Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2009 4 19 /03 /mars /2009 09:36


fossés de la motte de Rutherre

A l’occasion de ma dernière conférence consacrée aux berrichons et au voyage au Moyen-âge a été évoquée la situation assez énigmatique d’un homme d’armes parti à la fin du XIe siècle pour l’Angleterre. Décrite brièvement dans un acte du cartulaire de la Chapelaude daté du règne du roi Philippe 1er et de l’épiscopat de Richard, archevêque de Bourges, en fait entre les années 1071 et 1093, la démarche de Guillaume de Ruterre est un cas unique pour la période et la région.

 

Guillaume de Ruterre (Guillelmus de Ruaterra), se préparant à partir pour l’Angleterre, s’est rendu au prieuré de la Chapelaude pour se confesser. En présence de plusieurs clercs, sans doute des moines dionysiens, il a concédé au prieuré une rente dont le détail est inconnu à cause d’une lacune sur l’acte d’origine. Cette discrète mention de ce voyage dans une direction assez inhabituelle surprend d’autant plus que le but de l’expédition n’est pas précisé.

On hésite à situer avec exactitude le fief d’origine de ce chevalier car le toponyme s’applique à deux lieux bien distincts. Reterre, proche de la chapelle Sainte-Agathe, sur la commune de Saint-Désiré, où il existerait des vestiges d’une fortification médiévale primitive -ce que je n’ai pas vérifié- et Rutherre, sur la commune de Louroux-Bourbonnais, ferme située à quelques centaines de mètres d’une forteresse de terre entourée de fossés humides. 

Les raisons qui ont poussé Guillaume à entreprendre ce voyage sont inconnues et ne peuvent être qu’abordées sous forme d’hypothèses, l’acte étant incomplet et l’original perdu avec l’ensemble du cartulaire.

La première piste à laquelle on pense inévitablement est la conquête du royaume d’Angleterre entreprise en 1066 par le duc Guillaume de Normandie. Guillaume de Ruterre pourrait avoir rejoint les troupes normandes dans l’espoir de rendre hommage au futur roi d’Angleterre et de fonder ou conquérir un fief outre-Manche. Nous savons que la démographie nobiliaire de ce temps a précipité de nombreux jeunes nobles vers des destinations lointaines -on pense à la conquête du sud de l’Italie et de la Sicile par des normands à cette même époque- dans l’espoir d’y assurer leur avenir. Rien n’empêche de penser que l’expédition de 1066 a pu attirer des féodaux étrangers à la Normandie et prêts à tenter leur chance dans l’espace insulaire. Malheureusement, sauf erreur de transcription du nom de l’archevêque de Bourges, le départ de Guillaume est postérieur à la conquête normande.

Si on peut difficilement affirmer la présence de ce chevalier berrichon dans les rangs des combattants d’Hasting, il est fort possible en revanche que Guillaume de Ruterre ait pris la route de l’Angleterre pour se mettre au service des nouveaux seigneurs de Grande Bretagne plusieurs années après l’expédition du duc de Normandie, attiré par la perspective de trouver sa place dans cette nouvelle société féodale en pleine genèse. Les dates proposées par la copie de l’acte primitif sont conformes à un tel cas de figure.

Reste une piste qui n’a jamais été évoquée, celle d’un départ pour un pèlerinage et on pense au sanctuaire marial de Walshingham, en Angleterre, dont la réputation s’étend en Europe à cette époque. Le début des travaux de construction du lieu de culte en 1061 est chronologiquement cohérent avec le voyage de Guillaume de Ruterre. Cette hypothèse expliquerait de plus la confession initiale de cet homme à la veille de son départ et le don d’une rente aux moines de la Chapelaude, pratique très courante dans d’autres monastères et dans les mêmes circonstances.

Je m’avoue dans l’incapacité de trancher entre ces trois hypothèses mais je confesse au lecteur la séduction qu’exerce sur moi la perspective de la trace d’une voie de pèlerinage vers l’Europe du Nord-Ouest en plein Berry du Sud.


 église de Louroux-Bourbonnais

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Trotignon - dans histoire locale
commenter cet article

commentaires

Celine Martin 20/03/2009 14:18

Bravo pour la qualité de vos textes ; moi qui suis une béotienne, je lis avec plaisir vos articles. Je n'ai pas trouvé une autre possibilité de vous contacter sur le site  qu'au travers des commentaires, pourtant mon propos y aurait davantage sa place ; j'aimerai vous présenter le projet de "rallye des patrimoines" qui se déroulera sur le st amandois les 4 et 5 juillet prochains afin de promouvoir les richesses patrimoniales et artisannales du pays aux st-amandois et au curieux de France et de Navarre. Si le projet vous intéresse, peut-être accepteriez-vous d'éclairer de vos connaissances la conception des énigmes ou tout simplement prendre part au jeu qui s'adresse à toute la famille. Merci à vous et à bientôt j'espère,

Olivier Trotignon 20/03/2009 18:23


Bonsoir,
considérez moi comme partant pour cette initiative. dont j'ai eu l'écho par la presse locale. Merci de pointer un des défauts de ce blog, que je vais m'empresser de corriger: l'interface
communication. Vous pouvez m'écrire à l'adresse
olivier.trotignon@laposte.net
Me tenant à votre disposition, et en vous remerciant de votre intérêt pour mes travaux,
O. Trotignon 


Sirius 20/03/2009 09:20

Très intéressant travail de recherche! Dommage que je n'aie ni les connaissances pour lire les textes anciens, ni la patience pour fouiner des heures là où il faut!

Olivier Trotignon 20/03/2009 18:44


Merci, Sirius, pour ce commentaire. Soyez sûr que nous partageons tous la même envie: faire partager aux autres nos centres d'intérêt et là, il n'y a aucune hiérarchie dans les savoir-faire !


Présentation

  • : Moyen-âge en Berry
  • Moyen-âge en Berry
  • : Rédigé et illustré par un chercheur en histoire médiévale, ce blog a pour ambition de mieux faire connaître l'histoire et le patrimoine médiéval du Berry, dans le centre de la France.
  • Contact

géographie des visiteurs




A ce jour, cette espace a été visité
180102 fois.

405350 pages ont été lues.

Merci de l'intérêt que vous portez à l'histoire de la région.




Visitor Map
Create your own visitor map!
" class="CtreTexte" height="150" width="300" />

 

Rechercher

Conférences

conférence

 

Dans l'objectif de partager avec le grand public une partie du contenu de mes recherches, je propose des animations autour du Moyen-âge et de l'Antiquité sous forme de conférences d'environ 1h30. Ces interventions s'adressent à des auditeurs curieux de l'histoire de leur région et sont accessibles sans formation universitaire ou savante préalable.
Fidèle aux principes de la laïcité, j'ai été accueilli par des associations, comités des fêtes et d'entreprise, mairies, pour des conférences publiques ou privées sur des sujets tels que:
- médecine, saints guérisseurs et miracles au Moyen-âge,
- l'Ordre cistercien en Berry;
- les ordres religieux en Berry au M.A.;
- la femme en Berry au M.A.;
- politique et féodalité en Berry;
- le fait religieux en Berry de la conquête romaine au paleo-christianisme...
- maisons-closes et la prostitution en Berry avant 1946 (animation réservée à un public majeur).
Renseignements, conditions et tarifs sur demande à l'adresse:
Berrymedieval#yahoo.fr  (# = @  / pour éviter les spams)
Merci de diffuser cette information à vos contacts!

Archives

Histoire locale

Pour compléter votre information sur le petit patrimoine berrichon, je vous recommande "le livre de Meslon",  Blog dédié à un lieu-dit d'une richesse assez exceptionnelle. Toute la diversité d'un terroir presque anonyme.
A retrouver dans la rubrique "liens": archéologie et histoire d'un lieu-dit

L'âne du Berry


Présent sur le sol berrichon depuis un millénaire, l'âne méritait qu'un blog soit consacré à son histoire et à son élevage. Retrouvez le à l'adresse suivante:

Histoire et cartes postales anciennes

paysan-ruthène

 

Cartes postales, photos anciennes ou plus modernes pour illustrer l'Histoire des terroirs:

 

Cartes postales et Histoire

NON aux éoliennes géantes

Le rédacteur de ce blog s'oppose résolument aux projets d'implantation d'éoliennes industrielles dans le paysage berrichon.
Argumentaire à retrouver sur le lien suivant:
le livre de Meslon: non à l'éolien industriel 

contacts avec l'auteur


J'observe depuis quelques mois la fâcheuse tendance qu'ont certains visiteurs à me contacter directement pour me poser des questions très précises, et à disparaître ensuite sans même un mot de remerciement. Désormais, ces demandes ne recevront plus de réponse privée. Ce blog est conçu pour apporter à un maximum de public des informations sur le Berry aux temps médiévaux. je prierai donc les personnes souhaitant disposer de renseignements sur le patrimoine ou l'histoire régionale à passer par la rubrique "commentaires" accessible au bas de chaque article, afin que tous puissent profiter des questions et des réponses.
Les demandes de renseignements sur mes activités annexes (conférences, contacts avec la presse, vente d'ânes Grand Noir du Berry...) seront donc les seules auxquelles je répondrai en privé.
Je profite de cette correction pour signaler qu'à l'exception des reproductions d'anciennes cartes postales, tombées dans le domaine public ou de quelques logos empruntés pour remercier certains médias de leur intérêt pour mes recherches, toutes les photos illustrant pages et articles ont été prises et retravaillées par mes soins et que tout emprunt pour illustrer un site ou un blog devra être au préalable justifié par une demande écrite.