Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 septembre 2020 2 22 /09 /septembre /2020 13:42

 

Les journées du Patrimoine 2020 ont été l'occasion de pouvoir visiter le très intéressant château de la Motte-Feuilly, dans le sud du département de l'Indre. Cette petite forteresse est composée de bâtiments élevés à la Guerre de cent ans et remaniés à la Renaissance ainsi qu'à des périodes beaucoup plus récentes. La motte castrale éponyme, si elle était bien à l'emplacement de l'actuelle enceinte, n'a laissé aucune trace. Outre la présence de fossés humides sur le site - l'eau était recherchée pour assurer la sécurité des châteaux primitifs en bois -un élément végétal remarquable pourrait bien être, de manière assez paradoxale, le dernier vestige de la première occupation militaire du lieu.

Poussant à quelques dizaines de mètres du rempart, en légère surélévation par rapport à l'assise de la Motte-Feuilly se trouve un énorme if que les botanistes reconnaissent comme pouvant être millénaire, donc contemporain des premières mottes castrales. 

Cette essence n'est pas indigène. L'arbre n'a pu survivre dans un paysage agricole qu'avec l'aide l'homme: ses baies et ses feuilles, toxiques pour les herbivores, le condamnant à l'éradication par les cultivateurs du cru. Chacun connait, en revanche, l'intérêt que le bois d'if suscitait auprès des militaires médiévaux. Souple et résistant à la torsion, ses qualités pour l'archerie étaient sans égales. Il n'y a donc rien d'extravagant à admettre que cet arbre à pu être planté avant le début des croisades par des hommes d'armes prévoyants.

 

 

© O. Trotignon 2020

Partager cet article

Repost0

commentaires

Aladenize 30/09/2020 19:35

Est-on sûr que l'if n'est pas indigène ici ? Jules César mentionne pourtant dans "La guerre des Gaules" que l'if est un arbre fréquent en Gaule, et d'autre part on sait qu'en Europe occidentale la population d'ifs a beaucoup décru au cours du temps. Peut-être que celui de la Motte Feuilly est une relique d'un peuplement ancien, non ?

Olivier Trotignon 30/09/2020 19:59

C'est, en effet, une possibilité, mais sa présence près d'un site médiéval serait une curieuse coïncidence. Ce qui est intéressant dans ce cas, c'est qu'il a été entretenu dans un espace seigneurial, loin de la serpe des agriculteurs qui protégeaient leur cheptel.

Sirius 22/09/2020 18:33

L'idée insupportable de me retrouver entouré de gens "baillonnés" m'a poussé à rester à la maison ce dimanche, contrairement aux années précédentes où j'essaye de profiter des Journées du Patrimoine. Petite précision concernant l'if; toutes ses parties sont toxiques...enfin presque; en effet, la chair rouge, sucrée et un peu gluante de ses fausses baies est tout-à-fait comestible. La preuve: j'en mange de temps en temps et suis toujours vivant! Les graines sont toxiques.

Olivier Trotignon 30/09/2020 19:51

Je crois bien que, étant gamin, avec mes cousins, avoir aussi tenté l'expérience :-)

Présentation

  • : Moyen-âge en Berry
  • : Rédigé et illustré par un chercheur en histoire médiévale, ce blog a pour ambition de mieux faire connaître l'histoire et le patrimoine médiéval du Berry, dans le centre de la France.
  • Contact

géographie des visiteurs




A ce jour, cette espace a été visité
180102 fois.

405350 pages ont été lues.

Merci de l'intérêt que vous portez à l'histoire de la région.




Visitor Map
Create your own visitor map!
" class="CtreTexte" height="150" width="300" />

 

Rechercher

Conférences

conférence

 

Dans l'objectif de partager avec le grand public une partie du contenu de mes recherches, je propose des animations autour du Moyen-âge et de l'Antiquité sous forme de conférences d'environ 1h30. Ces interventions s'adressent à des auditeurs curieux de l'histoire de leur région et sont accessibles sans formation universitaire ou savante préalable.
Fidèle aux principes de la laïcité, j'ai été accueilli par des associations, comités des fêtes et d'entreprise, mairies, pour des conférences publiques ou privées sur des sujets tels que:
- médecine, saints guérisseurs et miracles au Moyen-âge,
- l'Ordre cistercien en Berry;
- les ordres religieux en Berry au M.A.;
- la femme en Berry au M.A.;
- politique et féodalité en Berry;
- le fait religieux en Berry de la conquête romaine au paleo-christianisme...
- maisons-closes et la prostitution en Berry avant 1946 (animation réservée à un public majeur).
Renseignements, conditions et tarifs sur demande à l'adresse:
Berrymedieval#yahoo.fr  (# = @  / pour éviter les spams)
Merci de diffuser cette information à vos contacts!

Histoire locale

Pour compléter votre information sur le petit patrimoine berrichon, je vous recommande "le livre de Meslon",  Blog dédié à un lieu-dit d'une richesse assez exceptionnelle. Toute la diversité d'un terroir presque anonyme.
A retrouver dans la rubrique "liens": archéologie et histoire d'un lieu-dit

L'âne du Berry


Présent sur le sol berrichon depuis un millénaire, l'âne méritait qu'un blog soit consacré à son histoire et à son élevage. Retrouvez le à l'adresse suivante:

Histoire et cartes postales anciennes

paysan-ruthène

 

Cartes postales, photos anciennes ou plus modernes pour illustrer l'Histoire des terroirs:

 

Cartes postales et Histoire

NON aux éoliennes géantes

Le rédacteur de ce blog s'oppose résolument aux projets d'implantation d'éoliennes industrielles dans le paysage berrichon.
Argumentaire à retrouver sur le lien suivant:
le livre de Meslon: non à l'éolien industriel 

contacts avec l'auteur


J'observe depuis quelques mois la fâcheuse tendance qu'ont certains visiteurs à me contacter directement pour me poser des questions très précises, et à disparaître ensuite sans même un mot de remerciement. Désormais, ces demandes ne recevront plus de réponse privée. Ce blog est conçu pour apporter à un maximum de public des informations sur le Berry aux temps médiévaux. je prierai donc les personnes souhaitant disposer de renseignements sur le patrimoine ou l'histoire régionale à passer par la rubrique "commentaires" accessible au bas de chaque article, afin que tous puissent profiter des questions et des réponses.
Les demandes de renseignements sur mes activités annexes (conférences, contacts avec la presse, vente d'ânes Grand Noir du Berry...) seront donc les seules auxquelles je répondrai en privé.
Je profite de cette correction pour signaler qu'à l'exception des reproductions d'anciennes cartes postales, tombées dans le domaine public ou de quelques logos empruntés pour remercier certains médias de leur intérêt pour mes recherches, toutes les photos illustrant pages et articles ont été prises et retravaillées par mes soins et que tout emprunt pour illustrer un site ou un blog devra être au préalable justifié par une demande écrite.