Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 09:16

DP132214

Copyright Metropolitan Museum of Art

 

 

Tout dernièrement, un de mes correspondants a attiré mon attention sur l'existence, au musée new-yorkais des Cloisters, annexe du Metropolitan Museum of Art, d'un portail de chapelle provenant du prieuré auvergnat de Reugny. La question, vite résolue, portait sur l'identification du lieu d'origine du monument.
En effet, en vallée du Cher, à une quinzaine de kilomètres au nord de Montluçon se trouve un prieuré, auquel j'avais consacré il y a un ou deux ans un billet sur ce blog, dans un village du nom de Reugny. S'il existe bien, sur le mur septentrional de la chapelle priorale, une ouverture moderne qui aurait pu, à la rigueur, passer pour la cicatrice de l'extraction de la porte exposée à Manhattan, la modicité de l'ensemble s'accordait mal avec la richesse du portail présenté aux Cloisters. L'affaire fut vite classée quand il apparut que le Reugny voisin de Montluçon avait un homonyme beaucoup plus au sud dans le département de l'Allier, sur la commune de Laféline, site d'origine du monument qui nous intéresse.

 

prieuré de Reugny (03)

 

Cette petite recherche a surtout assombri mes derniers espoirs de voir un jour réapparaître les pierres du petit manoir du Vernet, dont on est à Saint-Amand-Montrond sans nouvelles depuis 1919. La biographie du donateur du portail de Reugny au MMA m'a plongé dans l'effroi, jugez-en plutôt.
George Blumenthal était un homme bien. Riche homme d'affaire américain, humaniste et grand collectionneur d'Art, il visite le Bourbonnais dans les années 20 en quête de belles pierres à acquérir. On ne dispose pas de la liste exacte de ses acquisitions, mais certaines de celles ci partent orner des résidences que le sieur Blumenthal fait construire à Paris, sur la Côte d'Azur et à New York. La porte de Reugny, par exemple, passe quelques années à Paris comme entrée d'une des salles de la maison du collectionneur américain, avant d'être à nouveau déposée et de partir pour New York, où elle est offerte au musée des Cloisters. George Blumenthal n'est pas un prédateur du patrimoine. Il donne aussi une partie de sa collection au musée du Louvre. Décédé aux USA en 1941, sa résidence new-yorkaise ne lui survit pas et est à son tour démantelée, une partie des collections s'y trouvant intégrant les réserves du MMA. Il semble qu'une partie des acquisitions réalisées en France ai été négociée par des antiquaires parisiens.
En résumé, et c'est bien ça qui alimente mon pessimisme sur nos chances d'écouter un jour parler à nouveau des vestiges du manoir du Vernet, G. Blumenthal a beaucoup fait voyager les œuvres d'Art acquises dans notre région, les a incorporées dans des constructions contemporaines aujourd'hui disparues et n'a certainement pas tout donné aux grands musées qui ont référencé les origines des donations. Cet esthète est connu grâce à sa générosité envers les musées publics, mais plein d'autres acheteurs sont restés dans l'anonymat, faute d'une recherche précise dans archives notariales. Je crains qu'au moment où nous avons, mes ami(e)s journalistes du Berry républicain et moi, relancé la recherche pour retrouver le petit château médiéval berrichon, nous n'ayons pas sondé l'exacte profondeur de la tâche qui nous attendait!

 


 

George Blumenthal and Bourbonnais heritage

George Blumenthal und Erbe Bourbonnais

George Blumenthal y Bourbonnais patrimonio

George Blumenthal e il patrimonio Bourbonnais

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Trotignon - dans histoire locale
commenter cet article

commentaires

Bourbonnais 01/06/2012 15:05


 Un peu de patrimoine Bourbonnais pour vous:


Histoire du braque du Bourbonnais

Olivier Trotignon 01/06/2012 18:10



1580, nous sommes hors-sujet...



sirius 18/05/2012 08:58


Nous nous offusquons à juste titre du fait que des éléments de notre patrimoine bâti aient pu partir à l'étranger. C'est par exemple le cas du portail de l'abbaye de Saint-Laurent, près de Cosne
(Nièvre) qui a été remontée à Philadelphie. Nous trouvons par contre normal qu'un obélisque égyptien se trouve Place de la Concorde, ou diverses mosaïques dans nos musées...

Olivier Trotignon 20/05/2012 08:03



Dommage qu'un étudiant ne trouve pas là un sujet de maîtrise ou autre, car il reste beaucoup de zones obscures dans ces dossiers, faute d'études poussées.



JJ TOURNAUD 13/05/2012 10:40


Bonjour. Passionnant et digne d'une enquête policière... Bon courage Olivier !

Olivier Trotignon 13/05/2012 11:26



Tout ceci n'est pas simple, mais prouve que notre histoire est vivante .


Bien à vous,


O.T.



Présentation

  • : Moyen-âge en Berry
  • Moyen-âge en Berry
  • : Rédigé et illustré par un chercheur en histoire médiévale, ce blog a pour ambition de mieux faire connaître l'histoire et le patrimoine médiéval du Berry, dans le centre de la France.
  • Contact

géographie des visiteurs




A ce jour, cette espace a été visité
180102 fois.

405350 pages ont été lues.

Merci de l'intérêt que vous portez à l'histoire de la région.




Visitor Map
Create your own visitor map!
" class="CtreTexte" height="150" width="300" />

 

Rechercher

Conférences

conférence

 

Dans l'objectif de partager avec le grand public une partie du contenu de mes recherches, je propose des animations autour du Moyen-âge et de l'Antiquité sous forme de conférences d'environ 1h30. Ces interventions s'adressent à des auditeurs curieux de l'histoire de leur région et sont accessibles sans formation universitaire ou savante préalable.
Fidèle aux principes de la laïcité, j'ai été accueilli par des associations, comités des fêtes et d'entreprise, mairies, pour des conférences publiques ou privées sur des sujets tels que:
- médecine, saints guérisseurs et miracles au Moyen-âge,
- l'Ordre cistercien en Berry;
- les ordres religieux en Berry au M.A.;
- la femme en Berry au M.A.;
- politique et féodalité en Berry;
- le fait religieux en Berry de la conquête romaine au paleo-christianisme...
- maisons-closes et la prostitution en Berry avant 1946 (animation réservée à un public majeur).
Renseignements, conditions et tarifs sur demande à l'adresse:
Berrymedieval#yahoo.fr  (# = @  / pour éviter les spams)
Merci de diffuser cette information à vos contacts!

Histoire locale

Pour compléter votre information sur le petit patrimoine berrichon, je vous recommande "le livre de Meslon",  Blog dédié à un lieu-dit d'une richesse assez exceptionnelle. Toute la diversité d'un terroir presque anonyme.
A retrouver dans la rubrique "liens": archéologie et histoire d'un lieu-dit

L'âne du Berry


Présent sur le sol berrichon depuis un millénaire, l'âne méritait qu'un blog soit consacré à son histoire et à son élevage. Retrouvez le à l'adresse suivante:

Histoire et cartes postales anciennes

paysan-ruthène

 

Cartes postales, photos anciennes ou plus modernes pour illustrer l'Histoire des terroirs:

 

Cartes postales et Histoire

NON aux éoliennes géantes

Le rédacteur de ce blog s'oppose résolument aux projets d'implantation d'éoliennes industrielles dans le paysage berrichon.
Argumentaire à retrouver sur le lien suivant:
le livre de Meslon: non à l'éolien industriel 

contacts avec l'auteur


J'observe depuis quelques mois la fâcheuse tendance qu'ont certains visiteurs à me contacter directement pour me poser des questions très précises, et à disparaître ensuite sans même un mot de remerciement. Désormais, ces demandes ne recevront plus de réponse privée. Ce blog est conçu pour apporter à un maximum de public des informations sur le Berry aux temps médiévaux. je prierai donc les personnes souhaitant disposer de renseignements sur le patrimoine ou l'histoire régionale à passer par la rubrique "commentaires" accessible au bas de chaque article, afin que tous puissent profiter des questions et des réponses.
Les demandes de renseignements sur mes activités annexes (conférences, contacts avec la presse, vente d'ânes Grand Noir du Berry...) seront donc les seules auxquelles je répondrai en privé.
Je profite de cette correction pour signaler qu'à l'exception des reproductions d'anciennes cartes postales, tombées dans le domaine public ou de quelques logos empruntés pour remercier certains médias de leur intérêt pour mes recherches, toutes les photos illustrant pages et articles ont été prises et retravaillées par mes soins et que tout emprunt pour illustrer un site ou un blog devra être au préalable justifié par une demande écrite.