantation d'éoliennes industrielles dans le paysage berrichon.
Argumentaire à retrouver sur le lien suivant:
le livre de Meslon: non à l'éolien industriel 

contacts avec l'auteur


J'observe depuis quelques mois la fâcheuse tendance qu'ont certains visiteurs à me contacter directement pour me poser des questions très précises, et à disparaître ensuite sans même un mot de remerciement. Désormais, ces demandes ne recevront plus de réponse privée. Ce blog est conçu pour apporter à un maximum de public des informations sur le Berry aux temps médiévaux. je prierai donc les personnes souhaitant disposer de renseignements sur le patrimoine ou l'histoire régionale à passer par la rubrique "commentaires" accessible au bas de chaque article, afin que tous puissent profiter des questions et des réponses.
Les demandes de renseignements sur mes activités annexes (conférences, contacts avec la presse, vente d'ânes Grand Noir du Berry...) seront donc les seules auxquelles je répondrai en privé.
Je profite de cette correction pour signaler qu'à l'exception des reproductions d'anciennes cartes postales, tombées dans le domaine public ou de quelques logos empruntés pour remercier certains médias de leur intérêt pour mes recherches, toutes les photos illustrant pages et articles ont été prises et retravaillées par mes soins et que tout emprunt pour illustrer un site ou un blog devra être au préalable justifié par une demande écrite.