Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2008 5 01 /08 /août /2008 09:11



Conservé dans la mémoire collective par le micro-toponyme "rue de l'hôtel-Dieu", l'hôpital médiéval de Saint-Amand n'a laissé aucun vestige visible. Seules quelques traces de ses fondations primitives ont été fouillées lors de la démolition de l'ancienne caserne de Gendarmerie à l'emplacement de l'actuelle bibliothèque municipale, mais il n'est pas certain que les conclusions de cette fouille de sauvetage aient été publiées. 

Le hasard a voulu qu'au cours de mes recherches de Doctorat, je relève l'existence de quatre actes authentiques de cette fondation hospitalière, tous datés du XIIIe siècle. Leur contenu n'a rien d'exceptionnel mais permet d'entrevoir quelques détails sur le fonctionnement de cet établissement.

L'acte le plus ancien date de 1228. L'hôpital y est nommé "Hôtel-Dieu des pauvres de Saint-Amand" et reçoit une terre dans le quartier de Montrond, qui n'était bien entendu pas urbanisé à l'époque. En 1250, l'hôtel-Dieu possède au moins un serf, qui se marie avec Douce, fille de Raoul Simon, elle même serve du seigneur Henri de Sully. Celui ci accepte leur union et affranchit leur progéniture.

La liste des donateurs est courte mais illustre une tendance générale commune à tous les hôtels-Dieu urbains. On y trouve un des plus puissants nobles du Berry, Henri de Sully, qui a étendu l'influence de sa famille sur le Sud de la région en occupant Bruère, Orval et Vallon ainsi, en 1266, qu'un de ses officiers seigneuriaux, le bailli de Bruère, qui dote aussi les pauvres de Saint-Amand. On rencontre encore un certain Pierre le Morne? (Petrus li Mornes) paroissien de Saint-Amand, qui doit jouir d'un certain statut social car par testament, il désire être enterré à Noirlac - faveur en général réservée à la noblesse locale - et qui dote en outre Noirlac les moniales bénédictines de Charenton, les cisterciennes de Bussière et l'hôtel-Dieu de Saint-Amand. La mention de deux couvents féminins tendrait à prouver que cet homme comptaient peut-être que sa femme ou sa fille y trouve une place après sa mort. On constate surtout l'amorce du déclin de ces petites abbayes rurales qui voient les hôtels-Dieu urbains les concurrencer dans les intentions de donations charitables qui leurs étaient jusqu'alors réservées. Le recentrage de l'activité économique vers les pôles urbains en plein essor en ce début de XIIIe siècle va profiter aux hôpitaux de ville bien plus qu'aux cloîtres isolés dans la campagne.

L'échantillon documentaire est trop réduit pour en savoir plus, mais il est déjà heureux que toutes la documentation primitive ne soit pas perdue.


 




 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Trotignon - dans histoire locale
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Moyen-âge en Berry
  • Moyen-âge en Berry
  • : Rédigé et illustré par un chercheur en histoire médiévale, ce blog a pour ambition de mieux faire connaître l'histoire et le patrimoine médiéval du Berry, dans le centre de la France.
  • Contact

géographie des visiteurs




A ce jour, cette espace a été visité
180102 fois.

405350 pages ont été lues.

Merci de l'intérêt que vous portez à l'histoire de la région.




Visitor Map
Create your own visitor map!
" class="CtreTexte" height="150" width="300" />

 

Rechercher

Conférences

conférence

 

Dans l'objectif de partager avec le grand public une partie du contenu de mes recherches, je propose des animations autour du Moyen-âge et de l'Antiquité sous forme de conférences d'environ 1h30. Ces interventions s'adressent à des auditeurs curieux de l'histoire de leur région et sont accessibles sans formation universitaire ou savante préalable.
Fidèle aux principes de la laïcité, j'ai été accueilli par des associations, comités des fêtes et d'entreprise, mairies, pour des conférences publiques ou privées sur des sujets tels que:
- médecine, saints guérisseurs et miracles au Moyen-âge,
- l'Ordre cistercien en Berry;
- les ordres religieux en Berry au M.A.;
- la femme en Berry au M.A.;
- politique et féodalité en Berry;
- le fait religieux en Berry de la conquête romaine au paleo-christianisme...
- maisons-closes et la prostitution en Berry avant 1946 (animation réservée à un public majeur).
Renseignements, conditions et tarifs sur demande à l'adresse:
Berrymedieval#yahoo.fr  (# = @  / pour éviter les spams)
Merci de diffuser cette information à vos contacts!

Histoire locale

Pour compléter votre information sur le petit patrimoine berrichon, je vous recommande "le livre de Meslon",  Blog dédié à un lieu-dit d'une richesse assez exceptionnelle. Toute la diversité d'un terroir presque anonyme.
A retrouver dans la rubrique "liens": archéologie et histoire d'un lieu-dit

L'âne du Berry


Présent sur le sol berrichon depuis un millénaire, l'âne méritait qu'un blog soit consacré à son histoire et à son élevage. Retrouvez le à l'adresse suivante:

Histoire et cartes postales anciennes

paysan-ruthène

 

Cartes postales, photos anciennes ou plus modernes pour illustrer l'Histoire des terroirs:

 

Cartes postales et Histoire

NON aux éoliennes géantes

Le rédacteur de ce blog s'oppose résolument aux projets d'implantation d'éoliennes industrielles dans le paysage berrichon.
Argumentaire à retrouver sur le lien suivant:
le livre de Meslon: non à l'éolien industriel 

contacts avec l'auteur


J'observe depuis quelques mois la fâcheuse tendance qu'ont certains visiteurs à me contacter directement pour me poser des questions très précises, et à disparaître ensuite sans même un mot de remerciement. Désormais, ces demandes ne recevront plus de réponse privée. Ce blog est conçu pour apporter à un maximum de public des informations sur le Berry aux temps médiévaux. je prierai donc les personnes souhaitant disposer de renseignements sur le patrimoine ou l'histoire régionale à passer par la rubrique "commentaires" accessible au bas de chaque article, afin que tous puissent profiter des questions et des réponses.
Les demandes de renseignements sur mes activités annexes (conférences, contacts avec la presse, vente d'ânes Grand Noir du Berry...) seront donc les seules auxquelles je répondrai en privé.
Je profite de cette correction pour signaler qu'à l'exception des reproductions d'anciennes cartes postales, tombées dans le domaine public ou de quelques logos empruntés pour remercier certains médias de leur intérêt pour mes recherches, toutes les photos illustrant pages et articles ont été prises et retravaillées par mes soins et que tout emprunt pour illustrer un site ou un blog devra être au préalable justifié par une demande écrite.