Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2010 7 27 /06 /juin /2010 18:00

Evaux-clocher

Evaux - clocher porche

 

Comme nous l’avons déjà souligné à plusieurs reprises dans ces pages, des liens étroits unissaient au Moyen-âge le sud du Berry à la région voisine de la Marche limousine. L’Histoire a entre autres retenu le nom de deux églises du Cher, celle de Saulzais-le-Potier et celle, proche de la première, située dans la paroisse d’Arcomps, qui appartenaient aux chanoines de la collégiale d’Evaux, aujourd’hui Evaux-les-Bains, dans la Creuse.
Si on ne connaît pas les circonstances dans lesquelles les religieux marchois acquirent l’église Saint-Georges d’Arcomps, signalée comme faisant partie de leur patrimoine en 1158 par un acte des Monumentia Pontificia Arverniæ, nous possédons la trace de la charte par laquelle Léger, archevêque de Bourges, donna l’église Saint-Austrille (qu’on peut orthographier sous les formes Saint-Aoustrille ou Saint-Austregesile, traductions possibles du latin Sancti Austregesili de Sauziaco) à la communauté d’Evaux en 1117. Le texte produit par les scribes de l’archevêché de Bourges ne donne pas la raison qui motiva la cession de ce bien.
Un détail, toutefois, peut nous permettre de formuler une hypothèse. Evaux fut, au Moyen-âge, un important lieu de pèlerinage où l’on vouait un culte aux reliques de saint Marien. Or, il existe, non loin de Saulzais-le-Potier un lieu dit “Saint-Marien”, entre les paroisses d’Epineuil et de Saint-Vitte, tout près du tracé de l’ancienne voie menant de Montluçon à Bourges. Cet endroit, qui n’accueille aujourd’hui plus que des corps de ferme tout à fait ordinaires recouvrirait, d’après le grand connaisseur des Saints berrichons que fut le père Villepelet*, l’ancien ermitage dans lequel Marien se serait retiré du monde. Les habitants de la contrée s’y déplaçaient pour invoquer l’intercession du thaumaturge pour soigner un mal difficile à classer dans la typologie médicale moderne, Marien étant souverain pour apaiser les enfants “rechignoux”. Je laisse au lecteur le soin d’apprécier la pertinence de ce diagnostic.
Nous n’avons bien entendu aucun moyen de vérifier les affirmations de Jean Villepelet, mais la coïncidence entre cette légende et le don que fit l’archevêque berruyer à ses frères marchois a une certaine cohérence. 
En l’absence d’autres indices, il serait périlleux d’être affirmatif sur la nature des biens que représentaient Saint-Georges d’Arcomps et Saint-Austrille de Saulzais. Ces églises contenaient-elles des reliques de Marien? L’ermitage faisait-il partie du patrimoine de l’une d’elle? Les chanoines ont-ils cherché à s’approprier toutes le formes connues de culte à leur saint tutélaire? L’église de Saulzais a t-elle été le point de départ d’un chemin de pèlerinage vers Evaux?
L’association de ces deux terroirs distants de près de soixante-dix kilomètres nous rappelle toute la richesse et la complexité de la spiritualité médiévale qu’on aurait trop souvent tendance à réduire à quelques pratiques emblématiques, et qui
foisonnait dans les régions rurales comme la notre.

 

Evaux-tympanEvaux- tympan intérieur

 

*Mgr J. Villepelet
Sur les traces des Saints en Berry
Bourges 1968 152 pages

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Trotignon - dans monachisme-clergé régulier
commenter cet article

commentaires

Jean-Maxime MIALOT 28/06/2010 15:51



Saint Marien est aussi une paroisse devenue commune située à l'extrème nord  de la Creuse qui jouxte celle de Preveranges dans le Cher . J'ai pu constater qu'au cours des XVII
et XIX ième siècles Marien était un prénom très fréquent dans les cantons de Chateaumeillant dans le Cher et d'Huriel dans l'Allier qu'il devait donc y avoir une dévotion particulière pour
ce saint dans cette région.



Olivier Trotignon 28/06/2010 19:40



Indice tout à fait pertinent, en effet. Merci pour ce complément.


J'irai vérifier sur le site de la BNF si les moines d'Evaux possédaient des droits dans le secteur que vous indiquez.


Cordialement,


O. T.



Présentation

  • : Moyen-âge en Berry
  • Moyen-âge en Berry
  • : Rédigé et illustré par un chercheur en histoire médiévale, ce blog a pour ambition de mieux faire connaître l'histoire et le patrimoine médiéval du Berry, dans le centre de la France.
  • Contact

géographie des visiteurs




A ce jour, cette espace a été visité
180102 fois.

405350 pages ont été lues.

Merci de l'intérêt que vous portez à l'histoire de la région.




Visitor Map
Create your own visitor map!
" class="CtreTexte" height="150" width="300" />

 

Rechercher

Conférences

conférence

 

Dans l'objectif de partager avec le grand public une partie du contenu de mes recherches, je propose des animations autour du Moyen-âge et de l'Antiquité sous forme de conférences d'environ 1h30. Ces interventions s'adressent à des auditeurs curieux de l'histoire de leur région et sont accessibles sans formation universitaire ou savante préalable.
Fidèle aux principes de la laïcité, j'ai été accueilli par des associations, comités des fêtes et d'entreprise, mairies, pour des conférences publiques ou privées sur des sujets tels que:
- médecine, saints guérisseurs et miracles au Moyen-âge,
- l'Ordre cistercien en Berry;
- les ordres religieux en Berry au M.A.;
- la femme en Berry au M.A.;
- politique et féodalité en Berry;
- le fait religieux en Berry de la conquête romaine au paleo-christianisme...
- maisons-closes et la prostitution en Berry avant 1946 (animation réservée à un public majeur).
Renseignements, conditions et tarifs sur demande à l'adresse:
Berrymedieval#yahoo.fr  (# = @  / pour éviter les spams)
Merci de diffuser cette information à vos contacts!

Archives

Histoire locale

Pour compléter votre information sur le petit patrimoine berrichon, je vous recommande "le livre de Meslon",  Blog dédié à un lieu-dit d'une richesse assez exceptionnelle. Toute la diversité d'un terroir presque anonyme.
A retrouver dans la rubrique "liens": archéologie et histoire d'un lieu-dit

L'âne du Berry


Présent sur le sol berrichon depuis un millénaire, l'âne méritait qu'un blog soit consacré à son histoire et à son élevage. Retrouvez le à l'adresse suivante:

Histoire et cartes postales anciennes

paysan-ruthène

 

Cartes postales, photos anciennes ou plus modernes pour illustrer l'Histoire des terroirs:

 

Cartes postales et Histoire

NON aux éoliennes géantes

Le rédacteur de ce blog s'oppose résolument aux projets d'implantation d'éoliennes industrielles dans le paysage berrichon.
Argumentaire à retrouver sur le lien suivant:
le livre de Meslon: non à l'éolien industriel 

contacts avec l'auteur


J'observe depuis quelques mois la fâcheuse tendance qu'ont certains visiteurs à me contacter directement pour me poser des questions très précises, et à disparaître ensuite sans même un mot de remerciement. Désormais, ces demandes ne recevront plus de réponse privée. Ce blog est conçu pour apporter à un maximum de public des informations sur le Berry aux temps médiévaux. je prierai donc les personnes souhaitant disposer de renseignements sur le patrimoine ou l'histoire régionale à passer par la rubrique "commentaires" accessible au bas de chaque article, afin que tous puissent profiter des questions et des réponses.
Les demandes de renseignements sur mes activités annexes (conférences, contacts avec la presse, vente d'ânes Grand Noir du Berry...) seront donc les seules auxquelles je répondrai en privé.
Je profite de cette correction pour signaler qu'à l'exception des reproductions d'anciennes cartes postales, tombées dans le domaine public ou de quelques logos empruntés pour remercier certains médias de leur intérêt pour mes recherches, toutes les photos illustrant pages et articles ont été prises et retravaillées par mes soins et que tout emprunt pour illustrer un site ou un blog devra être au préalable justifié par une demande écrite.