Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2012 2 10 /07 /juillet /2012 18:33

bouffons

 

Il ne viendrait à l’esprit de personne de présenter un film de science-fiction, genre Guerre des étoiles, comme une juste image de ce qu’a été la conquête spatiale à l’époque où Américains et Soviétiques se disputaient le ciel en pleine Guerre Froide.
C’est cette comparaison qui me vient à l’esprit les rares fois où je visite des fêtes ou marchés dits “médiévaux” qui sont, on est navré de le constater, plus proches du carnaval que de la reconstitution historique.
Il m’est arrivé de voir sur ces fêtes des puristes, des gens, jeunes ou moins jeunes, cherchant la perfection dans le détail d’un équipement sur un costume ou sur un harnachement, et ayant la discrétion de ne pas déclamer de manière péremptoire qu’ “au Moyen-âge, c’était comme ceci ou comme cela...”. Comme je l’écrivais dans un précédent billet, je ne partage pas leur passion, mais je reconnais leur travail, travail qui n’est pas plus respecté que celui des chercheurs dans nombre de sites où la période médiévale sert de prétexte à faire rentrer de l’argent dans les caisses de comités des fêtes ou de propriétaires de châteaux ou d’abbayes.
Certes, les temps sont rudes, les subventions se font rares et tout le monde a bien le droit de s’amuser.
Mais alors, à part le site qui accueille la manifestation et quelques efforts pour donner une ombre d’authenticité à l’ensemble, je n’arrive pas à accorder le moindre qualificatif de médiéval à des commerçants qui vendent t-shirts imprimés, grigris indiens, poteries régionales, bijoux maison, à de la musique venue des Balkans, à des costumes agrémentés de plumes de chouette, d’oreilles d’elfe en caoutchouc ou des fausses blessures sanguinolentes à souhait, et je passe sur les vêtements taillés dans du tissu industriel, portés avec des chaussures de sport et une pochette en sautoir pour le téléphone portable et le paquet de cigarettes.
Beaucoup de propriétaires de parcs floraux reconstitués autour de vieilles demeures ont la prudence de parler de jardins d’inspiration médiévale, et cette réserve les honore. Soyons donc comme eux vigilants sur le vocabulaire qu’on emploie. Qualifier une fête locale de carnaval ou de rencontre autour du Moyen-âge permettrait peut-être au grand public de faire la part des choses, et éviterait que les visiteurs pour lesquels la période antérieure à 1450 n’est qu’un vague souvenir de la classe de 5e repartent avec une vision complètement factice d’une époque dont ces festivités éclipsent l’incroyable richesse.

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Trotignon - dans actualité
commenter cet article

commentaires

Ari 14/08/2012 19:13


Bel article. En tant que reconstitutrice, je ne fais aucune fête, mais plutôt des "off" autour de reconstitutions de batailles historiques (XIIIème siècle). L'organisation et le sénario de la
bataille se font d'après les textes historiques et les recoupements des sources manuscrites et artistiques (enluminures, statuaires, vitraux). La sélection des participants se fait sur cahier des
charges tant au niveau civil que militaire. Ainsi nous sommes certains que le visuel sera au plus près fidèle de celui de l'époque représentée et ce malgré les lacunes historiques et
archéologiques. Voir les projets Bouvines 1214-2014 et Muret 1213-2013. Il est à plaindre que de tels projets, portés par des gens passionnés et rigoureux, ne soient pas plus répendus en France.
Aux dernières nouvelles, la ville de B. ne compte pas faire appel au collectif qui tend à reconstituer la bataille dont c'est le 800centenaire dans deux ans ! A la place il est prévu des combats
de bohurt (combat violent à la polonaise ; le dernier debout à gagné.) personnellement, je préfère voir chevaucher le roi Philippe Auguste avec sa houssure fleurs-de-lysée ^^

Olivier Trotignon 27/08/2012 07:48



Merci pour votre commentaire. A ma grande surprise, cet article est le plus lu de mon blog et je constate avec un certain plaisir que je ne suis pas tout seul à être hérissé par ces visions
fantaisistes de la période que j'étudie.


Au plaisir,


O.T.



Laurette Estève 09/08/2012 20:07


Vous êtes merveilleux, Olivier du Berry, vraiment, remarquons tout de même la tactique très au point de prétendre comme étant une vérité que, je cite, "les intermittents
du spectacle sont planqués dans des associations"... Phrase typique de la créatrice du nom que vous vous donnez comme si vous étiez les seuls capables de cela, "Reconstitution médiévale
documentée", c'est vraiment la voix de son maître.



Pour mémoire, la loi française en gros ne laisse pas encore le choix à ceux qui veulent créer une structure de spectacle, fut-il plus ou moins pointu historiquement, il FAUT monter une
association qui va employer et salarier les artistes en demandant les licences adéquates, et en payant de nombreuses charges sociales et fiscales. L'association employeur, fiscalisée, existe, il
faudrait vous documenter...


Je rappelle également que la compagnie en photo ci-dessus se nomme la Compagnie Entr'act, qu'ils représentent un univers imaginaire, et que les festivités les engageant
savent ce qu'elles font. Ils sont ultra professionnels et se réclament d'une grande modernité, aditionnant cirque et échasses, musiciens et acrobates. Leur but est le SPECTACLE pas la
reconstitution. Et ils ne le cachent pas.


Merci de m'avoir lue.


Laurette.

Jean-Baptiste Luron 11/07/2012 19:21


Beuh si ! c'est une reconstitution exacte... comme le folklore pour nos coutumes, habillement et expression d'autrefois... sic !

olivier du berry 11/07/2012 08:38


une piste ... fouilles de Charavines, lac de Paladru


pour les visuels, un site généraliste :http://www.bourges1ere.fr/Archeologie.htm


site de fred, un pote : http://www.carreauarbalete.com/index.php?mod=Cata&ac=charavine60


site de serge adrover, une autre pote : http://www.arbalestrie.com/pages/arbalete.php


je pense qu'en demandant aux deux derniers, il ne verront aucun inconvénient à ce que tu utilise leurs photos

Olivier Trotignon 11/07/2012 18:02



Pas la moindre petite corde tendue à Sagonne?



sirius 11/07/2012 08:20


Tout-à-fait d'accord avec vous, et c'est pourquoi, sur le site de la Touor de Vesvre, nous ne souhaitons pas nous lancer dans ce genre d'animation. Il y en a partout, et ça frise souvent le
grotesque! Petite réflexion personnelle: je crois que c'est le manque de confiance que nous inspire l'avenir de notre société en proie à la décadence qui nous fait imaginer que le Moyen-Age,
c'était "le pied"!

Olivier Trotignon 11/07/2012 18:00



La culture des illusions... c'est exactement ça.



Présentation

  • : Moyen-âge en Berry
  • Moyen-âge en Berry
  • : Rédigé et illustré par un chercheur en histoire médiévale, ce blog a pour ambition de mieux faire connaître l'histoire et le patrimoine médiéval du Berry, dans le centre de la France.
  • Contact

géographie des visiteurs




A ce jour, cette espace a été visité
180102 fois.

405350 pages ont été lues.

Merci de l'intérêt que vous portez à l'histoire de la région.




Visitor Map
Create your own visitor map!
" class="CtreTexte" height="150" width="300" />

 

Rechercher

Conférences

conférence

 

Dans l'objectif de partager avec le grand public une partie du contenu de mes recherches, je propose des animations autour du Moyen-âge et de l'Antiquité sous forme de conférences d'environ 1h30. Ces interventions s'adressent à des auditeurs curieux de l'histoire de leur région et sont accessibles sans formation universitaire ou savante préalable.
Fidèle aux principes de la laïcité, j'ai été accueilli par des associations, comités des fêtes et d'entreprise, mairies, pour des conférences publiques ou privées sur des sujets tels que:
- médecine, saints guérisseurs et miracles au Moyen-âge,
- l'Ordre cistercien en Berry;
- les ordres religieux en Berry au M.A.;
- la femme en Berry au M.A.;
- politique et féodalité en Berry;
- le fait religieux en Berry de la conquête romaine au paleo-christianisme...
- maisons-closes et la prostitution en Berry avant 1946 (animation réservée à un public majeur).
Renseignements, conditions et tarifs sur demande à l'adresse:
Berrymedieval#yahoo.fr  (# = @  / pour éviter les spams)
Merci de diffuser cette information à vos contacts!

Archives

Histoire locale

Pour compléter votre information sur le petit patrimoine berrichon, je vous recommande "le livre de Meslon",  Blog dédié à un lieu-dit d'une richesse assez exceptionnelle. Toute la diversité d'un terroir presque anonyme.
A retrouver dans la rubrique "liens": archéologie et histoire d'un lieu-dit

L'âne du Berry


Présent sur le sol berrichon depuis un millénaire, l'âne méritait qu'un blog soit consacré à son histoire et à son élevage. Retrouvez le à l'adresse suivante:

Histoire et cartes postales anciennes

paysan-ruthène

 

Cartes postales, photos anciennes ou plus modernes pour illustrer l'Histoire des terroirs:

 

Cartes postales et Histoire

NON aux éoliennes géantes

Le rédacteur de ce blog s'oppose résolument aux projets d'implantation d'éoliennes industrielles dans le paysage berrichon.
Argumentaire à retrouver sur le lien suivant:
le livre de Meslon: non à l'éolien industriel 

contacts avec l'auteur


J'observe depuis quelques mois la fâcheuse tendance qu'ont certains visiteurs à me contacter directement pour me poser des questions très précises, et à disparaître ensuite sans même un mot de remerciement. Désormais, ces demandes ne recevront plus de réponse privée. Ce blog est conçu pour apporter à un maximum de public des informations sur le Berry aux temps médiévaux. je prierai donc les personnes souhaitant disposer de renseignements sur le patrimoine ou l'histoire régionale à passer par la rubrique "commentaires" accessible au bas de chaque article, afin que tous puissent profiter des questions et des réponses.
Les demandes de renseignements sur mes activités annexes (conférences, contacts avec la presse, vente d'ânes Grand Noir du Berry...) seront donc les seules auxquelles je répondrai en privé.
Je profite de cette correction pour signaler qu'à l'exception des reproductions d'anciennes cartes postales, tombées dans le domaine public ou de quelques logos empruntés pour remercier certains médias de leur intérêt pour mes recherches, toutes les photos illustrant pages et articles ont été prises et retravaillées par mes soins et que tout emprunt pour illustrer un site ou un blog devra être au préalable justifié par une demande écrite.