Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 10:52


Soye-l'église

l’observation détaillée des édifices religieux médiévaux nous livre de nombreuses traces d’une des préoccupations quotidiennes des gens d’autrefois: la mesure du temps. C’est ainsi qu’on note un peu partout les restes de cadrans solaires primitifs gravés sur des pierres du flanc Sud des lieux de culte où se déroulaient plusieurs messes quotidiennes. 

Plusieurs cas de figure se présentent. Sur certains édifices, on ne trouve qu’un cercle gravé, souvent tracé au compas, muni d’un orifice central dans lequel venait s’insérer une baguette quelconque faisant office de style. L’ensemble est assez soigné et montre que l’auteur du dessin disposait au moins d’un compas à pointe métallique, d’une équerre pour tracer les demi-cercles etd’ un outil muni d’un trépan pour forer la pierre. On peut supposer que ces gnomons datent de la conception du bâtiment qui les porte.

Un autre modèle beaucoup plus rudimentaire trahit l’improvisation et le manque de savoir-faire de celui qui a entrepris leur gravure. Il s’agit de cadrans tracés à main levée avec une pointe métallique ou une pierre dure, présentant des lignes rayonnantes à partir d’un orifice central en général placé à la jointure entre deux pierres. Ils témoignent de la volonté du graveur improvisé de diviser la lumière du soleil en trois ou douze séquences, mais avec un manque complet de précision. Plutôt que de classer ces marques dans la catégories des graffiti, parfois abondants sur les églises, il me semble plus juste de les interpréter comme des souvenirs de la débrouillardise d’anciens officiants privés d’instrument de mesure du temps pour régler le rythme des offices diurnes.

On voit que les deux modèles se concurrencent parfois sur une même chapelle. Peut-être doit-on invoquer l’absence initiale de gnomon, ou sa destruction pour des causes inconnues, compensée à l’initiative des usagers du lieu cultuel par un cadran de fortune vite gravé dans l’attente du passage d’un artisan tailleur de pierre capable de tracer quelque chose de plus soigné. 

On comprend que l’arrivée des première horloges dans les églises (un modèle très ancien est encore en fonction sur la façade de l’église de Drevant, dans le Cher) a dû être une petite révolution pour les clercs comme pour leurs paroissiens.

Soye-l'église

 
 Saint-Georges-de-Poisieux

Gnomon à trois repères, indiquant les trois angélus?

 
 Saint-Georges-de-Poisieux 

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Trotignon - dans patrimoine religieux
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Moyen-âge en Berry
  • Moyen-âge en Berry
  • : Rédigé et illustré par un chercheur en histoire médiévale, ce blog a pour ambition de mieux faire connaître l'histoire et le patrimoine médiéval du Berry, dans le centre de la France.
  • Contact

géographie des visiteurs




A ce jour, cette espace a été visité
180102 fois.

405350 pages ont été lues.

Merci de l'intérêt que vous portez à l'histoire de la région.




Visitor Map
Create your own visitor map!
" class="CtreTexte" height="150" width="300" />

 

Rechercher

Conférences

conférence

 

Dans l'objectif de partager avec le grand public une partie du contenu de mes recherches, je propose des animations autour du Moyen-âge et de l'Antiquité sous forme de conférences d'environ 1h30. Ces interventions s'adressent à des auditeurs curieux de l'histoire de leur région et sont accessibles sans formation universitaire ou savante préalable.
Fidèle aux principes de la laïcité, j'ai été accueilli par des associations, comités des fêtes et d'entreprise, mairies, pour des conférences publiques ou privées sur des sujets tels que:
- médecine, saints guérisseurs et miracles au Moyen-âge,
- l'Ordre cistercien en Berry;
- les ordres religieux en Berry au M.A.;
- la femme en Berry au M.A.;
- politique et féodalité en Berry;
- le fait religieux en Berry de la conquête romaine au paleo-christianisme...
- maisons-closes et la prostitution en Berry avant 1946 (animation réservée à un public majeur).
Renseignements, conditions et tarifs sur demande à l'adresse:
Berrymedieval#yahoo.fr  (# = @  / pour éviter les spams)
Merci de diffuser cette information à vos contacts!

Archives

Histoire locale

Pour compléter votre information sur le petit patrimoine berrichon, je vous recommande "le livre de Meslon",  Blog dédié à un lieu-dit d'une richesse assez exceptionnelle. Toute la diversité d'un terroir presque anonyme.
A retrouver dans la rubrique "liens": archéologie et histoire d'un lieu-dit

L'âne du Berry


Présent sur le sol berrichon depuis un millénaire, l'âne méritait qu'un blog soit consacré à son histoire et à son élevage. Retrouvez le à l'adresse suivante:

Histoire et cartes postales anciennes

paysan-ruthène

 

Cartes postales, photos anciennes ou plus modernes pour illustrer l'Histoire des terroirs:

 

Cartes postales et Histoire

NON aux éoliennes géantes

Le rédacteur de ce blog s'oppose résolument aux projets d'implantation d'éoliennes industrielles dans le paysage berrichon.
Argumentaire à retrouver sur le lien suivant:
le livre de Meslon: non à l'éolien industriel 

contacts avec l'auteur


J'observe depuis quelques mois la fâcheuse tendance qu'ont certains visiteurs à me contacter directement pour me poser des questions très précises, et à disparaître ensuite sans même un mot de remerciement. Désormais, ces demandes ne recevront plus de réponse privée. Ce blog est conçu pour apporter à un maximum de public des informations sur le Berry aux temps médiévaux. je prierai donc les personnes souhaitant disposer de renseignements sur le patrimoine ou l'histoire régionale à passer par la rubrique "commentaires" accessible au bas de chaque article, afin que tous puissent profiter des questions et des réponses.
Les demandes de renseignements sur mes activités annexes (conférences, contacts avec la presse, vente d'ânes Grand Noir du Berry...) seront donc les seules auxquelles je répondrai en privé.
Je profite de cette correction pour signaler qu'à l'exception des reproductions d'anciennes cartes postales, tombées dans le domaine public ou de quelques logos empruntés pour remercier certains médias de leur intérêt pour mes recherches, toutes les photos illustrant pages et articles ont été prises et retravaillées par mes soins et que tout emprunt pour illustrer un site ou un blog devra être au préalable justifié par une demande écrite.